L’actualité spatiale de la semaine du 20 au 26 août : Vega et Aeolus, Progress MS-08 et Beidou

Une semaine de reprise des lancements après une semaine à vide. En tout cas, 2 lancements mais le mois de septembre semble être plutôt calme si on s’en réfère au calendrier des lancements prévus [pour rappel : Calendrier des lancements, agenda de l’ISS et autres événements spatiaux]

Aeolus pour mesurer les vents comme jamais

Le 12e lancement d’une fusée Vega a mis sur orbite basse le 22 août le satellite de l’ESA, Aeolus.

Aeolus liftoff

Lancement Vega VV12 / Aeolus le 22/08/2018 (crédits: ESA – S. Corvaja)

Initialement prévu pour être lancé le 21 août, le décollage a été retardé de 24 heures, à cause de vents violents (!).

Aeolus a été mis en orbite à l’altitude souhaitée de 320 km par la petite fusée européenne, à peine 54 minutes et 57 secondes après le décollage.

Le satellite Aeolus juste avant la mise sous coiffe Vega (credit ESA)

AEOLUS est la première mission spatiale conçue pour mesurer les profils de vent sur toute la planète.

Le satellite Aeolus lors de sa mise en conteneur pour son départ pour Kourou (credit ESA – M. Pedoussaut)

Après 16 ans de développement et de nombreuses difficultés techniques, ce satellite fabriqué par Airbus Defence and Space, utilise la technologie laser à bord d’un Lidar (détection et télémétrie par lumière et effet Doppler) appelé ALADIN (Atmospheric LAser Doppler INstrument). ALADIN a été fabriqué à Toulouse 🇫🇷.

L’instrument Aladin va sonder l’atmosphère avec des impulsions laser en UV et recueille, grâce à un télescope de 1,5 m de diamètre, la lumière rétrodiffusée qui est ensuite analysée à bord par des récepteurs ultrasensibles, dans le but de déterminer l’effet Doppler des diverses couches atmosphériques à différentes altitudes.

Aeolus devient le premier satellite capable d’observer le profil des vents à l’échelle du globe depuis l’espace, à toutes les altitudes, depuis la surface de la Terre à travers la troposphère jusqu’à 30 km, soit la stratosphère, et ce, tous les jours en quasi temps réel, depuis son orbite héliosynchrone crépusculaire (le satellite traverse l’équateur à 06h00 et à 18h00 (heure locale), ce qui fournit un éclairage maximal du Soleil et un environnement thermique stable) à 320 km d’altitude. Le taux de revisite d’une zone est de 7 jours (toutes les 111 orbites).

Selon Airbus, Aeolus effectuera quinze rotations quotidiennes autour de la Terre et livrera les données fiables sur les profils des vents à l’échelle du globe aux utilisateurs dans les deux heures suivant la dernière mesure de chaque orbite. Le satellite est conçu pour une durée de vie nominale de trois ans. Les données fournies par Aeolus alimenteront en outre des modèles de qualité de l’air pour affiner les prévisions concernant les poussières et autres particules préjudiciables à la santé.

Le lancement de VV12 n’était que le cinquième de l’année pour Arianespace, le premier avec Vega en 2018.

Départ du cargo Progress MS-08 de l’ISS

Le 23 août 2018, le cargo de ravitaillement Progress-MS-08 s’est détaché du segment russe de l’ISS à 2h16 UTC. Il était arrivé à la Station le 11 février dernier. Le système de propulsion a été allumé environ 3 minutes après le désamarrage pour mettre le cargo à une distance sûre de la Station.
Le cargo ne finira sa mission que le 30 août 2018Pendant ce vol autonome d’une semaine, les processus dynamiques du vaisseau seront étudiés dans différents régimes de rotation tout en maintenant l’orientation gravitationnelle et celle des panneaux solaires.
Selon les calculs des spécialistes du service d’aide à la navigation balistique du Centre de contrôle de la mission (MCC) de Roscosmos, le moteur du Progress MS-08 sera allumé pour le freinage à 1h23 UTC le 30 août. Après 3 minutes, le moteur sera arrêté et le cargo commencera à descendre depuis son orbite basse. À 1h58 UTC, le Progress MS-08 devrait rentrer dans l’atmosphère terrestre et les éléments incombustibles de la structure du cargo tomberont à 2h07 UTC dans une zone non navigable de l’océan Pacifique. (source)

Départ du cargo Progress MS-08 le 23/08/2018 (credit Roscosmos)

23e lancement chinois et encore Beidou

Le 24 août à 23h52 UTC, la Chine a effectué son 23e lancement de l’année avec une Long March 3B et deux satellites de navigation Beidou depuis le centre de lancement des Satellites de Xichang dans le sud-ouest de la Chine.

Décollage Long March 3B / Beidou le 24/08/2018 (credit Xinhua/Liang Keyan)

Les 2 satellites de navigation Beidou-3 MEO-11 & 12, les 35e et 36e satellites de navigation chinois, ont été placés directement sur une orbite à 22 000 km d’altitude.

Il s’agit du 23e lancement chinois cette année, dépassant le record national de 22 établi en 2016. La Société des Sciences et Technologies Aérospatiales Chinoise, la CASC, prévoit de réaliser environ 35 lancements cette année.

 

Trois semaines de récap en vidéo

ça arrive !!! Patience !

Une réflexion sur “L’actualité spatiale de la semaine du 20 au 26 août : Vega et Aeolus, Progress MS-08 et Beidou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.