Thomas Pesquet rencontre les salariés d’Airbus Space à Toulouse

C’était un peu Noël avant l’heure le 21 décembre pour les salariés d’Airbus Defence and Space à Toulouse avec la venue de Thomas Pesquet.

Avec quelques privilégiés, j’ai pu suivre les visites et les rencontres de Thomas au sein d’Airbus, des visites sous le signe de l’innovation et des technologies.

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Arrivé vers 14h15 par avion depuis Paris, Thomas a tout d’abord été reçu par le directeur d’Airbus Space, Nicolas Chamussy et par la directrice du site, Magalie Collet.

Présentation de OneWeb

Ensuite, direction la chaîne d’assemblage des premiers satellites OneWeb. OneWeb est une future constellation de près de 900 satellites de télécommunications en orbite basse construite en coopération (join venture) par Airbus Space et OneWeb. Les premiers modèles de satellites sont actuellement en construction à Toulouse et les suivants seront fabriqués en Floride. La chaîne de fabrication est innovante car elle utilise de nombreuses automatisations, les plans 3D, etc… [à lire par exemple dans cet article d’Usine Nouvelle].

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Réalité virtuelle au 3D SpaceLab

Puis direction le « 3D Spacelab », un lieu d’innovation chez Airbus DS, où la réalité virtuelle (VR) est utilisée pour simuler par exemple l’encombrement d’une pièce lors de l’assemblage sur un satellite. Thomas Pesquet a été invité à assembler deux pièces d’une télescope spatial. On a pu noter l’aisance avec laquelle Thomas a pris en main le système.

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Thomas nous a confirmé qu’il était très habitué de la technologie VR car c’est un système qui fait partie de l’entrainement de tout astronaute. Par exemple, les sorties dans l’espace ne sont pas « simulables » totalement en piscine, et donc la VR prend le relais. De même, la VR est utilisée pour le pilotage du bras robotique de la Station pour s’entraîner à la capture d’un cargo de ravitaillement.

Thomas a eu le droit à une rapide sortie spatiale virtuelle avec un invité surprise : un saxophone !

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Rencontre avec l’équipe de Fluidics

Thomas Pesquet a été ensuite invité à rencontrer l’équipe de développement de Fluidics, l’une des expériences Proxima développée avec le CNES qu’il a réalisé dans l’ISS [lire Mission Proxima : premier bilan].

Avez-vous déjà essayé de marcher en portant une pleine tasse d’eau? Vos pas entraînent inévitablement des ballottements de l’eau, rendant les déversements difficiles à éviter. Maintenant, imaginez un satellite tournant – le carburant à l’intérieur va bouger, affectant la stabilité du satellite. L’expérience Fluidics du CNES effectuée sur la Station Spatiale Internationale étudie le comportement des fluides en apesanteur. Cofinancé par Airbus DS, l’expérience permettra d’améliorer les performances des systèmes de propulsion par satellite, en prolongeant leur durée de vie en utilisant chaque dernière goutte dans leurs réservoirs. Une deuxième partie de Fluidics se penche sur la turbulence de surface dans les liquides. Sur Terre, la gravité et la tension de surface influencent la dissipation d’énergie dans les vagues ou les ondulations. Dans l’espace, les scientifiques peuvent observer comment les forces de surface se comportent sans gravité – l’élimination d’un facteur simplifie notre compréhension. L’expérience consiste en trois petites sphères transparentes dans une centrifugeuse. Une sphère retient l’eau pour la recherche sur la turbulence des vagues; les deux autres portent un liquide spécial avec une faible viscosité et une faible tension superficielle pour le ballottement. (credit CNES–E. Grimault, 2016)

L’équipe a pu lui montrer les premiers résultats et lui demander ses retours sur le déroulé de l’expérience en impesanteur (difficultés et améliorations souhaitées). Après le départ de Thomas de l’ISS, l’expérience avait continué avec Paolo Nespoli. Au final, un échange chaleureux, ponctué d’anecdotes de Thomas de la vie dans l’ISS comme par exemple les concours de vitesse de déplacements dans les modules avec ses coéquipiers.

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Echanges avec les salariés

Puis rendez-vous avec près d’un millier de salariés (capacité max de la salle) et des élèves du lycée Pierre-Paul Riquet de Saint Orens de Gameville, lycée avec une option Espace, dont Thomas est le parrain.

Thomas a présenté une vidéo résumant sa mission de 6 mois dans l’ISS, et a répondu aux questions des employés ou lycéens.

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Thomas s’est vu remettre une photo de Toulouse prise depuis le satellite Pleiades qui a fait l’objet d’échanges de tweets dernièrement entre l’ISAE-Supaero, Thomas et Airbus. Thomas confirmant que les photos satellites sont de meilleure résolution que les siennes !

Après plus d’une heure d’échanges, une photo de groupe est venue conclure une après-midi riche chez Airbus Space à Toulouse.

Thomas Pesquet chez Airbus Space

Thomas Pesquet chez Airbus Defence and Space Toulouse (credit D. Marques- Airbus DS)

Merci à l’équipe Communication d’Airbus DS (Noël et Anne-Sophie en particulier) et au service Sécurité pour avoir permis de suivre et photographier cette visite.

Toutes mes photos sur album Flickr

Laisser un commentaire