Dixième sortie spatiale pour Peggy Whitson !

Et de 10 pour l’astronaute Peggy Whitson ! Ce 23 mai, l’astronaute américaine, accompagnée de Jack Fischer a réalisé une nouvelle sortie dans l’espace pour la maintenance de la Station Spatiale Internationale.

Une sortie non planifiée

Samedi 23 mai, une défaillance a été observée sur un équipement important de l’ISS : une boite relais, MDM pour Multiplexeur-démultiplexeur, est tombée en panne. L’ensemble de la cinquantaine de MDM de l’ISS relaie les données de capteurs de différents systèmes, les télémétries qui sont envoyées au sol ou à l’équipage, ce qui permet de prendre le contrôle de ces systèmes. Le boitier défectueux permet la gestion de systèmes extérieurs à l’ISS comme les mécanisme d’orientation des panneaux solaires et des radiateurs. Ce système est redondé mais en cas de double défaillance, cela pourrait mettre en danger l’ISS et donc l’équipage (perte d’énergie des panneaux solaires qui ne s’orienteraient plus correctement par exemple).

Emplacement des 2 MDM externes. C’est le EXT-1 MDM qui est remplacé pendant l’EVA 43 (credit NASA)

La NASA a donc décidé de remplacer cet équipement défaillant. Seul hic, il se trouve à l’extérieur de la Station, et donc une sortie spatiale, ou EVA (pour Extra Vehicular Activity) non planifiée a dû être préparée en peu de temps. La procédure de remplacement était déjà prête en fait car les 2 MDM extérieurs ont déjà été remplacés lors des EVA 40 et 41 en mars dernier. Cette défaillance, dans les 2 mois de fonctionnement, sera investiguée après le retour sur Terre de l’équipement par les techniciens de la NASA.

Peggy Whitson et Jack Fischer ont réalisé ensemble les EVA 42 et 43 (credit NASA)

Il a donc été décidé de procéder à l’EVA 43 ce mardi 23 mai avec Peggy Whitson et Jack Fischer.

Une courte sortie spatiale

L’EVA planifiée au dernier moment a été axée sur l’objectif principal : remplacer le MDM EXT-1.

L’EVA a débuté officiellement à 11h20 UTC avec la sortie des 2 astronautes du sas Quest de l’ISS.

Peggy Whitson en train de démonter l’équipement défectueux lors de l’EVA 43 le 23/05/2017 (capture NASA TV)

Peggy Whitson a démonté rapidement le MDM défectueux tandis que Jack est allé installer 2 antennes sur le module Destiny qui n’avaient pu être montées lors d’une EVA précédente faute de temps.

Jack Fischer au niveau du module Destiny lors de l’EVA 43 le 23/05/2017 (capture NASA TV)

Jack during his spacewalk

Jack Fischer prend la pose devant la caméra de Thomas Pesquet situé dans la Cupola (credits ESA / NASA)

Le montage du nouvel équipement a été un peu plus laborieux à cause de petits débris. Après que Jack ait apporté le kit de nettoyage, le montage a pu se faire correctement.

Le contrôle au sol a pu tester avec succès le nouvel équipement installé.

Peggy Whitson (à gauche) et Jack Fischer (au fond) rentrent de l’EVA 43 du 23/05/2017. Thomas Pesquet (au centre) va les aider à enlever leur scaphandre (capture NASA TV)

Au terme de 2h46 de sortie dans l’espace, les 2 astronautes ont regagné l’intérieur de l’ISS, mission pleinement remplie.

Nouveau record pour Peggy Whitson

Peggy Whitson vient de réaliser la 10e sortie spatiale de sa carrière, soit 60 heures et 21 minutes dans l’espace en durée cumulée. Elle est devenue la 3e personne au monde totalisant le plus d’heures dans l’espace.

Nouveau record pour Peggy Whitson avec sa 10e sortie spatiale (capture NASA TV)

Les 2 premières places sont détenues par le russe Anatoliy Solovyov avec 16 EVA sur la station MIR et 78 heures cumulées, et Michael Lopez-Alegria avec 10 EVA et 67 heures.

 

L’article sera mis à jour avec des photos de Thomas Pesquet prises depuis l’ISS quand elles seront disponibles

 

3 réflexions sur “Dixième sortie spatiale pour Peggy Whitson !

  1. NB : il s’agit de la 201e EVA effectuée depuis l’ISS.

    La NASA en compte 43 (EVA américaines), celle-ci étant l’EVA-43, et Roskosmos en compte 42 (EVA russes), la 42e étant celle qui fut effectuée le 3 février 2016 par Yuriy Malenchenko et Sergei Volkov lors de l’expédition ISS-46. Ce fut la 193e EVA effectuée depuis l’ISS.

    Même avec les maths modernes, 43 + 42, ça fait 85 et non pas 201. Aussi j’aimerais savoir comment sont désignées officiellement les 116 autres EVA.

    Pour compliquer le tout (pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?), les Russes ont désigné l’une de leurs EVA, la 38e, n° 37A. Ce fut la 178e EVA effectuée depuis l’ISS, le 27 janvier 2014, par Oleg Kotov et Sergei Ryazanskiy lors de l’expédition ISS-38. La différence n’est donc pas de 116 mais de 115.

    Je ne connais avec précision que les EVA numérotées 15 à 43 pour la NASA et 22 à 42 (ce qui en fait 22 compte tenu de la 37A) pour Roskosmos.

    Que furent donc les EVA n° 1 à 14 pour la NASA, 1 à 21 pour Roskosmos et les 115 autres ?

    A noter que certaines EVA portent, selon les sources, des désignations totalement différentes et que la NASA elle-même ne les classe pas toujours dans l’ordre chronologique.

  2. suite

    A noter que le – ou plutôt la – « capcom » pour cette EVA était, une fois de plus, Jessica U. Meir.

    Elle n’est toujours pas affectée à une mission bien définie mais ça ne saurait tarder.

    Pour l’instant, sur les 8 astronautes du groupe 21 (« 8 Balls » mais que j’appelle le groupe « chabadabada »…), constitué le 17 juin 2013, seul Tyler N. Hague a reçu une affectation, en tant que FE (flight engineer) pour la mission Soyuz MS-10 / ISS 57-58 qu’il devrait effectuer en 2018-19 avec Aleksei Ovchinin (dont ce sera le 2e vol) et un astronaute US devant remplacer Nikolai Tikhonov depuis que les Russes ont décidé de ne plus faire voler qu’un seul de leurs cosmonautes à la fois, ceci jusqu’au lancement de leur nouveau module vers l’ISS, Nauka (Science), alias MLM (Mnogofuntsional’nyy Laboratornyy Modul’ / Multipurpose Laboratory Module).

    A noter que Nikolai Tikhonov – qui n’a décidément pas de chance – avait déjà été remplacé par Joseph Acaba pour la future mission Soyuz MS-06 / ISS 53-54.

    C’est aussi la raison pour laquelle d’autres cosmonautes tels que Andrei Babkin, Denis Matveyev ou Ivan Vagner – pour ne citer qu’eux – se trouvent momentanément privés d’affectation et ont été remplacés soit par des Américains, soit par des « autres ». Ce devrait être également le cas de Sergei Kud-Sverchkov. Finalement, ils se seront tous entraînés pendant des années pour des clopinettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *