ISS : les équipages tournent

Dans la Station Spatiale Internationale, les rotations des équipages continuent malgré une activité réduite dans les agences [(re)voir les impacts du covid-19 dans le résumé de l’actualité spatiale de mars].

Expedition 63 la voilà !

Le 9 avril, 3 nouveaux astronautes sont arrivés à l’ISS : les Russes Anatoli Ivanishine et Ivan Wagner, et l’Américain Chris Cassidy.

(de bas en haut) Anatoli Ivanishine, Chris Cassidy et Ivan Wagner juste avant leur montée dans le Soyouz MS-16 avant le décollage du 09/04/2020 (crédit Roscosmos)

L’amarrage du Soyouz MS-16 est intervenu après un voyage de seulement 6 heures et 8 minutes.

The Expedition 63 crew approaches the International Space Station
Le Soyouz MS-16 transportant l’équipage de l’Expedition 63 s’approche de son port d’amarrage sur la Station Spatiale Internationale le 9 avril. Les deux vaisseaux spatiaux étaient en orbite au-dessus de l’océan Pacifique au large des côtes du Pérou. Crédit NASA

Malgré le covid-19 sur Terre, les nouveaux arrivants à la Station ont embrassé les 3 occupants actuels, à savoir Jessica Meir, Oleg Skripochka et Andrew Morgan. Il faut dire qu’ils étaient aussi en quarantaine depuis un mois environ avant leur départ du sol de Baïkonour, leurs familles n’étant pas autorisées à venir les voir sur le site de lancement, et avec des effectifs réduits sur place également.

Peu de temps après leur arrivée, Chris Cassidy, Anatoli Ivanishine et Ivan Vagner (ligne du bas), parlent à la Terre, en compagnie d’Andrew Morgan, Oleg Skripochka et Jessica Meir (ligne du haut) (crédit NASA)

Pour rappel, Ivanishin et Vagner étaient au départ les remplaçants de l’équipage qui devait monter à bord du Soyouz MS-16. Mais 50 jours avant le décollage, suite à une blessure d’un des membres de l’équipage principal, ils prenaient la relève, montrant que l’entrainement en parallèle des équipages n’était pas sans intérêt pour palier des difficultés médicales de dernière minute.

Ivan Vagner réalise son premier vol spatial, Anatoli Ivanishin sa 3e mission (Expedition 29/30 en 2011, Expedition 48/49 en 2016), et Chris Cassidy son 3e vol également (STS-127 en 2009, Expedition 35/36 en 2013 avec Luca Parmitano)

Chris Cassidy est, pour l’instant, le dernier astronaute de la NASA prévu pour voler sur un vaisseau Soyouz. Les responsables de la NASA ont déjà discuté de l’achat d’un ou de plusieurs sièges Soyouz supplémentaires au cas où de nouveaux retards dans les vols des vaisseaux américains Crew Dragon et Starliner devaient avoir lieu, mais ils n’ont pas encore annoncé d’accord avec Roscosmos.

Les 3 nouveaux résidents de l’ISS devraient y rester jusqu’à octobre. Ils devraient être rejoints si tout va bien au cours du 2e trimestre 2020 du premier équipage de Crew Dragon [(re)lire Le premier vol habité de Crew Dragon pour mai ?]

Une première Soyouz 2.1 pour les vols habités

Pour la première fois pour un vol habité, c’est une Soyouz 2.1a qui a été utilisée pour la mise sur orbite du Soyouz MS-16, remplaçant ainsi les Soyouz FG.

La Soyouz 2.1a le 9 avril 2020 (crédit Roscosmos)

La Soyouz 2.1a est une évolution du lanceur Soyouz notamment au niveau de son système de commande de vol numérique modernisé, remplaçant le système de guidage analogique des anciens modèles Soyouz, ainsi que des améliorations des systèmes d’injection des moteurs.

Le système de contrôle numérique permet à la fusée Soyouz-2.1a d’exécuter un programme de roulis quelques secondes après le décollage pour atteindre le bon azimut afin d’aligner sa trajectoire de vol sur l’orbite de l’ISS. La fusée Soyouz-FG actuellement utilisée pour le lancement des équipages Soyouz doit être tournée dans l’orientation correcte sur le pas de tir avant le décollage. En cas de report de tir, cette opération à risque est aussi source de perte de temps pour réaligner si besoin le lanceur.

L’utilisation de la Soyouz 2.1a pour un vol habité avait été validée au préalable avec la mission sans équipage du Soyouz MS-14 en août 2019.

Gros plan sur les moteurs du premier étage de la Soyouz 2.1a le 9 avril 2020 (crédit Roscosmos)

Expedition 62, c’est fini

Le 15 avril, la clé (symbolique) de la Station a été remise à Chris Cassidy de la part d’Oleg Skripochka. Cassidy devient ainsi commandant de l’ISS et de l’Expedition 63.

Passation du commandement entre Oleg Skripochka et Chris Cassidy (crédit Roscosmos)

Dans la nuit du 16 au 17 avril, les astronautes Oleg Skripochka, Andrew Morgan et Jessica Meir ont pris place à bord du Soyouz MS-15 pour rentrer sur Terre.

Andrew Morgan, Oleg Skripochka et Jessica Meir peu de temps avant de rentrer dans le Soyouz MS-15 le 17/04/20 (crédit Roscosmos)

Ils ont atterri moins de 4 heures après le désamarrage.

Expedition 62 Soyuz Landing (NHQ202004170007)
Atterrissage du Soyouz MS-15 (crédit NASA/GCTC/Andrey Shelepin)
Expedition 62 Soyuz Landing (NHQ202004170028)
A l’ouverture de l’écoutille du Soyouz MS-15 juste après l’atterrissage (crédit NASA/GCTC/Andrey Shelepin)

Pendant leur séjour spatial, les astronautes ont mené plusieurs dizaines d’expériences dans différents domaines scientifiques (médecine, biologie spatiale, biotechnologie, processus physiques et chimiques, etc.). Ils ont également participé à la maintenance de l’ISS et à son ravitaillement [détails dans L’ISS en 2020 : arrivées, départs et sorties spatiales].

NASA astronaut Jessica Meir conducts cardiac research
Jessica Meir effectuant des recherches cardiaques à l’intérieur de la « Life Sciences Glovebox », une installation de recherche en biologie située dans le module de laboratoire japonais Kibo, pour le développement de nouveaux médicaments (crédit NASA)

Arrivé le 20 juillet 2019, Andrew Morgan aura donc passé 272 jours dans la Station. Il aura réalisé 7 sorties spatiales pendant sa première mission. Un vol bien rempli !

Expedition 62 Flight Engineer Andrew Morgan poses for a portrait
Andrew Morgan dans l’ISS le 29/03/20 (crédit NASA)

Il devient ainsi le 4e Américain en durée de vol en une seule mission.

Classement des astronautes de la NASA en durée dans l’espace en une mission (crédit NASA)

Jessica Meir et Oleg Skripochka sont arrivés à la Station Spatiale Internationale le 25 septembre 2019. Ils ont séjourné 205 jours dans l’ISS. C’était la 3e mission pour Oleg. Pour son premier vol, Jessica aura participé à 3 sorties spatiales dont la première EVA 100% féminine.

Expedition 62 Soyuz Landing (NHQ202004170014)
Jessica Meir après l’atterrissage (crédit (NASA/GCTC/Andrey Shelepin)
Expedition 62 Soyuz Landing (NHQ202004170012)
Oleg Skripochka après l’atterrissage (crédit (NASA/GCTC/Andrey Shelepin)

Compte tenu du Covid-19, le programme de retour des astronautes a été un peu modifié. Après les contrôles médicaux après l’atterrissage, l’équipage reviendra par hélicoptères russes dans la ville de Baïkonour, au Kazakhstan. Morgan et Meir embarqueront à bord d’un avion de la NASA pour Houston. Skripochka embarquera à bord d’un avion du centre de formation des cosmonautes pour rentrer à la Cité des Etoiles près de Moscou.

Si tout va bien, le prochain équipage à venir s’amarrer à l’ISS devrait être constitué de Bob Behnken et Doug Hurley et venir en Crew Dragon [Le premier vol habité de Crew Dragon pour mai ?]

Publicités

1 Comment

  1. « Chris Cassidy est, pour l’instant, le dernier astronaute de la NASA prévu pour voler sur un vaisseau Soyouz. »

    –> Ah bon ! C’est faux à mon avis. Il devrait être suivi de Stephen Bowen, Kathleen Rubins et Thomas Marshburn. Enfin, vu que ça change tout le temps, on verra bien…

    ***
    Remarques :

    I) « Crewing » de Soyouz MS-16 (Soyuz MS-16 en anglais) :

    1) le 18.07.18 : Sergei Ryzhikov – Jessica Meir – x (US) ;
    2) le 31.07.18 : Sergei Ryzhikov – Thomas Marshburn – Soichi Noguchi ;
    3) le 04.01.19 : Sergei Ryzhikov – Thomas Marshburn – x ;
    4) le 06.02.19 : Nikolai Tikhonov – Andrei Babkin – x ;
    5) le 19.02.19 : Nikolai Tikhonov – Andrei Babkin – Akihiko Hoshide
    (doublures : Anatoli Ivanishin – Ivan Vagner – Christopher Cassidy !…) ;
    6) le 14.10.19 : Nikolai Tikhonov – Andrei Babkin – Christopher Cassidy
    (doublures : Anatoli Ivanishin – Ivan Vagner – Stephen Bowen) ;
    7) le 19.02.20 : Anatoli Ivanishin – Ivan Vagner – Christopher Cassidy
    (doublures : Sergei Ryzhikov – Andrei Babkin – Stephen Bowen).

    II) La « capcom » US est Jessica Watkins, astronaute du groupe 22 (2017).
    Comme quoi une Jessica peut en cacher une autre !
    Je ne sais pas qui sont les « capcom » (« operator sviazi ») russes.

    III) La mission Soyouz MS-15 / ISS 61-62 a duré 204 jours 15 h 19 mn pour Oleg Skripochka et Jessica Meir. La mission Soyouz MS-13 / ISS 60-61-62 / Soyouz MS-15 a duré 271 jours 12 h 48 mn pour Andrew Morgan. Oleg Skripochka totalise une durée de 536 jours 3 h 49 mn dans l’espace en 3 vols spatiaux.

    IV) A l’issue du retour sur Terre de Soyouz MS-15, Oleg Skripochka occupe la 17e place dans le classement des astronautes / cosmonautes pour ce qui est de la durée ; il est également le 16e Russe ou assimilé (ex-soviétique), l’exception étant Peggy Whitson, actuellement 9e (et bien entendu 1ère femme).
    « Drew » Morgan est 62e / 10e US. Jessica Meir est 87e / 26e US et 6e femme (après Peggy Whitson, Christina Koch, Sunita Williams, Shannon Lucid et Susan Helms).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.