L’actualité spatiale de mai en bref

Voici, avec grand retard, mon résumé de l’actualité spatiale du mois de mai 2021. Comme toujours il ne peut être exhaustif car il se passe tellement de choses dans le monde spatial actuellement !


Vols habités

Station Spatiale Internationale (ISS), Station spatiale chinoise (CSS), tourisme spatial

Retour sur Terre pour Crew-1

Le 2 mai, après 168 jours dans l’ISS, l’équipage de Crew-1, Shannon Walker, Mike Hopkins, Victor Glover et Soichi Nogushi, est revenu sur Terre.

Ils avaient pris place à bord du Crew Dragon « Resilience ». Le désamarrage de l’ISS a eu lieu à 0h35 UTC. L’amerrissage de l’équipage dans Crew Dragon a eu lieu à 6h57 UTC.

A la sortie de la capsule sur le bateau de récupération, les photos officielles de la NASA :

Mike Hopkins
Soichi Nogushi
Shannon Walker
Victor Glover

Mike Hopkins cumule ainsi 335 jours dans l’espace avec 2 vols, Shannon Walker 331 jours en 2 missions et Soichi Nogushi 345 jours avec 3 vols. Victor Glover pour son premier vol aura réalisé 4 sorties spatiales.

A revivre en direct commenté ici :


Réhausse de l’orbite de l’ISS

Le 20 mai, l’orbite de l’ISS a été élevée grâce aux moteurs du Progress MS-16 allumés pendant 180 secondes. L’orbite de l’ISS a été élevée de 350 mètres. Cette manœuvre va permettre de meilleures conditions pour l’amarrage du  Soyouz MS-19 en octobre et le départ du Soyouz MS-18.

Et pendant ce temps, la mission Alpha de Thomas Pesquet continue


Enfin un vol pour SpaceShipTwo

L’avion-spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic qui n’avait pas volé depuis février 2019, a réalisé un vol motorisé le 22 mai. Rick Sturckow et David Mackay ont piloté le VSS Unity jusqu’à une altitude de 89,2 km. Selon les critères de l’US Air Force et de la NASA, ou de Jonathan McDowell, c’est un vol spatial.


Un cargo pour la station spatiale chinoise

Le 29 mai, le premier cargo de ravitaillement de la nouvelle station spatiale chinoise a décollé. Tianzhou-2 l’a rejoint le 30 mai après un peu plus de 8 heures de vol.

Détails sur :

En juin, ce sera le retour en vol des Taïkonautes !


Lancements / satellites

(en dehors de ceux vers l’ISS ou la CSS)

Starship atterrit sans dommages apparents

Le 6 mai vers 1h, heure de Paris, le Starship SN15 réussi un vol presque parfait et surtout il est le premier prototype a réussir à atterrir sans dommages apparents sur le sol de la « Starbase », le nom désormais de la base de lancement et de fabrication de SpaceX au Texas à Boca Chica.

Désormais, on attend le premier vol orbital annoncé dans l’année.

Pour en savoir plus sur ce vol du SN15 et de ce que à quoi pourrait ressembler le premier vol orbital dans l’article dédié :


La Long March 5B au centre des attentions

Le lanceur Long March 5B a fait l’objet de toutes les attentions au début du mois de mai alors que le lancement de la station spatiale chinoise n’avait pas été trop sur le devant de la scène des médias traditionnels. La raison : la rentrée non contrôlée de l’étage central dans l’atmosphère terrestre et les risques potentiels de tomber sur une zone habitée.

Finalement pas de dégâts :


Echec mais aussi récupération pour Electron

Le 15 mai, le lanceur Electron décolle de Nouvelle-Zélande sans soucis.

Mais le second étage connait une défaillance après 2 minutes et demi de vol. Le moteur unique du deuxième étage était censé fonctionner pendant plus de 6 minutes pour atteindre l’orbite préliminaire mais à l’allumage moteur, juste après la séparation du 1er étage, le second étage semble désorienté.

