Seconde mission longue pour Samantha Cristoforetti

L’astronaute Samantha Cristoforetti de l’Agence Spatiale Européenne commence ce 28 avril sa seconde mission longue dans l’ISS. Elle vient d’arriver avec l’équipage Crew-4.

Crew-4

Samantha fait partie de l’équipage Crew-4 en tant que spécialiste de mission. Kjell Lindgren est le commandant, Bob Hines, le pilote et Jessica Watkins, la 2e spécialiste de mission.

L’équipage Crew-4 de gauche à droite : Jessica Watkins, Bob Hines, Kjell Lindgren et Samantha Cristoforetti (crédit SpaceX)

Bob, pilote de formation, et Jessica, géologue, de la sélection 2017 de la NASA, effectuent leur premier vol spatial. Comme Samantha, Kjell effectue sa 2e mission longue dans l’ISS après l’Expedition 44/45 en 2015 et 141 jours dans l’espace.

L’équipage Crew-4 s’est envolé vers la Station dans le vaisseau Crew Dragon « Freedom » le 27 avril à 7h52 UTC.

C’était la 4e utilisation du booster du premier étage du lanceur. Le Crew Dragon est quant à lui un nouveau vaisseau baptisé Freedom, après Endeavour (DM-2, Crew-2 et Axiom-1), Resilience (Crew-1 et Inspiration4) et Endurance (Crew-3).

.

Après 16 heures de vol, le Crew Dragon s’est amarré automatiquement à la Station le 27 avril à 23h37 UTC.

Arrivée du Crew Dragon « Freedom » photographiée par Sergey Korsakov depuis le module Poisk

A son arrivée dans l’ISS, Crew-4 a été accueilli par les astronautes présents à bord : les Américains Raja Chari, Thomas Marshburn, et Kayla Barron, et l’Européen Matthias Maurer. Les Russes Sergey Korsakov, Oleg Artemyev et Denis Matveev étaient absents de l’accueil. Ils étaient sans doute en train de préparer la sortie spatiale prévue le 28 avril.

Cela fait désormais presque une présence permanente d’astronaute de l’ESA dans l’ISS depuis un an (mission de Thomas Pesquet du 23/04/21 au 08/11/21 et arrivée de Matthias Maurer le 11 novembre 2021).

Mission Minerva

Après 199 jours dans l’espace avec la mission Futura (Expedition 42/43), le record de la plus longue mission spatiale européenne jusqu’à la mission Alpha de Thomas Pesquet en 2020, Samantha Cristoforetti va passer près de 6 mois dans l’ISS lors d’une nouvelle mission qui s’appelle Minerva.

Samantha a choisi le nom Minerva pour sa deuxième mission en hommage aux hommes et aux femmes du monde entier qui rendent les vols spatiaux habités possibles : « Minerve était aussi une déesse guerrière, elle incarne donc le courage, la ténacité et la discipline qui nous sont demandés, ainsi que la sagesse que nous aspirons à démontrer, alors que nous consolidons et étendons la présence humaine dans l’espace ».

Selon le descriptif du logo par l’ESA : Minerva est souvent représentée avec sa chouette sacrée, une caractéristique clé de l’écusson de mission de Samantha. L’œil du hibou est une Lune jaune, jetant une lueur blanche sur une Terre ronde. Son bec évoque la forme de la Station Spatiale Internationale, avec ses panneaux solaires caractéristiques. Les deux lignes symbolisent également les deux missions spatiales de Samantha. Des vagues d’un bleu toujours plus foncé composent le corps du hibou et nous encouragent à relever le défi et à nous déplacer plus loin dans l’espace lointain. Le hibou regarde vers la droite, vers l’avenir de l’exploration spatiale et de l’aventure au large de la Terre pour notre planète.

Samantha va poursuivre bon nombre d’expériences déjà réalisées par ses prédécesseurs européens mais elle devrait aussi réaliser des exépriences spécifiques. A ce jour l’ESA n’a pas communiqué en détails sur le programme expérimental.

Samantha s’est entraînée aux sorties spatiales, y compris sur le segment russe. Elle pourrait participer si besoin à des opérations sur le bras robotique européen ERA arrivé avec le module Nauka.

Entraînement de Samantha Cristoforetti avec la cosmonaute Anna Kikina à une EVA à la Cité des Etoiles (crédit ESA/GCTC)

Pour suivre la mission : https://blogs.esa.int/exploration/tag/minerva/

4 réflexions sur “Seconde mission longue pour Samantha Cristoforetti

  • 28 avril 2022 à 19 h 40 min
    Permalien

    NB : après « Sam » Cristoforetti, le prochain astronaute de l’ESA à effectuer un vol de longue durée sera Andreas E. Mogensen (2e vol) lors de la mission Crew-7 prévue pour 2024 en compagnie de Jasmin « Jaws » Moghbeli (1er vol), Jeremy R. Hansen (1er vol) et, en principe, un Russe si, bien entendu, on n’est pas tous atomisés d’ici là…

    Il est toujours très difficile de faire des prévisions, surtout concernant l’avenir.

    NB : il y a un an, le 28 avril 2021, c’était le décès de Michael Collins.

    Répondre
  • 30 avril 2022 à 11 h 33 min
    Permalien

    La capsule (le vaisseau spatial) Dragon C200 fut utilisée pour le PAT (Pad Abort Test) le 6 mai 2015.

    La capsule Dragon C201 fut utilisée pour la mission automatique DM-1 (Demo Mission-1) le 2 mars 2019.

    La capsule Dragon C205 fut utilisée pour l’IAT (In-Flight Abort Test) le 19 janvier 2020.

    La capsule Dragon C206 « Endeavour » fut utilisée trois fois : pour les missions DM-2 (1er vol habité de SpaceX), Crew-2 / Alpha et Axiom-1.

    La capsule Dragon C207 « Resilience » fut utilisée deux fois : pour les missions Crew-1 et Inspiration4.

    La capsule Dragon C210 « Endurance » est utilisée pour la mission Crew-3 / Cosmic Kiss.

    La capsule Dragon C212 « Freedom » est utilisée pour la mission Crew-4 / Minerva.

    Je me demande ce que sont les capsules C202, C203, C204, C208, C209 et C211.

    Répondre
  • Ping : Starliner, enfin un amarrage à l’ISS ? – Rêves d'Espace

  • Ping : Paris en haute résolution depuis l’espace – Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.