Osiris-Rex se rapproche de l’astéroïde Bennu

Depuis deux ans, la sonde OSIRIS-REx de la NASA se dirige vers l’astéroïde Bennu. Comme pour la mission japonaise Hayabusa-2, OSIRIS-REx va collecter des échantillons de roche de Bennu et les ramener sur Terre en 2023 pour étudier les matériaux qui composent ces vestiges de la création de notre système solaire. Le rendez-vous de la sonde avec Bennu est prévu pour le 3 décembre.

Manœuvres d’approche en cours

Les manœuvres d’approche finales, ou Asteroid Approach Maneuver  (AAM) ont commencé début octobre afin de ralentir l’engin spatial. AAM-1 et AAM-2, qui ont été exécutées les 1er et 15 octobre, ont ralenti l’engin spatial d’un total d’environ 486 m/s. La 3e manœuvre réalisée le 29 octobre a ralenti la vitesse d’Osiris-Rex à 0,11 m/sec.  La dernière correction de trajectoire de la sonde a été effectuée le 12 novembre et a ralenti encore la sonde d’une vitesse de 0.14 m/sec à 0.04 m/sec. Lors d’une dernière correction de trajectoire prévue le 30 novembre, Osiris-Rex devrait arriver à une position à 20 km de Bennu le 3 décembre.

Fin 2018, l’engin spatial OSIRIS-REx effectuera quatre manœuvres d’approche d’astéroïdes (MAA), le ralentissant considérablement à l’approche de l’astéroïde Bennu (credit University of Arizona)

Des images de plus en plus précises de Bennu

Le 17 août dernier, les premières images de l’astéroïde par la sonde était dévoilées, mais encore très peu précises [(re)lire : Premières images de l’astéroïde Bennu par Osiris-Rex].

Série de 16 images montrant l’approche constante de l’engin spatial OSIRIS-REx vers l’astéroïde Bennu au cours de la dernière moitié d’octobre 2018. Du 12 au 29 octobre, la caméra à longue portée PolyCam a capturé une image de navigation optique par jour, sauf les 16 et 17 octobre. La sonde se trouvait à environ 44 000 km de Bennu pour la première image. La dernière image a été prise à une distance d’environ 320 km (credit NASA/Goddard/University of Arizona)

Le 29 octobre, PolyCam a également obtenu des images de Bennu afin de fournir une vue «super-résolution» de l’astéroïde dépassant les meilleures données au sol collectées.

Depuis quelques semaines, les premières images précises de l’astéroïde par la sonde sont reçues sur Terre. Sa forme rappelle fortement celle de l’astéroïde Ryugu [revoir Hayabusa-2 : Ryugu de plus en plus précis et Hayabusa-2 est arrivée sur Ryugu !].

Cette vue « super-résolution » de l’astéroïde Bennu a été créée à l’aide de huit images obtenues par la sonde OSIRIS-REx de la NASA le 29 octobre 2018 à une distance d’environ 330 km. La sonde se déplaçait alors qu’elle capturait les images avec la caméra PolyCam, et Bennu a tourné de 1,2 degré pendant presque une minute entre le premier et le dernier cliché (Credit: NASA/Goddard/University of Arizona)
Cette série d’images prises le 02/11/2018 montre l’astéroïde Bennu en rotation d’un tour complet qui dure 4 heures et 11 minutes. La caméra PolyCam de la sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a acquis une image de 2,5 millisecondes pour chaque tranche de 10 degrés de rotation de l’astéroïde. Au moment de la prise de vue, Bennu se situait à environ 197 km de la sonde et apparaissait large d’environ 200 pixels dans le cadre de la caméra (credits NASA/Goddard/University of Arizona)

« Spaceselfie »

Le 14 novembre, une image a été prise du système de collecte d’échantillon TAGSAM (Touch-and-Go Sample Acquisition Mechanism) qui se trouve au bout d’un bras articulé de 3,35 mètres, qui a réussi son premier déploiement dans l’espace. [je reviendrai plus tard sur cette partie de la mission qui n’aura lieu qu’en 2020]

Image montrant la tête d’échantillonnage TAGSAM (mécanisme d’acquisition d’échantillon Touch-and-Go) de la sonde OSIRIS-REx, déployée à l’extrémité du bras. L’image a été obtenue par la caméra SamCam le 14 novembre 2018 dans le cadre d’une vérification visuelle du système d’acquisition d’échantillons de l’engin spatial. Ceci est une image de répétition pour une observation qui sera prise à Bennu au moment de la collecte de l’échantillon pour aider à documenter le matériel astéroïde recueilli dans la tête de TAGSAM (credit NASA/Goddard/University of Arizona)

 

Tous les articles sur Osiris-Rex

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.