Rocket Lab a publié « Les examens des données préliminaires suggèrent qu’un ordinateur du moteur a détecté un problème peu de temps après l’allumage du moteur de l’étape 2, ce qui a amené l’ordinateur à commander un arrêt sécurisé comme il est conçu pour le faire. Le comportement n’avait pas été observé auparavant lors des opérations d’essais au sol approfondies de Rocket Lab, qui comprennent plusieurs allumages de moteurs et des tests de phase de mission complète avant le vol. Le véhicule est resté dans le couloir de sécurité prédéterminé pendant le vol.« 

Les deux satellites d’imagerie terrestre BlackSky à bord ont été perdus. C’est le 2e échec en 1 an pour Rocket Lab.

Au 2 juin, Rocket Lab a reçu l’autorisation de la Federal Aviation Administration (FAA) pour reprendre les lancements.

Ce vol connait toutefois une fin heureuse pour le lanceur. Dans l’objectif de réduire les coûts, Rocket Lab est en train de tester le retour des premiers étages sur Terre. La méthode utilisée est celle de la descente avec des parachutes pour freiner le booster du lanceur léger et de le récupérer une fois l’amerrissage effectué. Ce 15 mai, le premier étage d’Electron a bien été récupéré.

Amerrissage du booster du premier étage Electron le 15/05/21 (crédit Peter Beck)

Il a été testé un nouveau bouclier thermique pour protéger le booster de la chaleur intense et des forces subies lors de la rentrée dans l’atmosphère terrestre et pour garder en meilleur état possible les moteurs. Rocket Lab a l’intention de soumettre les moteurs à des essais à chaud pour évaluer leurs performances après la rentrée atmosphérique et a l’intention de refaire voler des composants sélectionnés du booster récupéré lors de futures missions.


Premier lancement de l’année pour Atlas V

En attendant le vol du Starliner OFT-2 par Atlas V, Le lanceur d’ULA a mis sur orbite de le satellite SBIRS GEO-5 le 18 mai. Il s’agit du 5e satellite de la constellation Space Based Infrared System Geosynchronous Earth Orbit (système infrarouge en orbite héliosynchrone), des satellites de détection de missiles et d’alerte rapide pour le centre des systèmes spatiaux et de missiles de l’US Space Force.

Décollage et détails sur le lanceur et la mission dans le live :


Un nouveau lancement d’un lot OneWeb

L’activité des lancements au Cosmodrome de Vostochny ne faiblit pas avec le 3e lancement de l’année d’un lot de 36 satellites de télécommunications OneWeb le 28 mai. Désormais il y a 218 satellites dans la constellation en orbite basse pour des télécommunications.

Détails dans l’émission en direct avec des images embarquées magnifiques du décollage :


Plusieurs autres lancements chinois

  • Le 6 mai, une Long March 2C a mis sur orbite le satellite d’observation militaire Yaogan-30 8. C’était le 4e lancement de l’année d’un satellite Yaogan.
  • Le 19 mai, une Long March 4B a décollé depuis Jiuquan et a mis sur orbite basse (~900 km) le satellite d’observation océanique , HaiYang-2D
Décollage Long March 4B / Haiyang-2D le 19/05/21 (crédit CASC)

Un record pour Falcon 9 et encore des lancements Starlink

SpaceX continue le déploiement de sa constellation de satellites en orbite basse Starlink.

En mai, 172 nouveaux satellites ont été lancés par des Falcon 9 :

  • 4 mai – lot 25 de 60 satellites – 9e vol du premier étage. C’était la 2e fois qu’un booster était réutilisé 9 fois. Ce booster est devenu le plus vieux. Il a effectué son premier lancement en septembre 2018.
  • 9 mai – 60 satellites lot 27 – le premier étage a réalisé un 10e vol, un record ! L’objectif de SpaceX de réutiliser 10 fois un booster a été atteint.
  • 16 mai – 52 satellites lot 26 – 8e vol du premier étage.

Le 16 mai, 2 passagers supplémentaires pour le vol : un satellite radar SAR pour Capella et un cubesat 6U Tyvak-0130 pour de l’astronomie.

  • 26 mai – 60 satellites lot 28 – 2e vol du booster B1063.

Le tableau récapitulatif des lancements de l’année est disponible sur Reves d’espace+


Exploration du Système Solaire et missions scientifiques

Ingenuity continue les vols

Le 7 mai, le drone-hélicoptère Ingenuity a réalisé son 5e vol sur Mars. Il s’est élevé à 10 mètres, a volé 129 m jusqu’à un nouveau site d’atterrissage pendant 108 secondes.

Ingenuity pris en photo par le rover Perseverance après son atterrissage le 7 mai 2021 et son 5e vol (crédit : NASA/JPL-Caltech)

Lors de 6e vol le 22 mai, l’hélicoptère a essuyé un problème. Lors de l’une des 3 étapes de vol, au bout de la première, l’hélicoptère s’est mis à osciller jusqu’à 20° d’inclinaison. Un pb d’horodatage de l’image de navigation a entrainé le soucis. L’atterrissage s’est bien passé.

Cette séquence d’images, prise le 22 mai 2021, par la caméra de navigation à bord de l’hélicoptère Ingenuity, représente les 29 dernières secondes du 6e vol. La fréquence d’images est de 3,3 images par seconde jusqu’à ce qu’Ingenuity commence sa descente finale vers la surface, moment auquel il a collecté une image toutes les deux secondes (crédit NASA/JPL-Caltech)

Voyage retour pour Osiris-Rex

Le 10 mai, la sonde Osiris-Rex a quitté son astéroïde Bennu pour effectuer son voyage retour vers la Terre avec sa précieuse cargaison d’échantillons prélevés à la surface., Il y a environ 60 grammes [(re)lire OSIRIS-REx : les échantillons de Bennu sont à l’abri !]. Le retour de la capsule d’échantillons sur Terre est prévu le 24 septembre 2023.


Zhurong atterrit et roule sur Mars

Le 15 mai, la Chine a atterri sur Mars !

A (re)découvrir dans les articles dédiés :

Images de la zone d’atterrissage avant/après publié le 07/06/2021 via Xinhua

Et le 22 mai, elle réalise l’exploit d’y faire rouler un engin mobile dès la première mission

D’autres images du sol martien par Zhurong ont été publiées le 11 juin et feront l’objet d’un article spécifique.


Bonus : Un « live » sur l’actualités spatiales de l’exploration de Mars, Vénus et Jupiter


Autres actualités

Un nouvelle direction à la NASA

Avec un nouveau président des Etats-Unis, c’est une nouvelle administration qui a pris place à la tête de l’agence spatiale américaine. On y retrouve 3 anciens astronautes ayant participé à des vols de Navettes Spatiales (Shuttle) : l’administrateur principal, Bill Nelson (78 ans, un vol Navette en 1986 puis sénateur), Pamela Melroy, administrateur-adjoint, (60 ans, 3 vols dont 1 avec le rôle de commandante de la Navette) et Bob Cabana, administrateur associé (72 ans, 4 vols).

Bill Nelson (crédit NASA)
Pamela Melroy (crédit Systems Planning and Analysis)
Bob Cabana (crédit NASA)

Création d’une agence spatiale de l’Union Européenne

Alors que la signature de la Convention visant la création de l’Agence spatiale européenne, l’ESA a été signé il y a 46 ans le 30 mai 1975, il a été annoncé Le 12 mai la création d’une agence spatiale de l’Union Européenne : l’EUSPA, European Union Agency for the Space program.

C’est différent de l’ESA, European Space Agency, à laquelle des pays hors Union Européenne participe, comme le Canada ou la Suisse, participent.

Cette agence va coordonner les décisions sur les programmes Copernicus, EGNOS, Galileo, GOVSATCOM (European Union Governmental Satellite Communications).


Pour plus d’informations au jour le jour, rendez-vous sur mon fil Twitter : @revesdespace

N’hésitez pas à commenter et à demander un article sur un sujet particulier et j’essayerai d’y répondre.

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.