Andreas Mogensen et Gennady Padalka, le recordman, sont de retour sur Terre

Au petit matin du 12 septembre en terre kazakhe (0h51 UTC), le Soyouz TMA-16M a atterri ramenant sur Terre, 3 cosmonautes : Gennady Padalka, Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov.

Atterrissage du Soyouz TMA-16M avec à son bord Gennady Padalka, Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov. (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

Atterrissage du Soyouz TMA-16M avec à son bord Gennady Padalka, Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov. (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

10 jours dans l’espace pour Andreas Mogensen et Aidyn Aimbetov

Le premier danois dans l’espace, Andreas Mogensen, et le 3e kazakh, Aidyn Aimbetov, avaient décollé le 2 septembre dernier. Ils avaient rejoint l’ISS le 4 septembre [lire l’article ISS, une Station vraiment internationale : 9 hommes à bord, 5 nationalités]

Andreas Mogensen, tout sourire, à l’atterrissage du Soyouz TMA-16M le 12/09/15 (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

Andreas Mogensen, tout sourire, à l’atterrissage du Soyouz TMA-16M le 12/09/15 (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

Pendant ce vol court, Andreas Mogensen a réalisé de très nombreuses expériences. Il a effectué notamment, le premier pilotage à distance total d’un rover resté sur Terre. Mogensen a utilisé un tout nouveau système de contrôleur à retour de force, lui permettant par exemple de ressentir le moment où le robot touche un obstacle. La distance entre l’astronaute et le rover était environ de 400 km lors de l’expérience, ce qui a généré un lag d’environ une seconde entre la « saisie » de commande de Mogensen et la réaction adéquate du rover.

On voit également sur cette vidéo, l’une des autres expériences réalisées par Andreas : la Skinsuit, la combinaison noire qu’il porte, visant à contrecarrer l’étirement de la colonne vertébrale dans l’espace, ce qui pourrait être la cause de la douleur au bas du dos subie par environ la moitié des astronautes dans la première partie de leurs missions (plus d’informations dans cet article de l’ESA : Revealing the identity of skinsuit man)

9 hommes dans la Station pendant 8 jours

L'équipage de l'ISS au complet le 11 septembre, avant le départ de 3 d'entre eux (credits NASA)

L’équipage de l’ISS au complet le 11 septembre, avant le départ de 3
d’entre eux (credits NASA)

D’après une vidéo postée par Scott Kelly, la vie en communauté s’est bien déroulée, et particulièrement lors des repas pris en commun.

ou confirmé par ce tweet d’Andreas :

Gennady Padalka, 879 jours cumulés dans l’espace

Gennady Padalka de retour sur terre après sa cinquième mission spatiale et 878 jours cumulés dans l'espace (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

Gennady Padalka de retour sur terre après sa cinquième mission spatiale et 878 jours cumulés dans l’espace (Credit: ESA–Stephane Corvaja)

Gennady Padalka au terme de sa  5e mission spatiale détient désormais le record en nombre de jours cumulés dans l’espace : 879 jours. [Pour en savoir plus, lire l’article Record : le cosmonaute russe Gennadi Padalka a passé plus de 803 jours dans l’espace]

Il a déjà déclaré qu’il souhaitait faire une 6e mission afin de dépasser les 1000 jours.

Ils ne sont plus que 6 dans la Station

L’Expedition 45 a commencé avec le passage de commandement de l’ISS de Gennady Padalka à l’astronaute Scott Kelly le 6 septembre. Désormais, il ne reste que 3 nationalités à bord : les russes Mikhail Kornienko, Oleg Kononenko et Sergei Volkov, les américains Scott Kelly et Kjell Lindgren, et le japonais Kimiya Yui.

