Des nouvelles de Curiosity : forage au pied du Mont Sharp

Curiosity, le Rover de la NASA, est arrivé au pied de sa destination : le Mont Sharp.

Vue de l'ensemble du Mont Sharp qui occupe le centre du cratère Gale (doc. NASA/JPL-Caltech)

Vue de l’ensemble du Mont Sharp qui occupe le centre du cratère Gale (doc. NASA/JPL-Caltech)

Après un peu plus de 2 ans terrestres sur le sol martien, Curisoity a parcouru environ 8 kilomètres depuis l’endroit où il s’était posé (Bradbury landing). Curiosity est arrivé le 19 septembre à un affleurement appelé « Pahrump Hills». Il s’agit en fait d’un point à la base de la montagne le long d’une structure géologique particulièrement pâle appelé la « Formation Murray ».

Cette carte montre la route empruntée par Curiosity à partir de l'emplacement "Bradbury Landing" où il a atterri en Août 2012 jusqu'à l'affleurement "Pahrump Hills" où il a foré dans la partie la plus basse du mont Sharp. Le rover a atteint Pahrump Hills le 653e jour martien (ou SOL) le 19 septembre 2014. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Cette carte montre la route empruntée par Curiosity à partir de l’emplacement « Bradbury Landing » où il a atterri en Août 2012 jusqu’à l’affleurement « Pahrump Hills » où il a foré dans la partie la plus basse du mont Sharp. Le rover a atteint Pahrump Hills le 653e jour martien (ou SOL) le 19 septembre 2014. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona)

Cette vue de la caméra MastCam sur le rover Curiosity montre l'affleurement "Pahrump Hills" et le relief environnant vu d'une position à environ 20 mètres au nord-ouest de l'affleurement, le 17 septembre 2014, lors du 751e SOL. La scène comprend quatre régions distinctes:  1) des ondulations de sable au premier plan, du type de celles rencontrées dans le cratère Gale 2) la section Pahrump Hills de la formation Murray, où environ 18 mètres de la roche couches sont exposés 3) une crête plus sombre au loin vers la gauche 4) des pentes au nord-ouest du Mont Sharp à l'arrière-plan, où une transition brutale est apparente entre les buttes et les vallées dans la partie inférieure et les lits inclinés et sculptées dans la partie supérieure partie (Image Credit: NASA/JPL-Caltech/MSSS)

Cette vue de la caméra MastCam sur le rover Curiosity montre l’affleurement « Pahrump Hills » et le relief environnant vu d’une position à environ 20 mètres au nord-ouest de l’affleurement, le 17 septembre 2014, lors du 751e SOL.
La scène comprend quatre régions distinctes:
1) des ondulations de sable au premier plan, du type de celles rencontrées dans le cratère Gale
2) la section Pahrump Hills de la formation Murray, où environ 18 mètres de couches de roches sont exposées
3) une crête plus sombre au loin vers la gauche
4) des pentes au nord-ouest du Mont Sharp à l’arrière-plan, où une transition brutale est apparente entre les buttes et les vallées dans la partie inférieure et les lits inclinés et sculptées dans la partie supérieure partie
(Image Credit: NASA/JPL-Caltech/MSSS)

Le 24 septembre, Curiosity a réalisé un forage, le 4e seulement depuis le début de sa mission. Ce forage a été réalisé sur une roche cible appelée « Confidence Hills », sur une profondeur d’environ 6,7 cm.

Cette image de la caméra Mahli du rover Curiosity montre le premier trou échantillon percé dans le mont Sharp. Le trou est de 1,6 centimètres de diamètre et d'environ 6,7 cm de profondeur, à une cible appelée "Confidence Hills" sur l'affleurement "Pahrump Hills" à la base de la montagne. C'est une image composée à partir de plusieurs images d'une position de 5 cm de la cible. Les images ont été prises le 24 septembre 2014, lors du 759e jour martien de Curiosity sur Mars. (Crédit image: NASA / JPL-Caltech / MSSS)

Cette image de la caméra Mahli du rover Curiosity montre le premier trou échantillon percé dans le mont Sharp. Le trou est de 1,6 centimètres de diamètre et d’environ 6,7 cm de profondeur, à une cible appelée « Confidence Hills » sur l’affleurement « Pahrump Hills » à la base de la montagne. C’est une image composée à partir de plusieurs images d’une position de 5 cm de la cible. Les images ont été prises le 24 septembre 2014, lors du 759e jour martien de Curiosity sur Mars. (Crédit image: NASA / JPL-Caltech / MSSS)

Cela devrait permettre d’analyser les roches du Mont Sharp qui sont constituées très probablement de couches sédimentaires très anciennes. Ces couches permettront d’en savoir plus sur les conditions environnementales dans le lointain passé de Mars.

Ce graphique montre une section géologique à la base du mont Sharp. Cette section fournit une interprétation de la relation géologique entre la «Formation Murray", le sol de sédiments du cratère, et le sommet en hématite. La vue en coupe transversale met également en lumière l'épaisseur impressionnante de la Formation Murray, environ 200 mètres. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech )

Ce graphique montre une section géologique à la base du mont Sharp. Cette section fournit une interprétation de la relation géologique entre la «Formation Murray », le sol de sédiments du cratère, et le sommet en hématite. La vue en coupe transversale met également en lumière l’épaisseur impressionnante de la Formation Murray, environ 200 mètres. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech )

Curiosity va poursuivre sa route et continuer à monter le Mont Sharp afin de répondre à l’objectif principal des scientifiques qui est d’atteindre les strates que l’on observe depuis les sondes en orbite et depuis le sol, et qui sont susceptibles de renseigner sur l’époque à laquelle le site a été habitable, car elles contiendraient des minéraux argileux (ou phyllosilicates)

Cette mosaïque d'images prises par la caméra HiRISE du Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, montre l'itinéraire prévu (en jaune) du rover Curiosity depuis "Pahrump Hills" à la base du mont Sharp, à travers la "Formation Murray" vers l'arrête en Hématite du Mont Sharp. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech )

Cette mosaïque d’images prises par la caméra HiRISE du Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, montre l’itinéraire prévu (en jaune) du rover Curiosity depuis « Pahrump Hills » à la base du mont Sharp, à travers la « Formation Murray » vers l’arrête en Hématite du Mont Sharp. (Image Credit: NASA/JPL-Caltech )

On espère que les roues du rover ne vont pas s’abîmer davantage. Actuellement, la roue la plus endommagée est celle au centre, à gauche. Chaque jour, les responsables de mission de Curiosity évaluent la route à suivre pour éviter d’endommager davantage les roues et donc de continuer la mission de Curiosity.

Dommages à la roue milieu-gauche de Curiosity, SOL 546, 660, et 708 (source NASA / JPL / Mahli / Emily Lakdawalla)

Dommages à la roue milieu-gauche de Curiosity, SOL 546, 660, et 708 (source NASA / JPL / Mahli / Emily Lakdawalla)

Pour compléter :

Pour les précédents articles siur Curiosity, utilisez le moteur de recherche en page d’accueil ou le dossier « Mars »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *