ISS, une Station vraiment internationale : 9 hommes à bord, 5 nationalités

Avec l’arrivée de 3 membres d’équipage à bord de la Station Spatiale Internationale ce vendredi 4 septembre, ce sont 9 hommes qui orbitent désormais autour de la Terre.

5 nationalités

Andreas Mogensen, le premier danois dans l’espace, Aidyn Aimbetov, le kazahk et Sergey Volkov, le russe, ont rejoint ce 4 septembre à 10h15 UTC les 6 membres de l’Expedition 45 déjà dans l’ISS : les Russes Gennady Padalka, Oleg Kononenko et Mikhail Kornienko, les américains Scott Kelly et Kjell Lindgren, et le japonais Kimiya Yui.

9 hommes dans l'ISS avec l'arrivée du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

9 hommes dans l’ISS avec l’arrivée du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

 

9 hommes, 5 nationalités différentes à bord de l'ISS avec l'arrivée du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (credit NASA)

9 hommes, 5 nationalités différentes à bord de l’ISS avec l’arrivée du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (credit NASA)

2 jours de voyages pour rejoindre l’ISS

Le voyage des 3 derniers astronautes a commencé 2 jours auparavant, le mercredi 2 septembre à 7h39 UTC avec le décollage du lanceur Soyouz FG [lire Andreas Mogensen : un Danois dans l’espace pour savoir pourquoi 2 jours et non un rendez-vous express en 6 heures].

Décollage de Soyouz TMA-18M le 2/09/15 (Credit: ESA-S. Corvaja)

Décollage de Soyouz TMA-18M le 2/09/15 (Credit: ESA-S. Corvaja)

Andreas Mogensen, Aidyn Aimbetov et Sergey Volkov avaient embarqué dans le vaisseau Soyouz TMA-18M quelques heures auparavant.

Andreas Mogensen, Aidyn Aimbetov et Sergey Volkov (de haut en bas) juste avant d'embarquer dans le Soyouz TMA-18M le 2/09/15 (Credits Credit: ESA-S. Corvaja)

Andreas Mogensen, Aidyn Aimbetov et Sergey Volkov (de haut en bas) juste avant d’embarquer dans le Soyouz TMA-18M le 2/09/15 (Credits Credit: ESA-S. Corvaja)

Le lancement s’est déroulé sans encombre, la séparation du vaisseau du lanceur ayant été réalisée au bout de 8 minutes et 48 secondes sur une orbite de 200 sur 248 km. Puis le TMA-18M a entamé une lente ascension vers l’ISS à 400 km d’altitude.

Plus de photos à venir dans l’article sur les lancements de la semaine.

3 Soyouz amarrés à l’ISS

L’amarrage du Soyouz TMA-18M s’est déroulé comme à l’habitude en mode automatique. Le contact avec la Station a eu lieu à 7h39 UTC.

Arrivée à l'ISS du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

Arrivée à l’ISS du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

Désormais, ce sont 3 Soyouz qui sont amarrés à l’ISS : Soyuz TMA-16M au port Zvezda, le Soyuz TMA-17M au Rassvet, et Soyuz TMA-18M au Poisk. Il y a également un Progress et le cargo HTV 5.

Configuration de l'ISS après l'amarrage du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

Configuration de l’ISS après l’amarrage du Soyouz TMA-18M le 4/09/15 (source NASA TV)

Pour Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov, il s’agit du premier vol spatial.

Pour Sergey Volkov, il en est à son troisième séjour dans l’espace, égalant le nombre de vols de son père, le cosmonaute Aleksander Volkov.

Aleksander et Sergei Volkov, cosmonautes de père en fils (credit Roscosmos)

Aleksander et Sergei Volkov, cosmonautes de père en fils (Credit Roscosmos)

La dernière fois qu’ils ont été 9 à bord de la Station, c’était en 2013, avec un astronaute européen également, Luca Parmitano.

Ils resteront 9 à bord de l’ISS jusqu’au 12 septembre, date à laquelle Andreas Mogensen, Aidyn Aimbetov et Gennady Padalka repartiront pour la Terre.

Pour compléter :

  • La vidéo courte du docking et de l’arrivée des 3 cosmonautes : 
  • La vidéo longue de l’amarrage 
  • La vidéo longue de la cérémonie d’arrivée
  • Une vidéo de présentation de Sergey Volkov par lui-même : 

 

 

3 réflexions sur “ISS, une Station vraiment internationale : 9 hommes à bord, 5 nationalités

  1. NB : Zvezda, Rassvet et Poisk signifient respectivement Etoile, Aube et Recherche (rappel).

    ***

    Bien sûr, Sergei A. Volkov (TsPK-12, 1997) est le fils d’Aleksandr A. Volkov (TsPK-6, 1978). Mais on peut noter également que :

    – Yelena V. Daneyeva (candidate du groupe 10 de la NPO Energiya, 1988) est la fille de Vladimir Ye. Bugrov (TsKBEM, groupes de Korolev et Mishin, 1966) ;
    – Aleksandr A. Skvortsov, Jr. (TsPK-12, 1997) est le fils d’Aleksandr A. Skvortsov (TsPK-3, 1965) ;
    – Roman Yu. Romanenko (TsPK-12, 1997) est le fils de Yuriy V. Romanenko (TsPK-5, 1970) ;
    – Wendy B. Lawrence (NASA-14, 1992) est la fille de William P. Lawrence (semi-finaliste, NASA-1, 1958-59) ;
    – Richard A. Garriott (« spaceflight participant », 2007) est le fils d’Owen K. Garriott (NASA-4, 1965) ;
    – Andrew Vanden Heuvel (semi-finaliste, NASA-20, 2008-09) est le fils de Robert Jay Vanden Heuvel (semi-finaliste, NASA-3, 1963) ;
    – Scott G. Johnson (semi-finaliste, NASA-21, 2012-013) est le fils de Gregory Carl « Ray J » Johnson (NASA-17, 1998).

  2. suite…

    Concernant les « générations d’astronautes, cosmonautes, taïkonautes ou autres spationautes, y compris les candidats », à noter que

    Owen Kay Garriott, Yuriy V. Romanenko, Aleksandr A. Volkov, Wendy B. Lawrence, Sergei A. Volkov, Richard A. Garriott, Gregory Carl « Ray J » Johnson, Roman Yu. Romanenko et Aleksandr A. Skvortsov, Jr. furent respectivement les 62e, 85e, 183e, 324e, 472e, 483e, 491e, 495e et 510e « hommes de l’espace » (Wendy B. Lawrence étant par ailleurs également la 28e femme de l’espace), vols orbitaux seuls, sur un total actuel de 542 (dont 59 femmes, soit 10,9 %).

    Les autres susmentionnés ne sont pas allés dans l’espace, le seul parmi eux à avoir été sélectionné étant
    Vladimir Ye. Bugrov.

  3. suite…

    Concernant les « générations d’astronautes, cosmonautes, taïkonautes ou autres spationautes, y compris les candidats », à rajouter :

    – Aleksandra M. Tyurina (candidate du groupe RGNII-TsPK-16 de 2012-13) est la fille de Mikhaïl V. Tyurin (NPOE-11, 1994) qui fut le 406e « homme de l’espace », vols orbitaux seuls.

    Nous pouvons donc dire que :

    – Yelena V. Daneyeva (candidate du groupe 10 de la NPO Energiya, 1988) est la fille de Vladimir Ye. Bugrov (TsKBEM, groupes de Korolev et Mishin, 1966) ;
    – Wendy B. Lawrence (NASA-14, 1992) est la fille de William P. Lawrence (semi-finaliste, NASA-1, 1958-59) ;
    – Aleksandr A. Skvortsov, Jr. (TsPK-12, 1997) est le fils d’Aleksandr A. Skvortsov (TsPK-3, 1965) ;
    – Roman Yu. Romanenko (TsPK-12, 1997) est le fils de Yuriy V. Romanenko (TsPK-5, 1970) ;
    — Sergei A. Volkov (TsPK-12, 1997) est le fils d’Aleksandr A. Volkov (TsPK-6, 1978) ;
    – Richard A. Garriott (« spaceflight participant », 2007) est le fils d’Owen K. Garriott (NASA-4, 1965) ;
    – Andrew Vanden Heuvel (semi-finaliste, NASA-20, 2008-09) est le fils de Robert Jay Vanden Heuvel (semi-finaliste, NASA-3, 1963) ;
    — Aleksandra M. Tyurina (candidate du groupe RGNII-TsPK-16 de 2012-13) est la fille de Mikhaïl V. Tyurin (NPOE-11, 1994) ;
    – Scott G. Johnson (semi-finaliste, NASA-21, 2012-013) est le fils de Gregory Carl « Ray J » Johnson (NASA-17, 1998).

    soit au total, pour l’instant, 9 « générations » d’astronautes ou de cosmonautes (ou de candidats), à savoir 5 pour les Russes et 4 pour les Américains. Il y en aura d’autres, j’en suis certain.

    Sur les 18 astronautes ou cosmonautes (ou candidats) concernés, 10 sont allés dans l’espace : 6 Russes et 4 Américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *