L’actualité spatiale de la semaine du 18 décembre : Cygnus, ISS, H2A, Falcon 9, Long March, Bruce McCandless

Un résumé de l’actualité spatiale un peu en retard pour cause de fêtes de Noël, une semaine riche malgré la fin d’année.

Fin de mission pour le Cygnus OA-8

Le cargo de ravitaillement Cygnus OA-8 avait quitté l’ISS le 6 décembre dernier mais sa mission n’était pas terminée pour autant. Après avoir mis sur orbite 14 cubesats au soir de son départ de la Station, le Cygnus a continué à voler à une cinquantaine de kilomètres au-dessous de l’orbite de l’ISS pendant presque 2 semaines afin de démontrer qu’il pouvait être utile pour des expériences en impesanteur hors de la Station.

Cygnus OA-8 (Orbital ATK) - S.S. Gene Cernan

Le cargo Cygnus SS Gene Cernan photographié depuis Londres par Szaboles Nagy au télescope le 11/12/2017

Le SS Gene Cernan a terminé sa mission le 18 décembre avec une rentrée atmosphérique au-dessus de la Nouvelle-Zélande qui a consumé près de 2 900 kg de déchets de l’ISS.

Un nouvel équipage pour l’ISS

Le russe Anton Shkaplerov, l’américain Scott Tingle et le japonais Norishige Kanai sont arrivés à l’ISS ce mardi 19 décembre à bord du Soyouz MS-07. 

A lire ici : A nouveau 6 dans l’ISS

(de gauche à droite, de haut en bas) Joe Acaba, Alexander Misurkin, Mark Vande Hei, Scott Tingle, Anton Shkaplerov et Norishige Kanai, équipage complet de l’Expedition 54 (capture NASA TV)

Deux nouveaux satellites japonais en orbite

Une fusée H-2A a réussi sa mission de placer 2 satellites sur orbites très différentes le samedi 23 décembre. Le décollage a eu lieu à 1h26 UTC depuis le Tanegashima Space Center.

Lancement H2A / Shikisai (GCOM-C) et Tsubame (SLATS) le 23/12/2017 (credit Jaxa)

16 minutes après le décollage, le satellite Shikisai (couleur en japonais) ou GCOM-C pour Global Change Observation Mission-Climate a été placé sur une orbite à environ 800 km d’altitude. Pendant 5 ans, il va effectuer des « mesures de surface et atmosphériques liées au cycle du carbone et au bilan radiatif, telles que les nuages, les aérosols, la couleur de l’océan, la végétation et la neige et la glace » selon le site de la Jaxa. Il aidera à mieux comprendre le changement climatique global et à améliorer les modèles numériques.

Image prise à partir d’une caméra à bord du satellite Shikisai (GCOM-C) du déploiement d’un des 2 panneaux solaires (credit Jaxa)

A 1 heure et 48 minutes de vol, c’est le second satellite qui a été déployé sur une orbite plus basse : Tsubame (hirondelle en japonais), ou SLATS pour Super Low Altitude Test Satellite. Grâce à son système de propulsion électrique qui le maintiendra durant environ 2 ans sur une altitude très basse entre 268 et 180 km, Tsubame devrait prendre des images haute résolution de la Terre.  Une orbite entre 200 et 300 km étant à ce jour peu utilisée par les satellites, sauf par l’ancien GOCE de l’ESA, cette mission devrait permettre de vérifier l’utilité de ce type d’orbite pour l’observation de la Terre, sachant que la résistance des particules de la très haute atmosphère est, à cette altitude, 1000 fois plus forte que pour la plupart des satellites d’observation orbitant entre 600 et 800 km d’altitude.

Et 10 de plus pour Iridium-Next

Le 23 décembre à 1h27 UTC, une Falcon 9 a décollé de la base Air Force de Vandenberg en Californie (USA).

Iridium-4 Mission

Lancement Falcon 9 / Iridium-4 le 23/12/2017 (credit SpaceX)

10 nouveaux satellites de télécommunications Iridium-Next étaient à bord. Ils s’ajoutent aux 30 déjà lancés cette année par SpaceX. La constellation Iridium devrait voir 75 satellites de nouvelle génération en orbite d’ici août 2018 si tout se passe comme prévu pour les lancements Falcon 9 déjà réservés.

Le premier étage utilisé ce 23 décembre, le booster n°1036, avait déjà volé en juin. Il n’y a cependant pas eu de tentative de récupération contrairement à ce qui est devenu presque une habitude chez SpaceX cette année.  Le booster a toutefois effectué une rentrée contrôlée, et donc a peut-être servi à des tests aux limites d’une récupération « normale ».

Une tentative de récupération de la coiffe aurait eu lieu, mais aucune précision n’a été donnée par SpaceX à ce sujet.

Le bateau « Mr Steven » qui aurait été utilisé par SpaceX pour une tentative de récupération de la coiffe de la Falcon 9 lors du lancement du 23/12/2017 (Photo: Reddit r/spacex, User u/vshie)

Le lancement ayant eu lieu à la tombée de la nuit sur la côte californienne, un panache blanc et brillant a été observé à plusieurs kilomètres de distance, les gaz d’échappement de la Falcon ayant été réfléchis par les rayons du Soleil. La séparation du premier et du second étages a pu être observée également.

Nouveau lancement de Long March 2D

Le même jour, le 23 décembre, à 4H14 UTC, une Long March 2D a décollé du centre de lancement des satellites de Jiuquan. Les autorités chinoises ou la presse officielle chinoise ont juste précisé que le satellite placé sur orbite sera utilisé pour « l’exploration par télédétection des ressources terrestres« .

Décollage d’une Long march 2D le 23/12/2017 (credit Xinhua/Zhen Zhe)

Ce décollage fait suite au lancement du 3 décembre et en est très similaire selon certains experts, ce qui laisse supposer que la charge utile mise sur une orbite identique, mais à 180° du satellite LKW-1, serait un satellite d’observation militaire qui diminuerait le temps de revisite.

Décès de Bruce McCandless

Le 21 décembre, l’astronaute Bruce McCandless nous a quittés. Mon hommage à lire ici : Au revoir Bruce McCandless

L’astronaute Bruce McCandless, spécialiste de la mission STS-41-B, utilise ses mains pour contrôler son mouvement au-dessus de la Terre, à quelques mètres de la Navette Spatiale Challenger. la première sortie dans l’espace sans attaches ni ombilicaux (credit NASA)

1 commentaire sur “L’actualité spatiale de la semaine du 18 décembre : Cygnus, ISS, H2A, Falcon 9, Long March, Bruce McCandless”

  1. NB-1 : LKW = Ludi Kancha Weixing = Satellite d’exploration (de surveillance) des terres.
    (Ludi = Terre, continent ; Kancha = Surveillance, exploration ; Weixing = Satellite)

    NB-2 : Wo de yan jing ! = Mon oeil ! (Wo de = mon ; yan jing = oeil)

    NB : in memoriam :
    Igor P. Volk (3 janvier), Eugene A. Cernan (16 janvier), Georgiy M. Grechko (8 avril), Vasiliy G. Gorbatko (15 mai), Paul J. Weitz (23 octobre), Richard F. Gordon (6 novembre), Marina L. Popovich (30 novembre), Bruce II McCandless (21 décembre), Georgiy P. Katys (date inconnue) et Ricardo Peralta y Fabi (date inconnue).

    Bonne Année quand même !…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.