Nouveau ravitaillement de l’ISS en préparation : Cygnus OA-6

La Station Spatiale ne cesse d’être visitée par des vaisseaux spatiaux. Le planning 2016 est d’ailleurs très chargé [lire en fin d’article Le cargo Cygnus OA-4 a terminé sa mission à l’ISS]. Après l’arrivée d’un nouvel équipage le 19 mars, c’est au tour de l’accostage du cargo Cygnus OA-6.

Logo de la mission Cygnus OA-6 / Atlas V

Logo de la mission Cygnus OA-6 / Atlas V

Le Cygnus OA-6 SS Rick Husband

Le décollage du cargo Cygnus OA-6 est prévu le 23 mars à 03h05 UTC, ou le 22 mars à 23h05 heure locale en Floride.

Mise en place de la coiffe du lanceur Atlas V sur le cargo Cygnus OA-6 (credit: NASA/Bill White)

Mise en place de la coiffe du lanceur Atlas V sur le cargo Cygnus OA-6 (credit: NASA/Bill White)

3 mois après le décollage du cargo précédent, OA-4, c’est encore une Atlas 5 qui doit mettre sur orbite le cinquième cargo commercial d’Orbital ATK (le lancement d’OA-5 est quant à lui prévu sur la nouvelle version du lanceur Antares).

Fermeture de la trappe d'accès de l'intérieur du cargo Cygnus OA-6 SS Rick Husband (credit: NASA/Dimitrios Gerondidakis)

Fermeture de la trappe d’accès de l’intérieur du cargo Cygnus OA-6 SS Rick Husband (credit: NASA/Dimitrios Gerondidakis)

Ce cargo de ravitaillement de plus de 3,5 tonnes de fournitures diverses pour l’ISS, a été baptisé SS Rick Husband en l’honneur du commandant de la mission STS-107 de la Navette spatiale Columbia, détruite lors de sa rentrée sur Terre le 1er février 2003.

Il s’agira comme en décembre de la version améliorée du Cygnus, avec un module pressurisé fabriqué par Thales Alenia Space en Italie d’une capacité  augmentée et des panneaux solaires flexibles [lire Le 4e cargo Cygnus, OA-4, prêt au décollage pour l’ISS].

Intérieur du module pressurisé du cargo Cygnus OA-6 (credit NASA)

Intérieur du module pressurisé du cargo Cygnus OA-6 (credit NASA)

A son bord, il y aura des expériences scientifiques dont les expériences MARROW (Moelle) pour étudier l’effet de la microgravité sur la moelle osseuse, ENERGY pour étudier les besoins énergétiques des astronautes pour les vols longues durée, ou Meteor Composition Détermination (METEOR) pour faire des observations spatiales de météores entrant dans l’atmosphère terrestre et déterminer leur composition chimique. Il y a aussi Spacecraft Fire Experiment -1 (SAFFIRE I) qui sera utilisée lors de la rentrée du cargo Cygnus lors de la fin de sa mission  [mise à jour 26/03 : lire Cygnus OA-6 : accostage réussi à l’ISS].

Une vue générale de la mission OA-6 en video :

Le décollage pourra s’effectuer sur plusieurs fenêtres de tir entre 3h05 et 3h35 UTC (3:05:48, 3:13:18, 3:20:48, 3:28:18 et 3:35:48).

En vidéo, le profil de vol du lanceur Atlas 5 :

Chronologie de lancement ATLAS / CYGNUS OA-6 :
T-00: 02.7 Allumage moteur principal
T + 00: 01.1 Décollage
T + 01: 22,6 Mach 1
T + 01: 33,7 Max Q
T + 04: 15.5 Extinction moteur principal
T + 04: Séparation étage principal
T + 04: 31,5 Allumage de l’étage Centaur
T + 04: 39,5 Séparation de la coiffe
T + 18: 09.5 Extinction du Centaur
T + 20: 58,5 Séparation du cargo

En cas de lancement réussi, l’accostage du cargo est prévu après 3 jours de vol, le samedi  26 mars. On parle d’accostage dans ce cas, car le cargo ne s’attachera pas de manière automatique à la Station, mais c’est le bras robotique Canadarm2 qui l’agrippera pour le fixer ensuite à l’ISS.

