Photos du jour : Encelade et autres lunes de Saturne par Cassini

Depuis 2004, la sonde Cassini, une mission de la NASA, de l’ESA et de l’agence spatiale italienne, orbite autour de Saturne pour étudier la planète géante et ses lunes. Saturne en possède 62, donc il y a de quoi faire !

Titan devant Saturne vu par la sonde Cassini (source NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Titan devant Saturne vu par la sonde Cassini (source NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Dernier survol rapproché d’Encelade

Cassini a survolé la lune Encelade pour la 23e et dernière fois de sa mission le 19 décembre dernier et a dévoilé des images de ce monde glacé qui fait l’objet de nombreuses attentions. En effet, au cours des survols successifs de cette lune, la sonde a révélé la nature d’Encelade : un monde glacé avec des geysers de glace d’eau s’échappant de fractures proches de son pôle sud, et des zones presque lisses. Les scientifiques ont alors émis l’hypothèse qu’un océan d’eau liquide serait présent sous la croûte glacée. La lune pourrait alors être susceptible d’abriter une vie microbienne, simple en raison des conditions extrêmes. Ce survol avait donc pour objectif principal de confirmer cette hypothèse de l’océan liquide en observant le flux de chaleur à travers le terrain polaire sud d’Encelade par le spectromètre à bord de la sonde. Il faut désormais attendre les résultats des mesures.

Après ce dernier survol, Cassini va continuer à surveiller Encelade à plus grande distance, jusqu’à la fin de sa mission en septembre 2017 car elle sera alors à cours de carburant.

Triple croissant de Lunes

Un croissant de Lune, vous en voyez souvent. Mais trois d’un coup ? La sonde Cassini a pris cette remarquable photo en mars 2015 des 3 lunes Titan, Mimas et Rhéa, respectivement de 5 150 km, 396 km et 1 527 km de large.

Image de 3 lunes de Saturne par la sonde Cassini prise le 25/03/15 : Titan (à droite), Rhéa (en haut à gauche) et Mimas (en bas au centre). Image prise à une distance d'environ 4,3 millions de kilomètres de Titan. Mimas était à environ 3 millions de kilomètres et Rhéa à environ 2,6 millions de kilomètres (Credit: NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Image de 3 lunes de Saturne par la sonde Cassini prise le 25/03/15 : Titan (à droite), Rhéa (en haut à gauche) et Mimas (en bas au centre). Image prise à une distance d’environ 4,3 millions de kilomètres de Titan. Mimas était à environ 3 millions de kilomètres et Rhéa à environ 2,6 millions de kilomètres (Credit: NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute)

Titan, la plus grande lune dans cette image, apparaît floue parce qu’on voit ses couches de nuages, et parce que l’atmosphère de Titan réfracte la lumière autour de la lune, son croissant « enveloppe » juste un peu plus autour de la lune que ce serait sur un corps sans atmosphère. Rhéa (en haut à gauche) apparaît rugueuse parce que sa surface glacée est fortement recouvertes de cratères.

Alignement de Lunes

Image incroyable d’Encelade et Téthys presque parfaitement alignées.

Encelade et Téthys, deux lunes de Saturne presque parfaitement alignées, photographiées par la sonde Cassini. (Crédit: NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Encelade et Téthys, deux lunes de Saturne presque parfaitement alignées, photographiées par la sonde Cassini. (Crédit: NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Téthys, la plus grande des deux lunes, mesure environ 1062 km de large, tandis qu’Encelade a un diamètre de 504 km, et donc éclipse partiellement Téthys.

Dioné et les anneaux

Dioné a surpris les scientifiques lorsque Cassini a dévoilé ses premières images en 2004 : la face opposée à Saturne est constituée de falaises de glace lumineuses créés par des fractures tectoniques, et non recouvertes de dépôts de glace épaisse.

Dioné, l'une des lunes de Saturne en avant des anneaux, sur cette photo prise par la sonde Cassini le 15 août 2015. Photographie obtenue à une distance d'environ 1,7 million de kilomètres de Dioné (échelle de l'image est de 11 km par pixel) (Credit NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Dioné, l’une des lunes de Saturne en avant des anneaux, sur cette photo prise par la sonde Cassini le 15 août 2015. Photographie obtenue à une distance d’environ 1,7 million de kilomètres de Dioné (échelle de l’image est de 11 km par pixel) (Credit NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

 

Pour compléter :

Pour moi, la plus formidable des images prises par Cassini reste celle-ci :

La sonde Cassini de la NASA a capturé les anneaux de Saturne et notre planète Terre et sa lune dans le même cadre. Crédit : NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute

La sonde Cassini a capturé les anneaux de Saturne et notre planète Terre et sa lune dans le même cadre (Crédit : NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *