Rétrospective spatiale 2014

L’année 2014 a été riche en événements spatiaux, plus ou moins réussis, voire tragiques. Voici une rétrospective non exhaustive :

ROSETTA a été sans aucun doute la mission scientifique qui a marqué 2014 partout dans le monde.

Tout d’abord le réveil de la sonde en janvier, son approche de la comète, ses premières images rapprochées de la comète et l’atterrissage de PHILAE, et les premiers résultats scientifiques.

Comète 67P le 6 Août par la caméra NAVCAM  depuis une distance d'environ 96 km de la comète. (Credits: ESA/Rosetta/NAVCAM)

Comète 67P le 6 Août par la caméra NAVCAM
depuis une distance d’environ 96 km de la comète. (Credits: ESA/Rosetta/NAVCAM)

MARS a été également le centre de nombreuses actualités spatiales :

Tempête de poussière régionale sur l'hémisphère nord de Mars, capturée par la caméra "Mars Color" à bord de Mars Orbiter à l'altitude de 74500 km, le 28 septembre 2014 (©ISRO)

Tempête de poussière régionale sur l’hémisphère nord de Mars, capturée par la caméra « Mars Color » à bord de Mars Orbiter à l’altitude de 74500 km, le 28 septembre 2014 (©ISRO)

Curiosity a utilisé l'appareil photo Mahli au bout de son bras en Avril et Mai 2014 pour prendre des dizaines d'images qui ont été combinées dans cet autoportrait. Il est dans la région appelé "Windjana" et on peut y voir le forage et le pré-forage effectués dans la roche (2 ronds gris un peu à gauche du centre de l'image) (Crédit: NASA / JPL-Caltech / MSSS)

Curiosity a utilisé l’appareil photo Mahli au bout de son bras en Avril et Mai 2014 pour prendre des dizaines d’images qui ont été combinées dans cet autoportrait. (Crédit: NASA / JPL-Caltech / MSSS)

Auto portrait d'Opportunity en janvier 2014 (source NASA)

Auto portrait d’Opportunity en janvier 2014 (source NASA)

Restons dans les anniversaires.

En 2014, c’était les 10 ans de la mission MESSENGER. Cette sonde qui orbite autour de la planète Mercure, avait au départ une mission initiale de 3 ans. Malheureusement, elle devrait être à cours de carburant début 2015 et donc s’écraser sur la planète. [article à venir sur la fin de Messenger en 2015].

10 ans de Messenger par les les chiffres (crédit NASA / JPL)

10 ans de Messenger par les les chiffres (crédit NASA / JPL)

2014, c’est aussi les 10 ans de la mission CASSINI. Cette sonde observe Saturne et ses satellites. Le 6 Mars 2014, Cassini a effectué le centième survol de cette lune de Saturne. Durant ces 10 dernières années, Cassini a effectué 132 survols rapprochés de lunes de Saturne, découvert sept lunes auparavant inconnues, a contribué à la publication de 3039 articles scientifiques, a pris 332 000 photos de Saturne et de ses lunes. Les découvertes scientifiques sur ses lunes ne font que commencer.

Cassini a capturé une photo rare de trois des lunes de Saturne : Téthys (centre de l'image) ronde et aux terrains variés à sa surface, Hyperion (coin supérieur gauche), la sauvage à la rotation chaotique, et Prometheus (en bas à gauche) une petite lune qui sculpte l'anneau F.  (Credit: NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Cassini a capturé une photo rare de trois des lunes de Saturne : Téthys (centre de l’image) ronde et aux terrains variés à sa surface, Hyperion (coin supérieur gauche), la sauvage à la rotation chaotique, et Prometheus (en bas à gauche) une petite lune qui sculpte l’anneau F.
(Credit: NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Le 21 juillet, c’était les 45 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune.

Le Module de The Apollo Command/Service Module stationed over the moon’s surface during the Apollo 11 mission, 20th July 1969. (Hulton Archive/Getty Images)

Le Module de The Apollo Command/Service Module stationed over the moon’s surface during the Apollo 11 mission, 20th July 1969. (Hulton Archive/Getty Images)

Cela fait longtemps, trop longtemps pour les passionnés d’exploration spatiale. Mais une lueur d’espoir est arrivée en décembre, après le premier vol de la capsule ORION, la future capsule habitée de la NASA destinée à envoyer des hommes sur la Lune, un astéroïde, ou Mars.

Décollage de Delta IV Heavy /Orion le 5 décembre 2014 (Photo: Craig Bailey/FLORIDA TODAY)

Décollage de Delta IV Heavy /Orion le 5 décembre 2014 (Photo: Craig Bailey/FLORIDA TODAY)

La Lune justement, qui semble l’objet de toute les attentions de la Chine qui, après l’atterrissage de Chang’e3 et de son rover Yutu fin 2013, a envoyé le module de test Chang’e-5 « Xiaofei » autour de la Lune 

Retour de la capsule de test d'exploration lunaire de la Chine "Xiaofei" le 31/10/14  (source Xinhua / Ju Huanzong)

Retour de la capsule de test d’exploration lunaire de la Chine « Xiaofei » le 31/10/14 (source Xinhua / Ju Huanzong)

Mais l’exploration spatiale ne s’arrête pas à la Lune. La JAXA, l’agence spatiale japonaise a lancé sa sonde Hayabusa-2 pour une mission vers un astéroïde.

Lancement de Hayabusa 2 depuis le Centre spatial de Tanegashima à bord d'une fusée H-2A le 03/12/14. (Crédit: JAXA)

Lancement de Hayabusa 2 depuis le Centre spatial de Tanegashima à bord d’une fusée H-2A le 03/12/14. (Crédit: JAXA)

et la sonde New Horizons de la NASA a été réveillée de son sommeil afin de commencer sa mission d’exploration de Pluton

la sonde New Horizons de la NASA a capturé cette vue de la planète géante Neptune et sa grande lune Triton le 10 Juillet 2014, à une distance de 3960000000 km, plus de 26 fois la distance entre la Terre et soleil. (Crédit image: NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute)

La sonde New Horizons de la NASA a capturé cette vue de la planète géante Neptune et sa grande lune Triton le 10 Juillet 2014, à une distance de 3 960 000 000 km, plus de 26 fois la distance entre la Terre et et le Soleil. (Crédit image: NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute)

Retour sur Terre ou du moins, en banlieue de la Terre.

A la Station Spatiale Internationale, les équipages se sont succédés ainsi que les vaisseaux Soyouz :

Les équipages de l’ISS ont vu également les cargos Progress se succéder, et il y a eu aussi le cargo Cygnus  Orb1 en janvier, le Dragon SpX3 en avril, le Cygnus Orb2 en juillet, l’ATV 5 en août, le Dragon SpX4 en septembre. Le cargo Orb3 devait arriver en octobre, mais l’échec du lanceur Antares l’a réduit en cendres au décollage.

Arrivée de l'ATV 5 à l'ISS le 12/08/14 (photo Oleg Artemyev)

Arrivée de l’ATV 5 à l’ISS le 12/08/14 (photo Oleg Artemyev)

Il y eut aussi des sorties spatiales américo/européennes et russes : EVA 37a en janvier, EVA 26 en avril,  EVA 38 en juin, EVA 39 en août, et en octobre, les EVA 27, EVA 28 et EVA 40.

Alexander Gerst lors de l'EVA 27 (Credits: ESA/NASA)

Alexander Gerst lors de l’EVA 27 (Credits: ESA/NASA)

 

En résumé, en anglais : 

Côté chiffres de lancements, l’année 2014 voit un record du nombre de lancements depuis 1994 : 94 (sans compter les nanosats depuis l’ISS), dont 2 échecs (Proton et Antares) et 2 vols suborbitaux (Angara 1.2 et GSLV Mk III)

Les lancements russes restent, comme en 2013, les plus nombreux avec 37 lancements. Suivent les Etats-Unis avec 23 lancements, la Chine avec 15 vols.

Arianespace a réalisé 11 lancements cette année : 6 vols Ariane 5, 4 vols Soyouz et un seul vol Vega.

Les lanceurs Soyouz restent les fusées les plus fiables avec 22 lancements dont le semi-échec du lancement des 2 satellites Galileo.

Le record 2013 (32) du nombre de satellites mis en orbite par un même lanceur a été battu : 37

Les « premières » : premier vol pour la capsule Orion, la fusée russe Angara 5 et l’indienne GSLV Mark III et sa capsule habitable CARE.

 Rétrospective en images par Space Shuttle Almanac

Malheureusement, 2014 a vu la perte d’une vie humaine dans le vol d’essai du SpaceShipTwo de Virgin Galactic.

Michael Alsbury, 39 ans, est décédé durant le crash du vol d'essai du SpaceShipTwo du 31/10/14 (source Virgin Galactic)

Michael Alsbury, 39 ans, est décédé durant le crash du vol d’essai du SpaceShipTwo du 31/10/14 (source Virgin Galactic)

 Pour compléter :  « 2014’s top stories in spaceflight » par SpaceflightNow, « Top 10 Space Stories of 2014: Readers’ Choice » par Discovery, MESSENGER and Cassini’s landmark discoveries in 2014 sur Nasaspaceflight,

une infographie sur l’année 2014 de SpaceX :

info_spaceX_2014

ou le résumé de la NASA (en anglais)

2 réflexions sur “Rétrospective spatiale 2014

  1. NB : je me demande bien pourquoi les EVA ne sont pas numérotées dans leur ordre chronologique. Il faudrait peut-être (comme pour les missions des navettes spatiales US en leur temps…) leur attribuer une double numérotation (officielle et officieuse), sinon on n’y comprend plus rien !

    Amitiés,
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *