Claudie Haigneré à la Cité de l’Espace : Osez !

Ce vendredi 31 mai, Claudie Haigneré était à la Cité de l’Espace de Toulouse pour donner le coup d’envoi du 4e congrès scientifique des enfants. Le thème de ce congrès était particulièrement adapté à cette invitée de marque : « Femmes et hommes dans l’espace ».

IMG_2672

P1070833

Un extrait d’un reportage d’ARTE a rappelé à toutes les personnes présentes, le parcours exceptionnel de Claudie Haigneré, Première femme française astronaute (la seule jusqu’à présent d’ailleurs).

Claudie André-Deshays, épouse de l’astronaute Jean-Pierre Haigneré, est d’abord, un docteur en médecine et docteur ès sciences. Elle est désormais présidente d’Universcience, le regroupement de la Cité des Sciences et  de l’Industrie et du Palais de la Découverte à Paris. Elle fut également ministre pendant 3 ans.

En 1985, elle participe à la sélection du CNES pour devenir spationaute. Il lui faudra attendre 10 ans et beaucoup d’heures d’entrainement pour s’envoler à bord d’un vaisseau Soyouz vers la station MIR en 1996 pour la mission CASSIOPEE . Elle passera 16 jours à bord de la station russe.

Photo de l'exposition "50 ans de femmes dans l'Espace" à la Cité de l'Espace

Photo de l’exposition « 50 ans de femmes dans l’Espace » à la Cité de l’Espace

En 2001, elle s’envole à nouveau mais cette fois vers l’ISS pour la mission ANDROMÈDE. Elle passera 10 jours dans l’espace.

P1070842

Pour Claudie, c’est le rêve de la petite fille qui a vu le premier pas sur la Lune lorsqu’elle avait 13 ans qui est devenu réalité. Claudie a insisté auprès du jeune public sur l’importance de suivre ses rêves et ses envies : « ne vous mettez pas des barrières tout seul », « pourquoi pas moi ? », « Osez ! »

Elle a beaucoup plaidé pour la place des jeunes filles dans les études et les carrières scientifiques, rappelant notamment que seulement 10% des astronautes sont des femmes et que seulement 10% des candidats à la sélection des nouveaux astronautes de 2008 par l’ESA était des femmes. « Les jeunes filles manqueraient-elles de confiance en elles pour poursuivre des études et des carrières scientifiques ? »

P1070850

Claudie a rappelé que durant toute sa carrière et notamment celle d’astronaute, elle est resté « femme ». Même si la force physique d’une femme n’est pas la même que celle d’un homme, la femme amène sa différence, son point de vue. Elle souhaite que le monde scientifique aille vers plus d’équilibre homme-femme. Il faut que certaines filières scientifiques deviennent plus attractives pour les filles, comme le secteur aéronautique, même s’il s’agit souvent d’études longues qui peuvent être un frein pour les jeunes femmes.

Pour Claudie Haigneré, avoir été dans l’Espace est un privilège qu’elle aime partager avec les plus jeunes.

Claudie Haigneré et les enfants (2)

Après son intervention, elle a répondu à quelques journalistes. L’interview de mon ami Norédine pour Gizmodo.

copyright Noredine Benazdia

copyright Noredine Benazdia

Evidemment, je n’ai pas résisté à une photo souvenir 😉

P1070851

Pour aller plus loin, une vidéo qui résume bien son discours sur la place que les femmes devraient davantage occuper au niveau scientifique

Une réflexion sur “Claudie Haigneré à la Cité de l’Espace : Osez !

  1. Lire : … et que seulement 10 % des candidats… étaient (pas « était ») des femmes.

    NB : parmi lesquelles « Sam » Cristoforetti, Sini Merikallio, Nancy Vermeulen, Isabelle Georis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *