Hayabusa-2 : Ryugu de plus en plus précis

La sonde Hayabusa-2 s’approche de l’astéroïde Ryugu. Si vous n’avez pas suivi l’épopée de cet engin spatial dans les articles précédents, voici un résumé :

  • Lancement le 3 décembre 2014
  • Hayabusa-2 (pour faucon pèlerin en japonais) est la seconde sonde japonaise à destination d’un astéroïde. Hayabusa-1 est revenue sur Terre en juin 2010, 7 ans après son décollage, ramenant des échantillons de l’astéroïde Itokawa.
  • La cible de Hayabusa-2 est l’astéroïde 1999JU3 ou Ryugu
  • Il devrait arriver au plus près de l’astéroïde vers le 27 juin.
  • Après son arrivée, lorsque Hayabusa-2 sera à seulement 20 kilomètres au-dessus du Ryugu, la sonde larguera un petit atterrisseur et trois rovers entre juillet et septembre à la surface de l’objet ancien pour l’explorer et capturer des échantillons.
  • Le vaisseau spatial frappera également l’astéroïde avec un impacteur, créant un cratère artificiel, puis descendra pour recueillir le matériel sous la surface que ce cratère aura révélé.
  • La sonde retournera sur Terre vers la fin de 2020 portant ces échantillons pour analyse.

Les caractéristiques de Ryugu se précisent

Hayabusa-2 est de plus en plus proche de Ryugu. La caméra ONC-T, caméra de navigation optique, prend des images de l’objet spatial au fur et à mesure de l’arrivée. La forme de cet objet, inconnue jusqu’alors, se précise.

Le 17 juin à 330 km de distance, puis le 18 juin à 240 km. l’ONC-T a pris ces clichés du « cailllou spatial » :

Images de l’astéroïde Ryugu par la sonde japonaise Hayabusa-2 le 17/06/2018 sans traitements pour accentuer les régions claires et sombres (credit JAXA, University of Tokyo, Koichi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu et AIST)

Le diamètre de Ryugu est d’environ 900 m, ce qui est cohérent avec la prédiction des observations depuis la Terre. Mais son diamètre devrait être mesuré plus précisément dans les jours à venir.

L’axe de rotation de l’astéroïde est très proche de la verticale sur les photos. La rotation s’effectue dans le sens inverse à celui de la Terre, avec une période de rotation d’environ 7,5 heures.
La forme de l’astéroïde ressemble à une toupie (appelée « Coma » en japonais), avec la partie équatoriale plus large que les pôles. Cette forme est observée dans de nombreux petits astéroïdes qui tournent à grande vitesse. Observé par radar depuis le sol, l’astéroïde Bennu (destination de la mission américaine, OSIRIS-REx), l’astéroïde Didymous (cible du projet américain DART dont le lancement est prévu fin 2020 au plus tôt) et l’astéroïde 2008 EV5 qui approche la Terre ont tous une forme similaire.

Ryugu est un monde angulaire, couvert de bosses et de cratères. L’un des plus grands cratères visible sur les photos, mesure près de 200 m de diamètre.

Images de l’astéroïde Ryugu par la sonde japonaise Hayabusa-2 le 17/06/2018 après traitements pour accentuer les régions claires et sombres (credit JAXA, University of Tokyo, Koichi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu et AIST)

Désormais, à mesure que Hayabusa-2 va s’approcher de Ryugu, les scientifiques de la mission vont commencer à déterminer les sites d’atterrissage des différents landers et rovers.

A suivre…

Infographie sur Hayabusa-2 (credit dailymail.co.uk)

Tous mes articles sur Hayabusa

Source principale de ce post : Ryugu seen from 330-240 km

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.