Lancement à suivre (pour les noctambules en Europe) sur NASA TV.

Pour en savoir plus : la fiche détaillée du cargo Cygnus OA-6 et la fiche de la mission Atlas V / OA-6

4 réflexions sur “Nouveau ravitaillement de l’ISS en préparation : Cygnus OA-6

  1. Pour mémoire, les cargos de ravitaillement Cygnus d’Orbital ATK portent les noms d’astronautes décédés.

    1 – COTS Demo Flight = G. David Low ;
    2 – Orb CRS-1 ………….= C. Gordon Fullerton ;
    3 – Orb CRS-2 ………….= Janice E. Voss ;
    4 – Orb CRS-3 ………….= Deke Slayton (échec) ;
    5 – Orb CRS-4 / OA-4 ..= Deke Slayton II ;
    6 – Orb CRS-6 / OA-6 ..= Rick Husband (lancé avant OA-5) ;
    7 – OA-5………………….. = ?…………………(lancé après OA-6) ;
    8 – OA-7……………………= ?
    9 – OA-8E………………… = ?
    10 – OA-9E…………………= ?
    11 – OA-10E……………….= ?

  2. suite

    G. David Low, C. Gordon Fullerton, Janice E. Voss, « Deke » Slayton et « Rick » Husband furent respectivement les 232e, 113e, 300e, 85e et 393e « hommes de l’espace », tous vols spatiaux confondus (y compris les vols suborbitaux effectués à plus de 50 miles ou 80 km d’altitude, selon leur ancienne définition), et les 225e, 106e, 293e, 77e et 386e si l’on ne tient compte que des vols orbitaux.

    Janice Elaine Voss (puis Voss-Ford) fut par ailleurs la 23e femme de l’espace.

    Elle effectua son premier vol (STS-57 / Endeavour F-4) en compagnie (entre autres) de Nancy Jane Sherlock (née Decker), devenue par la suite Nancy Jane Currie, qui fut donc pour sa part la 24e.

    Janice E. Voss-Ford effectua 5 vols spatiaux, ce qui constitue le record féminin.

    Elles sont 6 femmes à en avoir effectué 5, à savoir, par ordre chronologique, Shannon W. Lucid (née Wells), Bonnie J. Dunbar, Tamara E. Jernigan, Janice E. Voss-Ford, Marsha S. Ivins et Susan J. Helms.

    Quant à sa collègue Nancy J. Currie (tout va bien pour elle, merci), elle en effectua 4, les deux premiers sous le nom de Nancy J. Sherlock puis, après son divorce et son remariage, les deux autres sous le nom de Nancy J. Currie.

    C’est un peu comme notre Claudie nationale, Claudie Haigneré, qui effectua son premier vol sous le nom de Claudie André-Deshays.

    Sur les 59 femmes qui sont allées dans l’espace (sur un de total de 553 ou 544 selon que l’on prend en compte ou non les vols suborbitaux – à plus de 50 miles – ceci sans compter Michael J. Smith, Gregory B. Jarvis et S. Christa McAuliffe…), il y en a 38 qui en ont effectué 2, 20 qui en ont effectué 3, 12 qui en ont effectué 4 et donc 6 qui en ont effectué 5.

    Maintenant, pour ce qui est des noms des futurs cargos de ravitaillement Cygnus, Orbital ATK n’a que l’embarras du choix. De très nombreux astronautes US sont en effet décédés, y compris certains qui ne sont jamais « allés dans l’espace » mais qui auraient bien mérité d’y aller.

  3. Pingback: Lancement réussi, le Cygnus OA-6 en route pour l’ISS | Rêves d'Espace

  4. Pingback: Cygnus OA-6 : accostage réussi à l’ISS | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *