Une Falcon 9 de SpaceX explose en vol : pas de ravitaillement de l’ISS par CRS-7

Ce dimanche 28 juin à 16h21 heure française, une fusée Falcon 9 de l’entreprise SpaceX a décollé de Cap Canaveral. Mais après 2 minutes et 28 secondes de vol, la fusée a explosé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une anomalie s’est produite à environ 2 minutes et 19 secondes après le lancement, avec un nuage se formant près de la partie supérieure du lanceur, juste avant l’extinction du premier étage.

Elon Musk, fondateur de SpaceX a twitté « ll y a eu cas de surpression dans le réservoir d’oxygène liquide de l’étage supérieur. Les données suggèrent une cause contraire aux attentes. Voilà tout ce que nous pouvons dire avec confiance en ce moment. Il y aura plus à dire après une analyse approfondie de l’arbre de défaillances. »

Lors de la conférence de presse à 19h heure française, Gwynne Shotwell, COO (directrice de l’exploitation) de SpaceX a annoncé que « l’anomalie est apparue après 139 secondes en vol. Le problème semble être au niveau de l’étage supérieur, et pas au niveau du premier étage qui a eu un vol nominal« .

Ceci semble être confirmé d’après la vidéo du lancement en mode ralenti :

De plus, elle a déclaré que « des télémétries ont été reçue du cargo Dragon après la défaillance de la Falcon 9 ». Et « qu’aucun signal de destruction du lanceur n’aurait été envoyé du sol ».

Certaines images laissent à penser que le cargo aurait survécu à l’explosion, mais dans quel état ? A suivre

La caspule Drgaon CRS-7 serait-elle sortie indemne de l'explosion de la Falcon 9 ? (source twitter)

La caspule Drgaon CRS-7 serait-elle sortie indemne de l’explosion de la Falcon 9 ? (source twitter)

De son côté Charles Bolden, l’administrateur de la NASA a déclaré : « Nous sommes déçus de la perte de la dernière mission de ravitaillement à la Station Spatiale Internationale du cargo SpaceX. Cependant, les astronautes sont en sécurité à bord de la station et ont des réserves suffisantes pour les prochains mois. Nous allons travailler en étroite collaboration avec SpaceX pour comprendre ce qui est arrivé, régler le problème et retourner en vol. Le programme commercial de ravitaillement a été conçu avec la perte de véhicules de fret. Nous allons continuer l’exploitation de la Station d’une manière sûre et efficace et nous continuerons à l’utiliser comme notre banc d’essai pour la préparation de missions de longue durée plus loin dans le système solaire. » « Ceci est un rappel que les vols spatiaux sont un défi incroyable, mais nous apprenons de chaque succès et chaque échec. La tentative de lancement d’aujourd’hui ne nous dissuadera pas de notre ambitieux programme de vols habités. »

Image radar du panache de débris et de fumée après l'explosion de la Falcon 9 en Floride (source twitter)

Image radar du panache de débris et de fumée après l’explosion de la Falcon 9 en Floride (source twitter)

Le lancement de la Falcon 9 et du cargo de ravitaillement Dragon CRS-7 était très attendu après l’échec du précédent cargo Progress en avril dernier [article  » Un cargo Progress hors de contrôle #ProgressM27M »] et celui de l’autre cargo commercial américain Cygnus en octobre dernier [article Explosion d’Antares au décollage : pas de Cygnus Orb3 pour l’ISS].

Des expériences, un adaptateur pour la fixation des futurs vaisseaux habités américains et une combinaison de rechange pour les sorties spatiales, ont été perdues lors de cette [plus de détails dans article « Lancement du Dragon CRS-7« ]. Pour l’adaptateur, des pièces de rechange existent et donc un nouvel adaptateur pourra être fabriqué.

A ce jour, les réserves de nourriture pour l’équipage sont suffisantes jusqu’à septembre malgré cet échec. Il faut espérer que le lancement du prochain cargo Progress prévu le 3 juillet prochain sera un succès, de même que celui du cargo japonais HTV prévu le 16 août. La NASA a déclaré que si les réserves descendaient au-dessous de 45 jours, le retour de l’équipage pourrait être envisagé.

Cet échec est le premier en 19 lancements pour le Falcon 9 depuis son premier lancement en 2010. Les lancements de toutes les Falcon 9 sont à ce jour suspendus, y compris celui très attendu de Jason 3, un satellite franco-américain pour l’altimétrie des océans.

Cet article sera mis à jour en fonction des annonces des causes de l’accident, donc n’hésitez pas à revenir le lire régulièrement.

6 réflexions sur “Une Falcon 9 de SpaceX explose en vol : pas de ravitaillement de l’ISS par CRS-7

  1. Pingback: ISS : « YearInSpace , c’est fini ! | «Rêves d'Espace

  2. Pingback: Lancement de la semaine du 29 février au 6 mars : Falcon 9 / SES 9 | Rêves d'Espace

  3. Pingback: BEAM, le passager du prochain cargo Dragon pour l’ISS | Rêves d'Espace

  4. Pingback: 2 cargos arrivés à l’ISS en 2 jours : Progress MS-03 et Dragon CRS-9 | Rêves d'Espace

  5. Pingback: L’actualité spatiale de la semaine du 15 août : lancements Quantum et Delta 4, et EVA à l’ISS | Rêves d'Espace

  6. Pingback: Coup dur pour SpaceX, une Falcon 9 explose quelques jours avant son lancement | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *