Peggy Whitson : la femme la plus longtemps dans l’espace

Peggy Whitson, 57 ans, actuellement commandante de la Station Spatiale Internationale, vient de battre un nouveau record ce 24 avril : 534 jours cumulés dans l’espace pour une personne non russe.

Record battu ce 24 avril par Peggy Whitson de durée cumulée pour un astronaute non russe (credit NASA)

Elle dépasse désormais ses collègues américains avec 3 missions à son actif, dépassant le précédent record de Jeff Williams établi en août 2016.

Une petite erreur dans le tweet de Thomas Pesquet mais les 543 jours seront atteints d’ici quelques jours.

Peggy Whitson a vu sa présence dans l’ISS allongée en raison des changements de rotation dans l’ISS [lire ISS : changements de rotation dans les équipages ; 3 mois de plus pour Peggy Whitson]. Elle va donc « exploser » le record américain avec plus de 650 jours cumulés dans l’espace.

Elle ne battra cependant pas le record russe de Gennediy Padalka avec 878 jours cumulés. Padalka avait déclaré vouloir dépasser les 1000 jours. Ce ne sera pas le cas car il a annoncé sa retraite ces derniers jours.

Le record de Pegyy Whitson comparé aux durées des cosmonautes russes (credit Tezio)

Elle rentrera dans le « top 10 » des recordmans de durée, les places avant elle étant détenues par des russes ou soviétiques. (Michel me complétera dans les commentaires 😉 )

Dans le planning de l’ISS, Peggy est désormais « Space Ninja »

Détail du planning de l’ISS (source MM)

Peggy  Whitson cumule à elle seule de nombreux records. A lire dans Peggy Whitson : des records !

https://nasa.tumblr.com/post/159937413329/five-times-astronaut-peggy-whitson-made-history

2 réflexions sur “Peggy Whitson : la femme la plus longtemps dans l’espace

  1. A l’issue de cette mission, qui pour elle aura été l’expédition 50-51-52, soit en principe le 3 septembre 2017, Peggy A. Whitson atteindra un total cumulé de 666 ou 667 jours dans l’espace (selon les sources) et devrait pointer en 8e position derrière 7 cosmonautes (Padalka, Malenchenko, Krikalyov, Kaleri, Avdeyev, Pol’yakov… et Yurchikhin !…).

    A noter que Padalka succède à Lonchakov en tant que chef du TsPK.

    Revin et Samokut’yayev ont également quitté le corps des cosmonautes.

    ***

    Deux équipages viennent d’être complétés :
    – Soyuz MS-08 / ISS 55-56 : Oleg Artemyev (2e vol) – Andrew Feustel (3e vol) – Richard Arnold (2e vol) ;
    – Soyuz MS-10 / ISS 57-58 : Aleksei Ovchinin (2e vol) – Nikolai Tikhonov (1er vol) – Tyler « Nick » Hague (1er vol).

    NB : Tyler « Nick » Hague sera le 1er des 8 astronautes du groupe 21 à aller dans l’espace (précédant Serena M. Aunon-Chancellor du groupe 20).

    ***

    Plusieurs nouveaux groupes sont en cours de formation un peu partout de par le monde (USA, Canada, Russie, Chine, Inde (à vérifier pour ce qui la concerne)… et l’Europe dans tout ça ?… auxquels on peut ajouter le groupe privé allemand de HE Space ; article à suivre ?…)

    NB : astronautes aux USA (NASA-22) et au Canada (CSA-4), cosmonautes en Russie, taïkonautes ou plus exactement taïkongrens en Chine, vyamonautes en Inde…

  2. suite

    NB : Padalka avait été un moment désigné commandant de la mission Soyuz MS-10 / ISS 57-58 qu’il devait effectuer avec Andrei I. Babkin et Serena M. Aunon (devenue depuis lors Aunon-Chancellor), ces deux derniers effectuant leur 1er vol spatial tandis que, pour lui, ça aurait été le 6e.

    Mais suite à de multiples changements dans la composition des équipages (« crewing »), Soyuz MS-10 / ISS 57-58 a désormais pour équipage Aleksei Ovchinin (2e vol), Nikolai Tikhonov (1er vol… qui pourrait être remplacé par un Américain) et Tyler « Nick » Hague (1er vol).

    Serena M. Aunon-Chancellor se trouve actuellement affectée à la mission suivante, Soyuz MS-11 / ISS 58-59, avec Oleg D. Kononenko (4e vol) et David Saint-Jacques (1er vol), ce dernier ayant pour doublure Luca Parmitano (qui, en toute logique, devrait donc être affecté à la mission Soyuz MS-13 / ISS 60-61).

    Pour l’instant, Andrei I. Babkin n’a pas encore reçu d’affectation bien définie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *