Chiffre du jour : 9 astronautes dans l’espace ! #ISS

Avec l’arrivée de l’équipage du Soyouz TMA-11 ce jeudi 7 novembre, c’est désormais 9 astronautes qui sont dans l’espace a-dessus de nos têtes

Actuellement, 1 femme et 8 hommes sont dans l’espace :

  • 1 américaine : Karen Nyberg
  • 2 américains : Mike Hopkins et Rick Mastracchio
  • 4 russes :  Fyodor Yurchikhin, Oleg Kotov, Sergey Ryazansky et Mikhail Tyurin
  • 1 italien : Luca Pamitano
  • 1 japonais : Koichi Wakata
Les membres d'équipage des expéditions 37, 38 et 39

Les membres d’équipage des expéditions 37, 38 et 39

Si vous voulez savoir à tout moment combien d’astronautes sont dans l’espace, rendez vous sur : http://howmanypeopleareinspacerightnow.com/

Parmi ces 9 astronautes et ce, jusqu’au 10 novembre, date de départ des 3 astronautes Karen, Luca et Fyodor, il a 5 « twittos » dans l’ISS :

space twittos

 

5 réflexions sur “Chiffre du jour : 9 astronautes dans l’espace ! #ISS

  1. Lire : … ce sont désormais… au-dessus… ; … il y a 5 « twittos »…

    NB : toujours le même problème – en tout cas pour moi – de savoir si on doit les appeler astronautes ou cosmonautes.

    Du fait qu’ils partent et / ou reviennent sur Terre à bord de Soyouz, je considère, pour ma part, que ce sont des cosmonautes et je les classe comme tels dans mes tableaux… tableaux que je tiens à jour depuis le 12 avril 1961 (ou peut-être un peu plus tard mais je me souviens que j’en faisais déjà en 61… vu qu’à l’époque, dans les années 57-61, mon surnom était « Spoutnik », eh oui ! ça ne nous rajeunit pas !…).

    C’est ainsi que 21 « Russes ou autres ex-soviétiques » (sur 120) sont devenus, à un moment ou un autre, des astronautes tandis que 41 Américains (sur 335 ayant effectué des vols orbitaux) sont devenus des cosmonautes.

    A noter que 3 « Russes ou assimilés » n’ont jamais volé que comme astronautes ; il s’agit de Leonid K. Kadenyuk (qui fut officiellement le 1er Ukrainien alors qu’il y en eu bien d’autres avant lui, à commencer par Pavel R. Popovich…), Boris V. Morukov et Sergei Ye. Treshchev.

    En revanche, 10 Américains n’ont jamais volé que comme cosmonautes ; il s’agit de Dennis Tito, Gregory H. Olsen, Anousheh Ansari, Charles Simonyi, Richard A. Garriott, Timothy J. Creamer, Shannon B. Walker, Michael S. Hopkins, Gregory R. Wiseman et Kjell N. Lindgren.

    Les 5 premiers ont volé en tant que « spaceflight participants », les 5 autres étant de véritables astronautes de la NASA.

    Par ailleurs, 5 « autres » – c.a.d. ni Américains ni « Russes ou assimilés » – (sur 85… seulement) sont devenus successivement cosmonautes puis astronautes ; il s’agit de Jean-Loup Chrétien, Michel Tognini, Thomas Reiter, Léopold Eyharts et Roberto Vittori. Soit 3 Français sur 5 !…

    En sens inverse, 8 « autres » sont devenus successivement astronautes puis cosmonautes ; il s’agit de Ulf Merbold, Pedro Duque, Robert Thirsk, Soichi Noguchi, Paolo Nespoli, Akihiko Hoshide, Chris Hadfield et Koichi Wakata.

    62 « hommes et femmes de l’espace » (ces dernières, au nombre de 6, étant Yelena V. Kondakova, Peggy A. Whitson, Tracy E. Caldwell-Dyson, Catherine G. « Cady » Coleman, Sunita L. Williams et Karen L. Nyberg) sont devenus successivement astronautes puis cosmonautes ou vice-versa.

    19 cosmonautes sont devenus astronautes (12 Russes ou assimilés, 2 Américains et 5 « autres »).
    Les deux Américains sont Michael R. Barratt et E. Michael Fincke. Pour les « autres », voir ci-dessus.

    43 astronautes sont devenus cosmonautes (29 Américains, 6 Russes ou assimilés et 8 « autres »).
    Les six Russes (qui ne sont pas Perses…) ou assimilés sont Nikolay M. Budarin, Yuriy V. Lonchakov, Salizhan S. Sharipov, Valeriy I. Tokarev, Mikhaïl V. Tyurin et Fyodor N. Yurchikhin.

    Evidemment, tout ça est un peu compliqué mais c’est ainsi…

    Faire, défaire et refaire, c’est toujours travailler
    Et pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?

    On se le demande !

    Amitiés,

    Michel

  2. Mais il faut parler français sur un site francophone, donc, pour moi, ce sont tous des spationautes 🙂 Sinon, je viens de découvrir le terme  »vyomanaute » utilisé pour les indiens ! Je connaissait les  »taïkonautes » chinois. Mais si chaque nation commence à inventé ces propres termes pour une même profession, on n’est pas sorti de l’auberge…

    • « Astronaute » et « cosmonaute » sont aussi dans le dictionnaire français. On parle surtout de spationautes pour les personnes de nationalité frnaçaise qui ont volé dans l’espace sous la banière du CNES. On parle d’astronautes actuellement pour les personnes de l’Agence Spatiale Européenne (y compris pour Thomas Pesquet le futur français dans l’espace en novembre 2016) car leurs sièges dans les vaisseaux Soyouz sont en fait pourvus par la NASA.

      • C’était ironique et montrer que l’on est encore d’une unité alors que l’exploration spatiale devraient encore plus que d’autres domaines fédérer les efforts de l’Humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *