Calendrier des lancements, agenda de l’ISS et autres événements spatiaux

Vous trouverez dans le calendrier ci-dessous les dates et horaires des lancements dans le monde, des grands événements à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) et quelques anniversaires marquants

Vous pouvez télécharger aussi ce calendrier : « Lancements, agenda de l’ISS et événements spatiaux »

A noter :

  • Horaires en UTC/GMT => ajouter +1h pour l’heure de Paris en hiver ou +2h en été.
  • S’il n’y a pas d’horaire indiqué, c’est qu’il n’est pas connu à la date de mise à jour du calendrier.
  • Lancements indiqués comme suit : lanceur – charge utile (ou satellite)

 

Utilisation mobile du calendrier TeamUp :

Vous pouvez télécharger l’application TeamUp sur votre appareil mobile en suivant les liens suivants pour iOS ou Android.

Copiez ce code pour ajouter le calendrier des événements en France à l’application: ks9mo8bt5a2he89r6j

 

A voir aussi : Les bases de lancement actives en 2019




Publicités

18 Comments

  1. Pour l’ISS, le dernier « Air & Cosmos » indique l’arrivée d’un 7e membre d’équipage permanent lorsque les vaisseaux habités américains seront en service (une capsule de 4 places remplaçant une Soyouz de 3 places) devraient augmenter le nombre d’expériences de 40 %. Il est dommage que les Russes n’arrive pas de leur coté à avoir une nouvelle génération de vaisseaux ayant une plus importante capacité d’emport en passagers. Cette station coute un cout  »astronomique » mais ne peut servir de façon optimum avec ce goulot d’étranglement.

    • Le truc c’est que les russes n’ont pas pour vocation de toujours vouloir faire des capsules toujours plus complexe et pour l’instant leur soyouz qui est cette vieux mais il est le seul à pouvoir envoyer des hommes en orbite basse avec un risque quasi nul

  2. Bonjour. Effectivement le calendrier est très utile pour suivre l’actualité spatiale mais dommage que la couleur jaune soit utilisée car cela rend le texte difficile à lire surtout avec des lettres blanches ! Si elles étaient en noir cela serait plus visible et d’un seul coup d’oeil on pourrait se repérer plus facilement. Cependant bravo pour le travail effectué et merci

  3. Bonjour,

    Pour répondre à Anne Vuilleumier, un certain nombre, sept pour être précis, d’astronautes français se sont entraînés en vue d’effectuer des vols spatiaux, non seulement sur Hermes (projet abandonné) mais aussi sur la navette spatiale soviétique VKK Buran (Bourane) dont certains prototypes étaient assez semblables à Hermes et à divers projets américains (ou autres, japonais par exemple).

    Il s’agit, d’une part, de Jean-Loup Chrétien, Léopold Eyharts, Jean-Pierre Haigneré et Michel Tognini, qualifiés de stagiaires (« trainees » en anglais), d’autre part, de Jean-Marc Gasparini, Philippe Perrin et Benoît Silve, qualifiés de candidats stagiaires (« trainee candidates »).

    Gasparini et Silve ne sont pas allés dans l’espace, sans doute suite à l’abandon de la mini-navette Hermes qui aurait dû être lancée par Ariane V.

    NB : VKK = Vozdushno Kosmicheskiy Korabl’ = vaisseau aérospatial.

    (source : « The secret story of the soviet space shuttle » de Henry Matthews / X-Planes Book 1, 1994)

    Amitiés,

    Michel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.