Hommage à Star Wars avec le poster de l'Expedition 45 de l'ISS (Credit NASA)

Hommage à Star Wars avec le poster de l’Expedition 45 de l’ISS (Credit NASA)

Le départ du Soyouz TMA-16M avait été suivi depuis l’ISS :

Pour compléter, des vidéos :

  • Le désamarrage du Soyouz-TMA16M : 
  • L’atterrissage du Soyouz TMA-16M 
  • L’extraction des 3 membres d’équipage du Soyouz TMA-16M 

5 réflexions sur “Andreas Mogensen et Gennady Padalka, le recordman, sont de retour sur Terre

  1. A noter au passage qu’Aidyn Aimbetov est bien, à mon avis, le 3e Kazakh à aller dans l’espace – et non pas le 4e comme il est écrit dans « Espace & Exploration ». Les deux premiers furent Aubakirov en 1991 et Musabayev (qui a la double nationalité russe et kazakhe) en 1994. Ceci dit, trois autres cosmonautes  »ex-soviétiques » sont nés au Kazakhstan, à savoir Shatalov, Pat’sayev et Viktorenko. Le prochain (donc le 4e) devrait être Aymakhanov. Il a été intégré en 2014 au dernier groupe de cosmonautes russes, le groupe TsPK-16, en remplacement d’Ignatov.

    NB : La distance entre l’astronaute et le rover était environ de 400 km lors de l’expérience, ce qui a généré un lag d’environ une seconde entre la « saisie » de commande de Mogensen et la réaction adéquate du rover. A rajouter : mais en réalité, la distance parcourue par le signal télécommandé était d’environ 90 000 km car ce signal transitait par divers satellites… comme quoi la réalité dépasse la fiction !

    Lire (dernière vidéo) : September 12, 2015. (of course !…)

    A noter qu’à l’issue de son prochain vol, qui sera le 6e, Yuri Malenchenko dépassera lui aussi les 800 jours dans l’espace (en temps cumulé) vu qu’il en est actuellement à 641. Ce sera la mission Soyuz TMA-19M / ISS-46-47 (Yuri Malenchenko – Tim Peake – Tim Kopra ou l’inverse selon les sources quant à l’ordre des ingénieurs de bord ; « back-up crew » : Anatoli Ivanishin – Takuya Onishi – Kathleen Rubins), prévue du 15.12.15 au 16.05.16, soit tout juste 5 mois – et non pas 6 comme cela semble être la règle. Il devrait donc atteindre un total de 804 jours, ce qui le situera en 3e position (après Padalka et Krikalev).

    • Pas grand chose à raconter sur lui. Je n’ai pas vu s’il avait fait des expériences par exemple. Il n’a pas été oublié dans l’article toutefois.

  2. suite et correction…

    Un autre cosmonaute russe est également né au Kazakhstan.

    Il s’agit de Yuriy V. Lonchakov qui a effectué 3 vols, le premier en tant qu’astronaute (STS-100 / Endeavour F-16 –> ISS en 2001, Soyuz TMA-1 –> ISS –> Soyuz TM-34 en 2002 et Soyuz TMA-13 –> ISS-18 en 2008-09) et qui, s’il n’avait démissionné entre temps du corps des cosmonautes « actifs », aurait dû en effectuer un 4e, à savoir, tout simplement, la mission Soyuz TMA-16M –> ISS-43-44 (à l’époque, ce devait être en compagnie d’Aleksei Ovchinin et de Kjell Lindgren), mission pour laquelle ils furent remplacés par Padalka, Korniyenko et Scott Kelly.

    Par la suite, Ovchinin a été affecté à la mission Soyuz MS-01 –> ISS-47-48 (dont il sera le « commander ») et Lindgren à la mission Soyuz TMA-17M –> ISS-44-45 actuellement en cours.

    Il s’en suit que 7 cosmonautes (parmi ceux qui sont allés dans l’espace) sont nés au Kazakhstan.

    Il s’agit, par ordre chronologique, de Shatalov, Pat’sayev, Viktorenko, Aubakirov, Musabayev, Lonchakov et Aimbetov.

    Ils furent respectivement les 34e, 53e, 201e, 256e, 309e, 402e et 542e « hommes de l’espace » (vols orbitaux seuls).

    Quant à la correction, elle concerne Yuriy I. Malenchenko qui, s’il effectue bien un vol de 163 jours en 2015-16, ce qui lui fera donc un total de 804 et demi, battra de peu Sergei K. Krikalev (803 jours) et deviendra donc le 2e homme de l’espace en temps cumulé, juste après Padalka.

  3. Pingback: 16 ans de Station Spatiale Internationale en 16 Gifs | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *