L’actualité des vols habités d’octobre 2021

Voici ma sélection de ce qu’il s’est passé en octobre dans les vols habités.

Vols habités

Station Spatiale Internationale (ISS), Station spatiale chinoise (CSS), tourisme spatial

Thomas Pesquet commandant de l’ISS

Le 4 octobre, Thomas Pesquet est devenu le commandant de l’ISS pour quelques semaines. Akihiko Hoshide, précédent commandant, lui a remis la clé symbolique qui a ouvert l’écoutille lors du premier équipage il y a 21 ans.

Être commandant, c’est surtout être le relais des centres de contrôle sur Terre et de prendre des décisions en cas de situation d’urgence.

Live NASA

Arrivée d’un nouvel équipage dont 2 astronautes non professionnels

Le 5 octobre, le Soyouz MS-19 est arrivé à l’ISS avec Anton Shkaplerov, Yulia Peresild (actrice) et Klim Shipenko (réalisateur) à son bord.

Le décollage du Soyouz MS-19 photographié depuis l’ISS par Oleg Novitskiy

Le détail de la mission de l’équipage sur l’article dédié :


Lancement de cubesats depuis l’ISS

Le 7 octobre, Les cubesats 1U BINAR-1(Australie), CUAVA-1 (Australie), Maya-3 et 4 (Philippines) ont été lancés depuis le système déploiement J-SSOD-19 au bout du bras robotique japonais RMS sur l’ISS. Les cubesats étaient arrivés à l’ISS avec le cargo Dragon CRS-23 fin août.

Et le 12 octobre, ce sont 3 autres cubesats qui ont été déployés : CuNaR2 de l’Université interaméricaine de Porto Rico, SPACE HAUC de l’Université de l’Illinois Urbana-Champaign et CapSat de l’Université du Massachusetts Lowell.


Correction de trajectoire et désorientation sur l’ISS

Le 12 octobre, l’altitude de l’ISS a été augmentée d’environ 940 mètres. Les moteurs du module de service Zvezda du segment russe ont été allumés pendant 38,9 secondes et la valeur d’impulsion était de 0,54 m/s. L’altitude de l’ISS est passée entre 419,44 (min) et 441,21 km (apogée).

Le 15 octobre, les tests moteur du Soyouz MS-18, procédure nominale réalisée quelques jours avant le désamarrage, ont entraîné une désorientation de l’ISS. La bonne orientation a été retrouvée rapidement à l’aide des moteurs du module Zvezda commandé depuis le centre de contrôle russe de l’ISS.

Timelapse de la correction de manoeuvre le 15/10/21 (crédit Liam Kennedy)

Second vol avec passagers pour NewShepard

Le 13 octobre, Blue origin a réalisé son second vol suborbital habité avec la New Shepard.

A bord, l’acteur William Shatner (notamment célèbre pour son role de Capitaine Kirk dans Star Trek), le Dr Chris Boshuizen, ancien ingénieur de la NASA et co-fondateur de Planet Labs, Glen de Vries, vice-président de la division Sciences de la vie et santé chez Dassault Systèmes et co-fondateur de Medidata (logiciels médicaux), et Audrey Powers, vice-présidente des opérations de mission et de vol de Blue Origin

Les passagers du vol NS18 : (de gauche à droite) Chris Boshuizen, William Shatner, Audrey Powers et Glen de Vries (crédit Blue Origin)

Williams Shatner a visiblement été très ému pendant et après le vol par rapport à la beauté de la Terre vue depuis 106 km d’altitude.

Le booster de ce vol a réalisé son 4e vol et atterrissage successif.

Le 12 novembre on apprenait le décès de Glen de Vries dans un accident d’avion.


Retour de Soyouz MS-18

Dimanche 17 octobre, le cosmonaute professionnel Oleg Novitskiy, l’actrice Yulia Peresild et le réalisateur Klim Shipenko sont revenus sur Terre.

Dernière photo de l’équipage russe de l’ISS avant le départ du Soyouz MS-18 (crédit Anton Shkaplerov)

Oleg Novitskiy est rentré avec le vaisseau Soyouz MS-18 qui l’avait amené à l’ISS en dernier et a donc passé 190 jours dans l’espace avec cette 3e mission de sa carrière, et totalisant 531 jours dans l’espace.

Oleg Novitiskiy et Yulia Peresild après l’atterrissage du Soyouz MS-18 (crédit Pavel Kassin / Roscosmos)

Il a laissé sur place ses coéquipiers Pyotr Dubrov et Mark Vande Hei qui vont rester jusqu’en mars 2022. Ils devraient passer environ 353 jours dans l’espace. Mark Vande Hei devrait dépasser le record américain en un seul vol de Scott Kelly.

Le Soyouz MS-18 est revenu avec les 2 « touristes » amenés par le Soyouz MS-19 le 5 octobre. Anton Shkaplerov est resté lui aussi dans l’ISS pour une mission de 6 mois.

Magnifique photo du départ du Soyouz MS-18 par Anton Shkaplerov depuis l’ISS

Un nouvel équipage pour la station spatiale chinoise

Le 15 octobre, un nouvel équipage est arrivé dans la station spatiale chinoise avec le vaisseau Shenzhou-13.

Le vaisseau Shenzhou-13 amarré à la CSS (crédit CCTV)

Les 3 taïkonautes vont passer 6 mois dans l’espace. Une première mission spatiale longue pour la Chine expliquée dans l’article dédié :


Premier amarrage automatique à Nauka

Dans la nuit du 20 au 21 octobre, le cargo Progress MS-17 s’est désamarré du module Poisk de l’ISS. Il s’est ensuite amarré au module Nauka après 29 heures de vol libre avec plusieurs corrections de trajectoire. Cette manoeuvre a permis de tester l’amarrage automatique à Nauka pour la première fois.

Approche finale du cargo Progress MS-17 pour son ré-amarrage à l’ISS (crédit NASA)

Cela a aussi laissé libre le port d’amarrage de Poisk en vue de l’arrivée du prochain cargo de ravitaillement, le Progress MS-18 et son amarrage plus direct [voir ci-après].

Amarrage du Progress MS-17 au module Nauka (crédit NASA)

Arrivée du cargo Progress MS-18 à l’ISS

Le 28 octobre le cargo Progress MS-18 a décollé à bord d’une Soyouz 2.1a depuis Baïkonour.

Décollage Soyouz / Progress MS-18 le 28/10/2021 (crédit Roscosmos)

Le Progress MS-18 est séparé du lanceur après 8 minutes 48 secondes de vol et déploie rapidement ses panneaux solaires pour sa course-poursuite vers l’ISS.

L’arrivée du cargo Progress MS-18 photographiée depuis l’ISS par Pyotr Dubrov

Le nouveau cargo amène environ 1 490 kg d’équipements et de matériaux divers. Il y a du matériel et des outils pour les sorties spatiales russes à venir, des équipements médicaux, des vêtements, des rations alimentaires et des aliments frais pour l’équipage de l’Expedition 66. Il y a aussi des expériences scientifiques comme Matryoshka-R, Biomag-M, Aseptic, Structure et Photobioreactor. De plus, le Progress MS-18 transporte 560 kg de carburant de ravitaillement, 420 litres d’eau potable et 43 kg d’air comprimé dans les bouteilles d’alimentation en oxygène.


Autres actualités

En raison du retard pris sur Starliner qui ne volera pas avant 2022 [lire sur l’actu de septembre et de août] la NASA annonçait le 7 octobre la réaffectation de 2 des ses astronautes prévus initialement sur le premier vol habité Starliner : Nicole Mann et Josh Cassada ont été réassignés au vol Crew-5 sur Crew Dragon. Nicole sera le commandant et Josh le pilote.

Nicole Mann et Josh Cassada (crédit NASA)

La Jaxa a annoncé en suivant que Koichi Wakata sera le 3e membre d’équipage de Crew-5 à destination de l’ISS à l’automne 2022, avec Nicole Mann et Josh Cassada. Le 4e membre d’équipage n’est pas encore connu. Koichi Wakata réalisera son 5e vol. Il a déjà passé 347 jours dans l’espace.


Anatoly Ivanishin a quitté le corps des cosmonautes en octobre, qu’il avait rejoint en 2003. Il est le 112e cosmonaute de la Fédération de Russie  Il a effectué trois vols spatiaux, avec une durée totale de 476 jours 4 heures 42 minutes. Son dernier vol était dans l’Expedition 63 en 2020.


Le 15 octobre, Virgin Galactic a annoncé qu’il n’y aura pas de nouveau vol de son avion-spatial VSS Unity avant plusieurs mois. Le vol avec l’armée de l’air italienne prévu initialement en octobre est donc reporté. Il s’agit d’un « programme d’amélioration » de l’avion spatial. Le communiqué signale quand même que « L’un de ces récents tests en laboratoire a signalé une possible réduction des marges de résistance de certains matériaux utilisés pour modifier des joints spécifiques, ce qui nécessite une inspection physique plus approfondie ».


Le 21 octobre, les entreprises Lockheed Martin, Nanoracks et Voyager Space ont annoncé une collaboration pour une station spatiale 100% privée en orbite basse terrestre pour 2027 : Starlab.

Il y aura un module gonflable habitable, un nœud d’amarrage métallique, un système de propulsion et d’alimentation électrique, et un bras robotique. Starlab pourra accueillir en continu jusqu’à 4 astronautes pour des expériences scientifiques à bord


Le 26 octobre, Boeing Space, Blue Origin et Sierra Nevada Corporation ont annoncé leur projet d’une nouvelle station spatiale privée en orbite basse terrestre : Orbital Reef. Pour la recherche scientifique, la fabrication en microgravité, le tournage de films et les loisirs.


Le 22 octobre, la NASA a annoncé que le SLS sera roulé sur le pas de tir d’ici la fin de l’année pour une répétition générale. Mais le lancement Artemis-1 n’aura lieu que dans l’une des fenêtres de lancement suivantes : du 12 au 27 février , ou du 12 au 27 mars, ou du 8 au 23 avril.

Le lanceur SLS dans le VAB au Kennedy Space Center (crédit NASA)

Un article sur le SLS à venir dans les prochaines semaines !

Publicités

4 Comments

  1. A noter que Chris Boshuizen est devenu le premier astronaute australien, même s’il ne s’agit que d’un vol suborbital.

    NB : je viens d’apprendre à l’instant le décès de Glen de Vries…

  2. Bonjour ! Pour la désorientation de l’ISS, tu indiques que c’est dû aux moteurs du MS 18. Je croyais que c’était les moteurs de Nauka qui s’étaient mis en service sur problème logiciel. S’en serrait suivi un démarrage des moteurs de Zvezda, puis du MS 18 pour stabiliser la station. Mais les moteurs de Nauka se seraient arrêtés sans explication des russes !

  3. suite

    Selon le site web spacesleuth2.blogspot.com de Tony Quine en date du 12 octobre 2021, les doublures de Soyouz MS-19, Aleksey Dudin et Alyona Mordovina, devraient pouvoir effectuer à leur tour un vol spatial à bord d’un Soyouz MS en compagnie d’un cosmonaute professionnel à désigner. Invitation leur a été faite par Dmitri Rogozin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.