Le rover #Curiosity a passé la dune de Dingo Gap et continue sa route

Au jour le jour, les ingénieurs du JPL étudient avec les scientifiques la route que doit emprunter le rover. Mais depuis novembre dernier, ils ont découvert une usure plus rapide que prévue des roues de Curiosity [voir article précédent].

Le 30 janvier dernier, l’un des difficultés rencontrées vers une voie moins « usante » était le franchissement d’une dune de sable d’environ 1 mètre de haut. Sachant que le rover Spirit avait rencontré un ensablement, la décision de passer cette dune a été minutieusement étudiée.

Le 6 février dernier, au Sol 535, Curiosity a finalement passé sans encombre la dune de sable, et a continué sa route à travers la région « Dingo Gap »

La traversée de la dune de Dingo Gap par Curiosity (Credit: NASA/JPL/Caltech/Spaceflight101)

Images animées de la traversée de la dune de Dingo Gap par Curiosity (Credit: NASA/JPL/Caltech/Spaceflight101)

Traces des roues de Curiosity après la traversée de la dune de Dingo Gap (Credit: NASA/JPL)

Traces des roues de Curiosity après la traversée de la dune de Dingo Gap (Credit: NASA/JPL)

 

Voici le chemin emprunté par Curiosity depuis son atterrissage dans la zone Bradbury :

Cette carte montre le chemin parcouru par Curiosity au 18 Février 2014. Les points numérotés indiquent les étapes à chaque jour martien ou SOL. Le Nord est en haut. L'échelle est de 500 mètres. De Sol 545 à Sol 546, Curiosité avait  parcouru une distance d'environ 1,21 mètres en ligne droite. L'image servant de base à la carte provient de la Caméra Haute Résolution Imaging Science (HiRISE) sur Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA. (Crédit: NASA / JPL-Caltech / Univ. de l'Arizona)

Cette carte montre le chemin parcouru par Curiosity au 18 Février 2014. Les points numérotés indiquent les étapes à chaque jour martien ou SOL. Le Nord est en haut. L’échelle est de 500 mètres. De Sol 545 à Sol 546, Curiosité avait parcouru une distance d’environ 1,21 mètres en ligne droite. L’image servant de base à la carte provient de la Caméra Haute Résolution Imaging Science (HiRISE) sur Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA. (Crédit: NASA / JPL-Caltech / Univ. de l’Arizona)

Désormais, Curiosity va également rouler en « marche arrière ». Les techniciens du JPL (Jet Propulsion Laboratory) ont récemment validé ce nouveau fonctionnement afin d’essayer de réduire l’usure des roues du rover dans les mois à venir.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *