Atterrissage de Mascot : ce sera sur MA-9 !

Hayabusa-2, et ses atterrisseurs Minerva et Mascot, est une mission passionnante comme l’ont été Rosetta et Philae. J’essaye de vous montrer les différentes étapes de cette nouvelle odyssée de l’exploration de notre Système Solaire. Si vous avez raté les précédents articles, allez voir #Hayabusa

Représentation d’artiste de la sonde Hayabusa-2 et de l’atterrisseur franco-allemand Mascot (credit JAXA)

Le 14 août dernier, 10 sites d’atterrissage pour MASCOT (Mobile Asteroid Surface sCOuT) et ses coéquipiers avaient été présélectionnés, dont 6 mis en priorité selon leur intérêt scientifique, mais tout en tenant compte des contraintes de la mission principale de Hayabusa-2, à savoir le recueil d’échantillons sur l’astéroïde Ryugu et leur retour sur Terre.

(MA pour MAscot)

Représentation sur une planisphère des 10 sites présélectionnés pour l’atterrissage de MASCOT sur Ryugu et logo de la mission Hayabusa-2 (credit CNES et JAXA)

Modélisation 3D des 10 sites présélectionnés par le CNES pour faire atterrir MASCOT sur l’astéroïde Ryugu le 03/10/18 :
Crédits : JAXA, University Tokyo, Koichi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu, AIST, CNES, DLR

Ce 23 août, le site préféré de la JAXA, maître d’oeuvre principal de la mission Hayabusa-2 a été dévoilé. Ce sera dans l’hémisphère sud de Ruyu, au point MA-9 :

Modélisation 3D du site MA-9 choisi par l’agence spatiale japonaise (JAXA) pour faire atterrir le robot franco-allemand MASCOT sur l’astéroïde Ryugu le 03/10/18
(zones de probabilité du 1er contact en bleu clair, zones de stabilisation après rebonds en bleu plus foncé).
Crédits : JAXA, University Tokyo, Koichi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu, AIST, CNES, DLR.

Selon l’article du CNES, le site MA-9 remplit de manière satisfaisante les critères techniques pour le bon fonctionnement de MASCOT, notamment d’un point de vue thermique, d’illumination et de lien radiofréquence avec la sonde Hayabusa-2 et n’interfère en rien avec les zones retenues par la JAXA pour les activités de la sonde Hayabusa-2 et des mini-rovers MINERVA-II. Les équipes scientifiques des instruments MicrOmega, MasMag, MASCAM et MARA sont également convaincues de l’intérêt scientifique de la zone malgré les exigences variées des différents instruments.

L’ordre de priorité des sites est le suivant : MA-9 > MA-1 > MA-10 > MA-7 > MA-5 > MA-2.

Selon le site de la DLR, la zone retenue, située à environ 315° Est et 30° Sud,  comprend des fluctuations de température entre  +47 et -63°C. Par contre, des rochers atteignant 30 mètres de haut attendent MASCOT.

Un appel à nommer le site d’atterrissage aura certainement lieu comme ce fut le cas pour Philae.

La séparation et l’atterrissage de MASCOT sur Ryugu sont prévus le mercredi 3 octobre au petit matin (heure de Paris). Abonnez-vous au site pour rester informé !

Et pour Hayabusa-2 ?

Alors que le site d’atterrissage retenu pour les 2 rovers de Minerva-II-1 se situe dans l’hémisphère nord de Ryugu (N6 ci-dessous) [je reviendrai sur la mission Minerva-II plus tard], la JAXA a sélectionné un site principal pour la collecte d’échantillons pour Hayabusa-2 : L8 (L07 et M04 comme site redondants). (L pour  low latitude, M pour middle latitude)

Localisation des zones d’atterrissage ou de collecte d’échantillons de la mission Hayabusa-2 : N6 pou Minerva-II-1, L08 pour Hayabusa-2 (L07 et M04 en back-up) et MA-9 pour MASCOT (credit JAXA/DLR)

L8 se situe au niveau de l’équateur de l’astéroïde et répond à plusieurs critères :

  • une pente moyenne dans les 30 ° (limite due à l’orientation des panneaux solaires de la sonde)
  • une zone plate de 100 m de diamètre pour favoriser la précision de guidage de la navigation
  • une hauteur du rocher inférieure à 50 cm (contrainte de longueur du cornet de l’échantillonneur)
  • une température absolue inférieure à 97°C (dans la plage de température de fonctionnement de l’équipement)

Localisation des zones de collecte d’échantillons de la mission Hayabusa-2 : L08 en zone principale et L07 et M04 en back-up (credit JAXA/DLR)

La séparation de Minerva-II-1 devrait intervenir au 21 septembre. La première collecte d’échantillon de la sonde devrait avoir lieu fin octobre.

D’ici là, la sonde devrait faire des photos détaillées des zones d’atterrissage visées pour améliorer la navigation de la sonde et les moments des séparations optimales des différents landers.

Une réflexion sur “Atterrissage de Mascot : ce sera sur MA-9 !

  1. MA-1, 2, 3… A ne pas confondre, bien évidemment, avec les missions Mercury-Atlas !
    Pour mémoire, les missions MA-10, 11 et 12 furent annulées. Elles auraient dû être effectuées respectivement par Shepard, Grissom et Schirra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.