Premières images de l’astéroïde Bennu par Osiris-Rex

Il n’y a pas que la sonde Hayabusa-2 de la JAXA qui va à la rencontre d’un astéroïde actuellement, il y a aussi la mission Osiris-Rex de la NASA [lire OSIRIS-REx : direction l’astéroïde Bennu !]. L’arrivée de la sonde américaine à sa cible est prévue pour le 3 décembre 2018.

Bennu à 2 millions de kilomètres d’Osiris-Rex

Lancée le 8 septembre 2016, Osiris-Rex a déjà parcouru environ 1,8 milliard de km pour rejoindre sa cible mais il lui reste encore plus de 2 millions de kilomètres (6 fois la distance Terre – Lune) à parcourir pour récolter des échantillons sur l’astéroïde.

Le 17 août, la caméra Polycam d’Osiris-Rex a effectué les premiers clichés de l’astéroïde Bennu :

Premières images de l’astéroïde Bennu par la sonde Osiris-Rex à environ 2,2 millions de km, observable dans la constellation du Serpent (credit NASA / Goddard / Université d’Arizona)

Cet ensemble de cinq images recadrées a été obtenu par la caméra PolyCam pendant une heure à des fins d’étalonnage.

La phase d’approche de Bennu commence

Les différentes phases de la mission Osiris-Rex (credit NASA)

Après 2 ans d’une phase de croisière, Osiris-Rex démarre désormais sa phase d’approche pendant laquelle il va y avoir :
  • observation de la zone autour de l’astéroïde pour rechercher des panaches de poussière et des satellites naturels et étudier les propriétés lumineuses et spectrales de Bennu
  • exécution d’une série de quatre manœuvres d’approche de l’astéroïde à compter du 1er octobre, pour ralentir l’engin spatial afin qu’il se mette sur la même orbite que Bennu autour du Soleil
  • largage de la couverture protectrice du bras d’échantillonnage de la sonde à la mi-octobre pour ensuite le déployer et l’imager pour la première fois en vol
  • utiliser l’ensemble des 3 caméras, OCAMS, pour révéler la forme générale de l’astéroïde à la fin octobre et commencer à détecter les caractéristiques de surface de Bennu à la mi-novembre.
La phase de cartographie de l’astéroïde devrait durer pendant toute l’année 2019. Puis deux sites d’échantillonnage possibles seront identifiés afin d’en choisir un pour la collecte d’échantillons prévue pour début juillet 2020. Après le prélèvement d’échantillons, Osiris-Rex se redirigera vers la Terre avant un atterrissage des échantillons prévu en septembre 2023.
Une mission dont je n’ai pas fini de vous parler !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.