Lancements de la semaine du 31 août au 6 septembre : Soyouz et Atlas V

Lancement vers l’ISS par une Soyouz FG

Le 2 Septembre, une Soyouz, version FG très fiable, a décollé du Cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan), à 4h37 UTC, emportant le vaisseau habité Soyouz TMA18-M.

Les 3 cosmonautes, Sergueï Volkov, Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov, ont atteint l’orbite terrestre au bout de 8 minutes et 45 secondes, leur permettant d’appréhender l’apesanteur. [Plus de détails dans l’article précédent : ISS, une Station vraiment internationale : 9 hommes à bord, 5 nationalités]

A noter que ce lancement était le 500e lancement d’une fusée Soyouz depuis le pas de tir n° 1, d’où a eu lieu le vol historique de Youri Gagarine, le 12 avril 1961.

La vidéo du lancement de l’ESA : 

La vidéo du lancement et la préparation avant lancement de l’équipage par la NASA : 

Une Atlas V lance le satellite de communications militaires MUOS 4

Le 2 septembre  à 10h18 UTC, ou 6h18 heure locale, une Atlas V a décollé de Cap Canaveral (Floride) :

C’était le petit matin sur la côte Est des Etats Unis, le lanceur a été éclairé par le soleil lors de son ascension. Les gaz d’échappement du dernier étage Centaur en expansion dans la haute atmosphère créé un nuage blanc, phénomène appelé « méduse », et a donné lieu à de belles photos :

Après 2 heures et 53 minutes, le satellite MUOS 4 a été séparé du lanceur sur une orbite de transfert géostationnaire.

Séparation lanceur du satellite MUOS 4 le 02/09/15 (Photo: ULA)

Séparation lanceur du satellite MUOS 4 le 02/09/15 (Photo: ULA)

MUOS 4 est un satellite lourd de plus de 6 tonnes, construit par Lockheed Martin pour l’US Navy. Il fait partie d’une constellation de 4 satellites  MUOS, Multi-User Objective System, et un de rechange, qui sera pleinement opérationnelle d’ici 2017.

Le satellite de communications géostationnaire MUOS 4 (Photo: Lockheed Martin)

Le satellite de communications géostationnaire MUOS 4 (Photo: Lockheed Martin)

Le système fournira des communications militaires à haute fréquence notamment pour des plateformes mobiles. L’un des atouts de MUOS est d’avoir une capacité de communications dans des régions de haute latitude, normalement pas possible lors de l’utilisation de satellites géostationnaires situés au-dessus de l’équateur [plus de détails sur www.spaceflight101.com et dans l’article du lancement de MUOS 3 en janvier dernier].

Vidéo des points forts de la préparation lancement et du lancement lui-même : 

Pour en savoir plus sur ce lancement et la mission : le launch kit

 

 

Une réflexion sur “Lancements de la semaine du 31 août au 6 septembre : Soyouz et Atlas V

  1. Pingback: Les lancements de la semaine du 20 au 26 juin : PSLV et 20 satellites, Atlas 5 / MUOS 5 et Long March 7 | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *