A bord de l’ISS, Expedition 44 au complet

Nouveau succès pour le lanceur Soyouz ce 22 juillet et 3 nouveaux membres d’équipage à bord de la Station Spatiale Internationale.

Succès du lancement de Soyouz TMA-17M

Le mercredi 22 juillet 2015, à exactement 21:02:44,618 UTC, une fusée Soyouz FG  a décollé du Cosmodrome de Baïkonour.

Le vol s’est déroulé globalement de façon nominale : à T + 8 minutes et 48 secondes, le vaisseau spatial Soyouz TMA-17M a été séparé du lanceur et l’équipage a pu connaître les premières joies de la micro-gravité, comme indiqué par leur mascotte R2D2 qui s’est mise à flotter.

L'indicateur d'arrivée en orbite du Soyouz TMA-17M : une peluche R2D2 (source NASA TV)

L’indicateur d’arrivée en orbite du Soyouz TMA-17M : une peluche R2D2 (source NASA TV)

Seul bémol à ce vol : l’un des 2 panneaux solaires du vaisseau Soyouz ne s’est pas déployé. C’est la quatrième fois que ça arrive, dont la dernière fois lors du vol TMA-14M, mais cela est sans incidence pour un vol de courte durée, avec un amarrage prévu après 4 orbites terrrestres. Tous les autres paramètres étaient normaux.

Le Soyouz TMA-17M en approche de l'ISS avec 1 seul panneau solaire déployé photographié par Scott Kelly depuis l'ISS (Credit NASA )

Le Soyouz TMA-17M en approche de l’ISS avec 1 seul panneau solaire déployé photographié par Scott Kelly depuis l’ISS (Credit NASA )

Le déploiement du panneau solaire a finalement eu lieu juste avant l’amarrage.

Un amarrage à l’ISS parfait

Après l’arrivée en orbite, la capsule Soyouz a commencé sa course poursuite pour rattraper l’ISS.

Après une durée totale de 5 heures et 43 minutes de vol, le vaisseau s’est amarré automatiquement à la Station (docking en anglais) à 2h45 UTC le 23 juillet.

La configuration de l'ISS après l'arrivée du Soyouz TMA-17M le 22/07/2015 (source NASA TV)

La configuration de l’ISS après l’arrivée du Soyouz TMA-17M le 22/07/2015 (source NASA TV)

6 hommes à bord de l’ISS

A 4h56 UTC, l’ouverture du sas entre le vaisseau Soyouz et l’ISS a pu être faite et les 6 membres de l’Expedition 44 ont été réunis : Oleg Kononenko , Kimiya Yui et Kjell Lindgren ont rejoint Scott Kelly, Mikhail Kornienko et Gennady Padalka

Les 6 membres d'équipage de l'Expedition 44 à bord de l'ISS pour la cérémonie d'acceuil le 23 juillet 2015 :  (de gauche à droite, rangée du bas) Kimiya Yui, Oleg Kononenko et Kjell Lindgren. (rangée du fond, depuis la gauche) Mikhail Kornienko, Gennady Padalka et Scott Kelly. (source  NASA TV)

Les 6 membres d’équipage de l’Expedition 44 à bord de l’ISS pour la cérémonie d’accueil le 23 juillet 2015 : (de gauche à droite, rangée du bas) Kimiya Yui, Oleg Kononenko et Kjell Lindgren. (rangée du fond, depuis la gauche) Mikhail Kornienko, Gennady Padalka et Scott Kelly. (source NASA TV)

Pour Oleg Kononenko, il s’agit de sa troisième mission à bord de l’ISS. Kimiya Yui et Kjell Lindgren, sélectionnés en 2009 comme les Shenanigans, effectuent leur premier vol. La durée prévue de vol de l’Expédition 44/45 est de 163 jours dédiée principalement à des expériences scientifiques. L’arrivée du 5e cargo japonais, dont le lancement est à ce jour prévu le 16 août prochain devrait être également un moment important de cette mission (article à venir…)

Le patch Soyouz TMA-17M Il est inspiré du logo d'Apollo 17. Le principal élément de ce logo est un portrait de Sergueï Korolev, le légendaire "principal constructeur", qui a façonné les premières années de l'astronautique soviétique. Derrière la Terre, un soleil rouge se lève, représentant l'élément japonnais de la mission. La constellation du Scorpion vient couronner le patch, avec l'étoile Antares, l'indicatif pour cette mission particulière Soyouz. Le timbre a été conçu par Luc van den Abeelen et Blake Dumesnil avec Oleg Kononenko. Droit d'auteur Roscosmos / spacepatches.nl

Le patch Soyouz TMA-17M
Il est inspiré du logo d’Apollo 17. Le principal élément de ce logo est un portrait de Sergueï Korolev, le légendaire « principal constructeur », qui a façonné les premières années de l’astronautique soviétique. Derrière la Terre, un soleil rouge se lève, représentant l’élément japonnais de la mission. La constellation du Scorpion vient couronner le patch, avec l’étoile Antares, l’indicatif pour cette mission particulière Soyouz.
Le timbre a été conçu par Luc van den Abeelen et Blake Dumesnil avec Oleg Kononenko. Droit d’auteur Roscosmos / spacepatches.nl

Pour compléter :

  • Plus de photos sur l’équipage et ses dernières heures avant le vol sur Flickr

4 réflexions sur “A bord de l’ISS, Expedition 44 au complet

  1. Pingback: A bord de l'ISS, Expedition 44 au complet | Col...

  2. Yui et Lindgren (ce dernier né à Taïwan) sont les 539e et 540e “hommes de l’espace” (vols orbitaux seuls). Yui est le 10e Japonais, Lindgren le 335e Américain.
    Amitiés,
    Michel

  3. C’est la 4e fois qu’un panneau solaire ne se déploie pas correctement. Cela pourrait être très grave : ça me rappelle le lancement raté de Soyuz-1 avec Komarov. On sait bien comment cela s’est terminé. Il ne faut pas prendre cet « incident » à la légère.

    Il me semble qu’il y a beaucoup de problèmes actuellement chez les Russes (et pas seulement dans l’Espace).

    Amitiés,

    Michel

  4. Pingback: Les lancements de la semaine du 20 au 26 juillet : Soyouz, Delta IV et Long March 3B | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *