Dragon CRS-13 : enfin arrivé à l’ISS

Le décollage du cargo Dragon CRS-13 a été retardé à plusieurs reprises mais il a enfin décollé le vendredi 15 décembre et est arrivé à l’ISS ce dimanche 17 décembre.

Au départ le cargo de ravitaillement Dragon CRS-13  devait décoller en septembre, puis cela été décalé début décembre, pour finalement son décollage reporté le 12, le 13 puis finalement le 15 décembre. La raison majeure a été la remise en état du pas de tir SLC-40 endommagé en septembre 2016 par l’explosion d’une Falcon 9 au sol lors d’un essai pré-vol [lire Coup dur pour SpaceX, une Falcon 9 explose quelques jours avant son lancement], mais aussi le nettoyage de contaminants présents dans le réservoir de carburant du deuxième étage du Falcon 9.

Un premier étage Falcon 9 réutilisé

Le 15 décembre à 15h36 UTC, la Falcon 9 a décollé sans anomalie de Cap Canaveral. Le booster utilisé, le numéro 1035, avait déjà volé en juin dernier lors du lancement du cargo Dragon CRS-11.

CRS-13 Mission

Décollage Falcon 9 / dragon CRS-13 le 15/12/2017 (credit SpaceX)

Le premier étage a réalisé un retour parfait en « Landing Zone 1 » marquant le 20e atterrissage retour réussi pour SpaceX, le septième d’affilée et le quatrième d’un booster réutilisé.

CRS-13 Mission

Atterrissage du booster réutilisé 1035 le 15/12/2017 à Cap Canaveral (credit SpaceX)

Un cargo réutilisé aussi

Le cargo Dragon CRS-13 a été séparé du lanceur moins de 10 minutes après le décollage sur une orbite basse (204 x 356 km). Les panneaux solaires ont été déployés de suite.

CRS-13 Mission

Séparation du cargo Dragon CRS-13 de la Falcon 9 le 15/12/2017. Les expériences embarquées dans la partie non pressurisée sont visibles (credit SpaceX)

Le CRS-13 est en fait un cargo qui a déjà volé sous le nom de CRS-6 en avril 2015 [lire Un Dragon SpX6 livré à l’ISS et un atterrissage retour presque réussi]. C’est le deuxième cargo réutilisé après le CRS-4/11 [lire Un Dragon réutilisé pour l’ISS].

Le décollage, l’atterrissage et la séparation du Dragon du lanceur dans la vidéo complète de SpaceX :

Capturé le 17 décembre

Après 2 jours de course-poursuite après l’ISS et donc des manœuvres pour relever son orbite, le cargo est arrivé le 17 décembre à proximité de celle de la Station Spatiale Internationale à environ 400 km d’altitude. Le Dragon a commencé son approche finale à 10h30 UTC le dimanche et s’est lentement déplacé vers le point de capture situé à 11,4 mètres de la structure de l’ISS. Le bras robotique Canadarm2 de l’ISS piloté par l’astronaute Mark Vande Hei a capturé le cargo CRS-13 à 10h57 UTC. L’accrochage (berthing) du cargo au module Harmony de la Station a été réalisé par les contrôleurs au sol et achevé à 13h26 UTC.

Configuration de l’ISS après l’arrivée du cargo Dragon CRS-13 le 17/12/2017 (credit NASA)

700 kg d’expériences scientifiques à bord

Un peu plus de 700 kg d’expériences scientifiques sont amenés à bord du cargo CRS-13 sur les 2 205 kg apportés.

Répartition de la cargaison dans le cargo Dragon CRS-13 arrivé à l’ISS le 17/12/2017 (credit NASA TV)

Parmi ces expériences :

  • TSIS-1, pour Total and Spectral Solar Irradiance Sensor, pour l’étude de la production d’énergie du Soleil, pour comprendre davantage l’apport énergétique total du Soleil dans l’atmosphère terrestre au fil du temps, et donc observer l’influence naturelle du Soleil sur la couche d’ozone ou la circulation des nuages, trois fois mieux que les satellites actuels.
  • Le Space Debris Sensor (SDS) sera installé à l’extérieur du module Columbus de la Station par le bras robotique. Constitué d’un film mince à double couche d’un mètre carré, il contient plusieurs systèmes de détection pour un enregistrement en temps quasi-réel des débris de taille inférieure au millimètre qui le percuteront. Il devrait mesurer directement l’environnement des petits débris orbitaux autour de la Station Spatiale pendant deux à trois ans.

Monté à l’extérieur de la Station spatiale Internationale sur le module européen Columbus, le capteur de débris spatiaux (SDS) recueillera des informations sur les petits débris orbitaux (Image 3D de la NASA)

  • Made In Space Fiber Optics est une étude sur la fabrication de filaments de fibre optique dans un environnement de microgravité. Cette étude tentera de tirer un fil de fibre optique du ZBLAN, un verre de fluorure de métaux lourds couramment utilisé pour fabriquer du verre à fibres optiques. Lorsque le ZBLAN est solidifié sur Terre, sa structure atomique a tendance à se transformer en cristaux. La fibre de ZBLAN tirée en microgravité pourrait ne pas cristalliser autant, en lui donnant de meilleures qualités optiques que la silice utilisée dans la plupart des fils de fibre optique actuels. En théorie, sa capacité de transport de données serait cent fois plus élevée.

Et il y aurait aussi des cadeaux de Noël pour l’équipage. Mais ça, c’est une surprise !

Le cargo devrait rester amarré pendant environ 1 mois à l’ISS avant son retour sur Terre rempli d’expériences pour analyses au sol.

2 réflexions sur “Dragon CRS-13 : enfin arrivé à l’ISS

  1. NB : nos six amis fêteront successivement Noël le 25 décembre, le Nouvel An le 1er janvier, la Noël russe (Rozhdestvo) le 7 janvier et le Nouvel An russe (Novyy God) le 14 janvier. Aussi, je me demande s’il y a une cheminée à bord de l’ISS / MKS.

  2. Pingback: L’actualité spatiale de la semaine du 11 décembre : Ariane 5 et Galileo, départ et décollages pour l’ISS, Stratolaunch | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.