Retour sur le problème lors de la Sortie Spatiale #EVA23 #ISS

Lors de la sortie spatiale du 16 Juillet dernier, Luca Parmitano avait eu un problème de fuite d’eau dans son casque qui avait conduit à l’arrêt de l’EVA au bout d’une heure environ et une rentrée hâtive dans l’ISS au bout de 32 minutes.

Les 30 et 31 juillet, la NASA a mis en ligne 2 vidéos (en anglais) de Chris Cassidy, l’astronaute américain qui accompagnait Luca Parmintano lors de l’EVA.

Dans la première vidéo, Cassidy y explique comment l’eau a pu arriver tout d’abord à l’arrière puis au-dessus de la tête de Lucas, allant jusqu’à ses oreilles et donc au système de transmission, ses yeux et son nez.

Dans la seconde, vidéo , Cassidy explique les pistes de recherche de l’anomalie : le réservoir d’eau potable (mais trop petit vis à vis de l’eau finalement présente dans le casque), l’eau inclue dans la combinaison réfrigérante, ou bien l’eau condensée du système de ventilation du scaphandre (provenant du « bag pack » que porte les astronautes dans leur dos).

A priori, les ingénieurs de la NASA au sol se concentre sur cette dernière cause. Mais, les investigations menées par les astronautes et les ingénieurs de la NASA ne sont toujours pas concluantes sur l’origine de l’anomalie.

 Pour Cassidy, la fuite était une « situation très inquiétante » qui aurait facilement pu être bien pire.

Pour ceux qui ont vécu le direct comme moi, bien que les deux astronautes aient gardé leur sang-froid, et que tout s’est bien terminé, on peut dire qu’ils nous ont fait une belle frayeur.

A ce jour, aucune EVA n’a été replanifiée.

Mise à jour :

Suite aux investigations, l’anomalie du scaphandre numéro de série 3011, viendrait d’une pompe qui permet la circulation de l’oxygène à travers la combinaison spatiale mais aussi le transport du fluide réfrigérant, tout en séparant l’eau du circuit de ventilation permettant à l’air d’être renvoyé dans le casque. La NASA a identifié un mécanisme assez complexe qui a conduit à la défaillance de ce « Fan Pump Separator  » (littéralement Ventilateur Pompe Séparateur). Ceci serait dû à l’accumulation de silice contaminante provenant de l’eau qui est régulièrement utilisée pour rincer et de reconstituer le système de refroidissement en eau des scaphandres. Comme mesure corrective, la NASA a développé de nouvelles procédures d’entretien des combinaisons spatiales, y compris l’échantillonnage plus fréquent de l’eau et le remplacement des filtres plus régulièrement.

2 réflexions sur “Retour sur le problème lors de la Sortie Spatiale #EVA23 #ISS

  1. Pingback: Succès de l’EVA 35 avec Tim Peake et Tim Kopra mais … | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *