Deuxième sortie spatiale réussie pour Thomas Pesquet

Trois sorties spatiales sont prévues dans les 2 prochaines semaines à bord de la Station Spatiale dans le cadre de sa maintenance et de son évolution à venir. [lire Deux sorties spatiales de plus pour Thomas Pesquet ].

La première a eu lieu ce vendredi 24 mars avec Shane Kimbrough et Thomas Pesquet.

Diverses activités de maintenance réussies

Tout d’abord, les 2 astronautes se sont préparés pendant 100 minutes avant la sortie en inspirant de l’oxygène pur afin de purger leur corps de l’azote pour éviter un accident de dépressurisation, comme pour les plongeurs, en raison de la pression à lintérieur de leurs scaphandres inférieure à celle de la Station.

Le sas vers le vide spatial a été ouvert à 11h24 UTC, proclamant l’ouverture officielle de l’EVA 40 (EVA pour Extra Vehicular Activity). Comme pour la précédente sortie de ces 2 coéquipiers, ils ont démarré en avance sur le planning.

Spacewalk #2

Thomas Pesquet : « Prêt pour une deuxième sortie dans l’espace! #EVA40  » (Credits: ESA/NASA)

Sur les photos ou les vidéos, Shane porte un scaphandre avec des bandes rouges, et Thomas porte un scaphandre sans bande.

Shane Kimbrough a commencé par remplacer un Multiplexeur-démultiplexeur (MDM), par un modèle plus puissant. Il existe 50 MDM à l’extérieur et à l’intérieur de l’ISS qui permettent des communications à haut débit par Ethernet entre l’ISS et le sol.

Puis Shane a débranché avec succès les câbles et les connexions électriques du PMA-3, un adaptateur de couplage pressurisé, qui va être déplacé par le bras robotique Canadarm-2 de la Station le dimanche 26 mars. Le PMA-3 fournit l’interface pressurisée entre les modules de station et l’adaptateur d’amarrage international IDA où viendront s’amarrer les futurs vaisseaux commerciaux CST-100 et Dragon V2, mais peut être aussi le vaisseau Orion. Sa reconnexion aura lieu lors de la prochaine EVA 41.

Shane est allé ensuite remplacer deux caméras vieillissantes sur le module japonais, et aussi une lampe.

Thomas Pesquet : « Shane avait une meilleure vue que moi la plupart du temps… mais nos zones de travail respectives étaient tellement éloignées que nous ne nous sommes vus que deux fois : au début et à la fin ! Ici, je transportais un cale-pied portable articulé dont j’ai eu besoin pour travailler avec mes deux mains libres. » (Credits: ESA/NASA)

Thomas Pesquet de son côté avait pour mission de repérer une fuite d’ammoniaque sur un équipement qui participe au refroidissement de la Station. Cette petite fuite est observée par des capteurs depuis plusieurs mois. Malheureusement malgré ses efforts, Thomas n’est pas parvenu à en détecter l’origine. Les images de la caméra haute définition que portait Thomas pourront sans doute aider les équipes au sol à trouver la fuite. Elle ne constitue pas à ce jour un problème majeur mais il est préférable de connaitre précisément l’origine en cas d’aggravation.

Thomas est ensuite allé faire la lubrification de l’extension du bras robotique Dextre. Le bras robotique Canadarm-2 était manipulé depuis l’intérieur de l’ISS par Peggy Whitson.

Peggy

Thomas Pesquet « Peggy était aux commandes du bras robotique depuis l’intérieur de la Station spatiale, pendant que je travaillais dessus à l’extérieur. Un vrai travail d’équipe ! » (Credits: ESA/NASA)

6h34 d’EVA

Au bout de plus de 6 heures de sorties spatiales, les tâches principales étant effectuées et quelques tâches supplémentaires également, les 2 astronautes sont revenus au sas.

La sortie spatiale s’est terminée à la fermeture du sas à 17h58 UTC, soit 6h34 après le début de l’EVA.

Le déshabillage a pu commencer avec l’aide de Peggy Whitson.

Shane Kimbrough s’est toutefois aperçu qu’il avait de la « matière jaune » sur les gants. Comme c’est inattendu, Peggy a dû revêtir des lunettes de protection et un masque pour éviter toute contamination. Les gants ont été emballés dans des sacs pour analyse ultérieure.

Pour enlever les scaphandres, ce n’est pas si facile que ça, comme en témoignent ces images :

Il s’agissait de la cinquième EVA pour Shane Kimbrough et la seconde pour Thomas Pesquet. Au total, les 198 sorties spatiales d’assemblage et de la maintenance de la Station cumulent 1 236 heures et 38 minutes.

Les 2 prochaines sorties sont programmées à ce jour au 30 mars (EVA 41 avec Shane et Peggy) et le 6 avril (EVA 42 avec Peggy et Thomas). Cette dernière date n’est pas complétement garantie en raison du décalage du lancement du cargo ravitailleur Cygnus OA-7.

 

L’EVA 40 en vidéos :

  • sur le site de la NASA

  • le live commenté en français par Vicnet de Stardust

 

Une réflexion sur “Deuxième sortie spatiale réussie pour Thomas Pesquet

  1. Pingback: Peggy Whitson : des records ! | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *