Les lancements de la semaine du 21 au 27 décembre 2015 : Soyouz, Falcon 9 et Proton

3 lancements cette semaine avec le retour en vol de deux lanceurs après un échec cette année, un nouveau modèle de cargo russe Progress et la veille de Noël pour Proton.

Falcon 9 / Orbcomm OG2 : plusieurs missions en une

Le premier lancement de la semaine aurait du être une Falcon 9 mais finalement il a été retardé de 24 heures pour se donner toutes les chances de sa mission secondaire : faire atterrir le premier étage du lanceur sur la terre ferme [lire SpaceX : l’atterrissage vertical du premier étage de la Falcon 9 a réussi]. Ce succès a éclipsé la mission principale du lanceur : mettre sur orbite 11 satellites de télécommunications OG2 d’Orbcomm sur orbite.

Mardi 22 décembre à 2h29 UTC, le lanceur Falcon 9 a décollé de Cap Canaveral.

Après un  peu plus de 14 minutes de vol, la séparation des satellites a débuté, par paires pour les 10 premiers et 1 seul satellite pour terminer, à raison d’un déploiement par minute environ, sur une orbite d’insertion de 620 par 660 kilomètres à une inclinaison de 47°.

Image de la vidéo d'une caméra embarquée du déploiement d'un des 11 satellites OG2 d'Orbcomm lancé le 21/12/15 par une Falcon 9 (credit SpaceX)

Image de la vidéo d’une caméra embarquée du déploiement d’un des 11 satellites OG2 d’Orbcomm lancé le 21/12/15 par une Falcon 9 (credit SpaceX)

Ils rejoignent les 7 satellites déjà en orbite et formeront une constellation de 17 satellites opérationnels qui fournira aux clients existants un service de communications machine-machine (M2M) . Ces communications sont notamment employées dans les entreprises de transport, la surveillance à distance de plates-formes pétrolières et gazières (plaquette Orbcomm).

Les 11 satellites OG2 d'Orbcomm avant leur lancement sur une Falcon 9 le 21/12/15 (Photo: Orbcomm)

Les 11 satellites OG2 d’Orbcomm avant leur lancement sur une Falcon 9 le 21/12/15 (Photo: Orbcomm)

Après la séparation réussie des satellites, le deuxième étage a continué sur sa propose mission secondaire : un réallumage de son moteur. En effet, Space X ayant fait évoluer le deuxième étage et son moteur, ils devaient s’assurer de son fonctionnement pour de futures missions de mise sur orbite de transfert géostationnaire qui nécessitent un réallumage du moteur du second étage. Ce réallumage a été effectué avec succès et l’étage a été désorbité au-dessus de l’Océan Indien.

Il s’agissait du vingtième lancement d’une Falcon 9 et surtout du retour en vol de ce lanceur, dans une version évoluée, après l’échec de juin 2015.

Le prochain lancement est prévu à ce jour le 17 janvier 2016 [voir calendrier des lancements] avec la mission franco-américaine Jason 3 qui fera l’objet d’un article dédié sur ce site.

Retour en vol de la Soyouz 2.1A

Une fusée Soyouz 2.1A a décollé du Cosmodrome de Baïkonour lundi 21 décembre à 8h44 UTC. 

Ce lancement marque le retour en vol de la Soyouz 2.1 avec un cargo Progress comme charge utile, après l’échec lors de la séparation du Progress M-27M en avril dernier

Un nouveau modèle de cargo Progress est arrivé à l’ISS

Après moins de 10 minutes de vol, le lanceur mettait sur orbite le cargo Progress MS-01 emportant 2436 kg de fournitures à destination de l’ISS dont 420 kilogrammes d’eau, 379 kg de rations alimentaires russes et 46 kg d’air comprimé et d’oxygène, et 880 kg d’ergols pour le ravitaillement du module russe Zvezda et les « reboosts » de la Station  (opérations de remontée de l’orbite de l’ISS qui a tendance à « descendre » naturellement).

Pour faire de la place pour le nouveau cargo, le cargo Progress M28-M a été désamarré le vendredi précédent, le 18 décembre et a terminé sa mission de 6 mois par sa destruction au-dessus de l’océan Pacifique.

Le cargo Progress MS-01 en cours d'assemblage (credit RSC Energia)

Le cargo Progress MS-01 en cours d’assemblage (credit RSC Energia)

Le Progress MS-01 s’est arrimé au module Pirs à 10h27 GMT le mercredi 23 décembre. Il a suivi un profil de rendez-vous sur deux jours pour tester ses nouveaux systèmes électroniques et de communication. En effet, ce cargo dispose d’améliorations et de nouveaux systèmes numériques comme une nouvelle antenne de navigation fixe (KURS NA) qui est plus précise que la précédente tout en réduisant la quantité d’antennes qui doivent être déployées par le vaisseau après la mise en orbite. Le système KURS des vaisseaux Progress et Soyouz est un système radio qui permet aux véhicules d’effectuer un rendez-vous entièrement automatisé, l’approche finale et la séquence d’amarrage. Dans les évolutions, on peut noter l’ajout de boucliers contre les débris spatiaux et des compartiments externes qui peuvent être utilisés pour libérer des Cubesats en orbite. Une nouvelle antenne permet désormais de communiquer avec les satellites relais russes en orbite géostationnaire Luch.

L’introduction de la variante Progress MS marque l’inauguration des dernières mises à niveau et améliorations sur le véhicule Progress qui a traversé plusieurs générations depuis sa première mission en 1978. En gardant de nombreuses caractéristiques communes entre le vaisseau habité Soyouz et le cargo sans équipage Progress, le programme spatial russe a la capacité unique d’introduire de nouveaux systèmes sur le vaisseau Progress en premier, en faire une évaluation approfondie sur un vaisseau sans équipage avant de les mettre en œuvre sur le vaisseau Soyouz. Le lancement du Progress MS-02 est prévu pour mars 2016, alors que le Soyouz MS 01 est prévu pour juin 2016.

Ce cargo Progress MS-01 devrait rester amarré à l’ISS jusqu’en juillet 2016.

Lancement Proton la veille de Noël

Après un report de vol de 24 heures en raison de vents violents en altitude, le lanceur russe Proton a décollé le 24 décembre à 21h31 UTC depuis le Cosmodrome de Baïkonour.

A 06h43 UTC le vendredi 25 décembre, le satellite de télécommunications Ekspress AMU-1 a été séparé de l’étage supérieur Breeze-M  sur une orbite avec un apogée à environ 36 000 km et un périgée à environ 4400 km d’altitude.

Ce satellite construit par Airbus Defence and Space à Toulouse diffusera de la télévision, de la radio et d’autres services à travers la Russie et l’Afrique subsaharienne pour une durée de 15 ans. Il sera opéré par RSCC (Russian Satellite Communications Co) depuis son centre de contrôle de Moscou. Eutelsat loue des canaux pour la zone africaine sous le nom d’Eutelsat 36C.

Le satellite Express AMU1 / Eutelsat 36C avant son expédition pour le lancement. (Crédit: Airbus Defense and Space)

Le satellite Express AMU1 / Eutelsat 36C avant son expédition pour le lancement. (Crédit: Airbus Defense and Space)

Ce lancement était le huitième vol Proton de l’année, et la 408ème mission de la fusée depuis 1965.

 

7 réflexions sur “Les lancements de la semaine du 21 au 27 décembre 2015 : Soyouz, Falcon 9 et Proton

  1. Le lancement du Progress MS-02 est prévu pour mars 2016, alors que le Soyouz MS-01 est prévu pour juin 2016 : à vérifier !… pour le 18 mars 2016 à mon avis avec pour équipage Aleksei Ovchinin, Oleg Skripochka et Jeffrey Williams, dont ce seront respectivement les 1er, 2e et 4e vols spatiaux ; doublures : Sergei Ryzhikov, Andrei Borisenko et Robert Shane Kimbrough ; ce sera l’expédition ISS-47-48.

  2. suite

    Vérification faite, « l’erreur est juste ! » comme on disait au boulot… mais il y a eu inversion de l’ordre des missions Soyuz TMA-20M (le dernier Soyuz TMA-M) et Soyuz MS-01 (le premier Soyuz MS) avec inversion simultanée (ou concomitante) des équipages affectés à chacune de ces deux missions.

    De même, il y a eu inversion partielle (de 2 cosmonautes sur 3, à savoir les deux Russes) des équipages des missions Soyuz MS-06 et MS-08.

    Une vache n’y retrouverait pas son veau !…

    C’est ainsi que Soyuz TMA-20M devrait partir le 18 mars 2016 avec pour équipage Aleksei Ovchinin, Oleg Skripochka et Jeffrey Williams.

    Il sera suivi en mai 2016 de Shenzhou-XI (Tiangong-2, expédition-1) avec 3 taïkonautes non encore désignés officiellement mais qui, à mon avis, devraient être Liu Boming, Pan Zhanchun et Deng Qingming.

    Ensuite, on devrait avoir Soyuz MS-01 le 21 juin 2016 avec pour équipage Anatoli Ivanishin, Takuya Onishi et Kathleen Rubins (qui sera la 60e femme de l’espace).

    etc.

    sources (entre autres) : spacefacts.de et astronaut.ru.

  3. Pingback: Les lancements de la semaine du 11 au 17 janvier : Long March 3B et Falcon 9, avec un atterrissage retour encore presque réussi | Rêves d'Espace

  4. Pingback: Lancement de la semaine du 29 février au 6 mars : Falcon 9 / SES 9 | Rêves d'Espace

  5. Pingback: A nouveau 6 dans l’ISS avec l’arrivée de Soyouz TMA-20M | Rêves d'Espace

  6. Pingback: ISS : un cargo Progress MS-02 remplace un autre Progress | Rêves d'Espace

  7. Pingback: ISS : Fin des tests en vol et de mission pour le Progress MS-01 | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *