Les prochains astronautes européens dans l’ISS

Avec le retour sur Terre de Thomas Pesquet, les 6 membres initiaux de la sélection 2009 des astronautes de l’Agence Spatiale Européenne sont tous partis au moins une fois dans l’ISS. A quand un prochain astronaute européen dans l’espace ? Et bien, très vite.

Paolo Nespoli, le retour

Paolo Nespoli va repartir à 60 ans, pour sa 3e mission dans l’espace, avec l’Expedition 52/53 à l’ISS.

Patch de la troisième mission de Paolo Nespoli : Vita (credits ESA / ASI)

En 2006, Paolo Nespoli est assigné à la mission STS-120 de la Navette Spatiale, après une carrière dans l’armée de l’air italienne et à l’ESA principalement en tant que formateur des astronautes. Du 23 octobre au 7 novembre 2007, Paolo a volé en tant que spécialiste de mission sur la Navette Spatiale Discovery à la Station Spatiale Internationale. Cette mission a livré et installé notamment le Node-2, un élément important de l’ISS. Au cours de sa mission Esperia, Paolo a effectué un certain nombre d’expériences pour la communauté scientifique européenne en physiologie humaine et en biologie.

Paolo réalise sa deuxième mission dans l’ISS au cours de l’Expedition 26/27 du 15 décembre 2010 au 24 mai 2011.

Expedition 26/27: Catherine Coleman, Dmitri Kondratiev et Paolo Nespoli (credits ESA)

Paolo Nespoli faisait initialement partie du même équipage que Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer, équipage qui devait être alors celui de Soyouz MS-05.

Paolo Nespoli (3e à partir de la droite) dans l’équipe de réserve de l’Expedition 50/51 avec Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer (credit ESA-Manuel Pedoussaut)

Finalement après des changements d’affectation des équipages,  Paolo effectuera son 3e vol spatial à bord du Soyouz MS-05 mais en compagnie de Sergei Ryazanskiy (2e vol) et « Randy » Bresnik (2e vol également). Ce vol fait partie d’un accord entre la NASA et l’ASI, l’agence spatiale italienne.

Paolo Nespoli, Sergey Ryazansky et Randy Bresnik durant un entrainement (credits NASA)

Patch de la mission Soyouz MS-05 (credit Roscosmos/spacepatches.nl)

Le décollage est prévu pour le 28 juillet à ce jour.

Poster de l’Expedition 52/53  » Une équipe explorant ensemble » (credits NASA)

Alexander Gerst, futur commandant de l’ISS

Alexander Gerst, 41 ans, a déjà passé 6 mois dans l’ISS du 28 mai au 10 novembre 2014. Il avait effectué de nombreuses expériences à bord lors de la mission Blue Dot, et une sortie spatiale [lire les articles sur Alexander Gerst]

Alexander Gerst lors de l’EVA 27 : « Apprendre à voler » (Credits: ESA/NASA)

La deuxième mission d’Alexander se déroulera de mai à novembre 2018, dans le cadre des Expéditions 56 et 57. Il sera accompagné de Sergei Prokopyev et de Jeanette Epps (premier vol chacun).

Jeanette Epps et Alexander Gerst au centre de Houston de la NASA lors d’un entrainement (credit ESA)

Il sera commandant durant la deuxième partie de son séjour, c’est-à-dire au cours de l’Expédition 57. C’est seulement la deuxième fois qu’un astronaute européen en assurera le commandement, après Frank de Winne en 2009.

Logo de la mission Horizons d’Alexander Gerst à bord de l’ISS à partir de 2018 (credits ESA)

Son décollage est prévu à ce jour pour la fin mai 2018 à bord du Soyuz MS-09.

Luca Parmitano, en 2020 ?

Il y a peu, il a été annoncé que Luca Parmitano effectuerait un 2e vol longue durée à bord de l’ISS. Pas de date annoncée, mais il pourrait être à bord du Soyouz MS-13, soit un vol en 2020.

Karen Nyberg, Fyodor Yurchikhin, et Luca Parmitano en tenue de rentrée sur Terre (source NASA)

Luca a effectué sa première mission du 29 mai au 11 novembre 2013  [lire les articles sur Luca Parmitano]. Il est surtout connu du grand public pour avoir failli perdre la vie lors d’une sortie spatiale à cause d’une fuite d’eau dans son casque [lire Problème lors de la sortie spatiale EVA 23 à l’ISS et ISS : Retour sur le problème lors de la sortie spatiale EVA23].

5 réflexions sur “Les prochains astronautes européens dans l’ISS

  1. A noter qu’après les 12 « ascans » du groupe NASA-22, on devrait connaitre prochainement les noms des futurs astronautes japonais du groupe JAXA-6 ainsi que ceux des futurs astronautes canadiens du groupe CSA-4.

    Ils s’entraineront forcément ensemble et devraient effectuer leurs premiers vols d’ici 5 ou 6 ans, soit vers 2022-23.

  2. suite

    NB : Jeanette Jo Epps sera la 61e femme de l’espace et Serena Maria Aunon-Chancellor la 62e.

    Ensuite, après le 2e vol de Luca Parmitano, on devrait trouver Matthias Maurer et l’une de ses deux compatriotes (Insa Thiele-Eich ou Nicola Baumann)… et pourquoi pas ensemble ? puis, à mon avis, un vol de longue durée pour Andreas E. Mogensen.

  3. suite

    En tant que doublure (de David Saint-Jacques) pour la mission Soyuz MS-11 / ISS 58-59 et titulaire pour la mission Soyuz MS-13 / ISS 60-61, Luca S. Parmitano aura pour coéquipiers x (Russe) et Anne C. McClain.

    Cette dernière sera donc la 63e femme de l’espace (et la 49e américaine). Elle sera par la même occasion le 561e homme (au sens large) de l’espace et le 343e américain, vols orbitaux seuls.

    Sélectionnée dans le groupe 21 de la NASA en 2013, elle avait fait partie des semi-finalistes du groupe 20 en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *