La sonde lunaire Capstone a rencontré une grosse anomalie

La mission CAPSTONE de la NASA est en route vers la Lune depuis le 27 juin dernier. Après une première correction de trajectoire nominale le 12 juillet, puis une seconde le 25 juillet, la troisième TCM (pour Trajectory Correction Maneuver) a eu lieu le 8 septembre.

Illustration des points de correction de trajectoire ou TCM (crédit Advanced space)

Anomalie après ou pendant la 3e manoeuvre de correction de trajectoire

Pendant ou peu de temps après cette troisième manœuvre de correction de trajectoire (TCM-3), la sonde a subi une anomalie qui a entraîné un changement d’attitude au-delà des capacités des roues de réaction qui servent à stabiliser la sonde selon les 3 axes sans utiliser de carburant.

La sonde a tenté de communiquer avec le sol pendant environ 24 heures avant que l’équipe de la mission d’Advanced Space n’arrive à récupérer toute la télémétrie. Lors de la récupération de ces données de bonne santé du satellite, les nouvelles n’étaient pas bonnes : le vaisseau spatial n’était pas dans une configuration stable, les batteries se déchargeaient faute d’énergie suffisante des panneaux solaires [problème d’orientation sans doute] et le système subissait des réinitialisations périodiques.

Les données de navigation collectées après l’anomalie suggèrent que la manœuvre de correction de trajectoire a été achevée ou presque terminée lorsque l’anomalie s’est produite. Cela signifie que le vaisseau spatial reste sur la trajectoire prévue vers l’orbite cible quasi rectiligne de halo (NRHO) [il se trouve actuellement sur une orbite de transfert lunaire balistique (BLT)].

L’équipe de contrôle de la mission savait déjà qu’il se passait quelque chose d’anormal car les communications n’étaient pas revenues normalement après la fin attendue de la TCM-3. Rapidement, les équipes de Terran Orbital, le fabricant de la sonde, d’Advanced space en charge de la mission pour la NASA, et le Deep Space Network de la NASA en charge des communications dans l’espace lointain, se sont mises en situation de crise, travaillant 24 heures sur 24 pour résoudre le problème, comprendre ce qui se passe sur le vaisseau spatial et identifier les options pour récupérer la sonde dans des opérations normales.

Capstone en « safe mode »

Les équipes ont pu placer la sonde dans un état stable. CAPSTONE est en mode « SAFE », c’est-à-dire qu’il est dans un état de fonctionnement dégradé pendant lequel tous les systèmes non essentiels sont arrêtés et uniquement les fonctions essentielles telles que le contrôle thermique, la réception radio et le contrôle d’attitude sont actifs. La sonde est en rotation, ce qui lui qui fournit un éclairage partiel des panneaux solaires et se traduit par de faibles signaux de transmission des antennes à faible gain. Désormais, les batteries ne risquent plus d’être déchargées, les panneaux solaires générant plus d’énergie que le système n’en utilise.

Sans les capacités uniques du Deep Space Network, l’équipe de mission disposerait de peu ou pas d’informations sur l’état du vaisseau spatial. Les investigations pour comprendre l’anomalie sont en cours.

Les équipes d’Advances Space en juillet (crédit Advanced space)

Tentative de récupération en cours

L’équipe des opérations de la mission se concentre actuellement sur les activités de récupération de toutes les fonctionnalités du satellite, à commencer par l’amélioration de la situation thermique de plusieurs sous-systèmes, dont le sous-système de propulsion.

Il faut également reprendre la main sur le contrôle d’attitude de la sonde afin d’arrêter la rotation du cubesat et permettre une orientation optimale des panneaux solaires pour charger complètement ses batteries. Le vaisseau spatial s’orientera ensuite vers le sol et attendra d’autres instructions.

Les équipes sont en train de faire toutes les analyses possibles afin de maximiser la probabilité d’une récupération totale de CAPSTONE.

Comme indiqué dans le communiqué d’Advanced Space :  » Tout le monde dans l’équipe de mission se concentre sur la récupération de cette anomalie et la poursuite des objectifs importants de la mission CAPSTONE.« 

Bonne chance et bon courage à eux !

Je donnerai des informations quand elles seront disponibles

Tous les articles sur CAPSTONE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.