Envol du Dragon #SpX5 vers l’ISS et test opérationnel pour la Falcon 9R

C’est finalement le 19 Décembre aux alentours de 18h20 UTC depuis Cap Canaveral en Floride que décollera la Falcon 9R (version réutilisable du lanceur moyen développé par SpaceX), chargée de déployer le cinquième cargo Dragon de SpaceX vers l’ISS.

 Mise à jour 18/12 : la NASA a annoncé ce 18 décembre que le lancement du cargo Dragon SpX5 ne sera effectué pas avant le 6 janvier 2015, en raison d’investigations par SpaceX suite au test statique du lanceur le 16 décembre. Cette date au plus tôt correspond à des contraintes thermiques et opérationnelles au niveau de l’ISS qui ne peut accueillir le cargo entre le 28 décembre au 7 janvier. Plus de détails sur NASA.

image

La FALCON 9R sur le pas de tir le 05/01/15 (source Twitter)

Mise à jour 04/01 : un article sur le blog de la NASA le 02/01 confirme la tentative de lancement mardi 06/01 à 12h20 heure de Paris, avec une probabilité de 60% d’avoir de bonnes conditions météo. La préoccupation principale des équipes sur place concerne la formation de nuages épais au dessus du pas de tir.

Mise à jour 06/01 : avortement du lancement à t-1min21 suite à un défaut sur le second étage. Prochaine tentative le 09/01 à 10h09 UTC au mieux.

Mise à jour 08/01 : lancement confirmé au samedi 10 janvier à 9h47 UTC (10h47 heure française)

Logo du Dragon Crédits : SpaceX

Logo du Dragon
Crédits : SpaceX

Le dernier lancement du cargo Dragon avait eu lieu en Septembre [voir article précédent à ce sujet Le Dragon Spx4 est arrivé à l’ISS], avec une rentrée dans l’atmosphère terrestre il y a un peu plus d’un mois.

Le lancement de ce nouveau cargo, au départ prévu une semaine plus tôt, a vraisemblablement été repoussé suite à l’explosion d’Antares fin Octobre, avec à son bord le cargo Cygnus Orb3 d’Orbital Sciences [voir détails dans l’article Explosion d’Antares au décollage : pas de Cygnus Orb3 pour l’ISS].

Bien que les astronautes à bord de l’ISS n’aient pas eu à souffrir de ce non-ravitaillement, étant donné les réserves de plusieurs mois à bord et l’arrivée du cargo russe Progress dès le lendemain, il semble que la perte de plus de 2 tonnes de fret sur Orb3 ait nécessité une modification de la charge utile de Spx5.

À bord de ce cinquième cargo Dragon, les 6 astronautes actuellement à bord de la Station trouveront notamment l’instrument CATS (Cloud-Aerosol Transport System) de la NASA, qui permettra de mesurer les gaz présents dans l’atmosphère depuis l’ISS. L’objectif de cette mission est à la fois de fournir des données scientifiques de qualité et sur le long terme (de 6 mois à 3 ans), mais également de servir de démonstrateur pour le développement de futures charges utiles scientifiques à bas coût destinées à être embarquées sur la Station Spatiale Internationale.

L'instrument CATS lors de son intégration en salle blanche. Crédits : NASA GSFC

L’instrument CATS de la NASA.
Crédits : NASA GSFC

L’installation de CATS sur le module d’expérimentation japonais à l’extérieur de l’ISS devrait marquer la première tentative de transfert entre 2 robots sur la station. En effet, les équipes de la NASA au Johnson Space Center de Houston envisagent d’utiliser le Canadarm2 pour retirer CATS du Dragon et le délivrer au bras robotique attaché au module japonais, qui se chargerait alors de la mise en place de l’instrument.

Le bras robotique Canadarm2 en action en Août 2012. Crédits : NASA

Le bras robotique Canadarm2 en action en Août 2012.
Crédits : NASA

Le bras robotique japonais

Le bras robotique japonais en Novembre 2014.
Crédits : ESA/NASA

Ce lancement sera également le premier essai opérationnel de retour sur barge du premier étage du lanceur F9R. L’objectif de SpaceX étant à terme de permettre un retour sur Terre des premiers et deuxièmes étages de ses lanceurs Falcon 9 et Falcon Heavy, qui pourraient alors être réutilisés afin de diminuer drastiquement les coups d’accès à l’Espace. Ce serait une première mondiale si cela réussit.

Profile du vol de la Falcon 9R avec retour sur barge (source justatinker.com/Future)

Profile du vol de la Falcon 9R avec retour sur barge (source justatinker.com/Future)

Test des palmes hypersoniques du lanceur F9R du SpX5

Test des palmes hypersoniques du lanceur F9R du SpX5. Elles devraient augmenter la stabilité du premier étage au retour au sol. Crédits : SpaceX

La toute première image de la barge conçue par SpaceX a été dévoilée sur Twitter par son CEO Elon Musk il y a deux semaines. Celle-ci mesure 90 x 35 mètres et sera maintenue en position avec une marge de seulement 3m grâce à des propulseurs similaires à ceux présents sur les plateformes pétrolières offshores. Cette plateforme est télécommandable depuis le sol, comme un drone.

Selon nasaspaceflight.com, Elon Musk aurait évalué les chances d’un atterrissage avec succès sur la plate-forme inférieures à 50% pour cette première tentative.

Vous pouvez voir ici les images prises par la caméra embarquée à bord du premier étage d’une F9R qui a effectué un retour sur Terre avant de toucher la surface de l’Océan Atlantique cet été (la qualité des images devrait être améliorée pour la tentative de Décembre) :

Ce lancement sera à suivre en direct sur cette page.

Cet article a été initialement diffusé le 12/12/14 puis remis à jour en fonction des reports successifs et des dernières images disponibles.

Infographie sur la tentative de retour sur une barge du lancement CRS5 (source Space.com)

Infographie sur la tentative de retour sur une barge du lancement CRS5 (source Space.com)

3 réflexions sur “Envol du Dragon #SpX5 vers l’ISS et test opérationnel pour la Falcon 9R

  1. C’est même sûr que « la perte de plus de 2 tonnes de fret sur Orb3 ait nécessité une modification de la charge utile de Spx5. »
    « Les exigences de charge de la NASA sont divisés entre les deux véhicules (Cygnus et Dragon), ce qui signifie que la perte de Cygnus a entraîné les équipes de la NASA a réévaluer les éléments prioritaires qui peuvent avoir besoin d’être envoyé sur la prochaine mission du Dragon. » http://www.nasaspaceflight.com/2014/11/crs-5-dragon-mission-iss-evaluating-december-target/

  2. Oui c’est juste, je n’avais pas vu cet article au moment de la rédaction et ceux où j’ai puisé mes informations n’étaient pas aussi clairs sur ce point 🙂 Content si l’article plaît malgré tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *