CSS : une mission longue pour l’équipage de Shenzhou-13

Le 15 octobre, un nouvel équipage est arrivé dans la station spatiale chinoise avec le vaisseau Shenzhou-13. Les 3 taïkonautes vont passer 6 mois dans l’espace. Une première mission spatiale longue pour la Chine.

Affiche pour le départ le 16 octobre (heure de Pékin) de l’équipage du Shenzhou-13

L’équipage de Shenzhou-13

Voici le second équipage qui va séjourner dans la station spatiale chinoise (ou CSS) :

Le commandant du vaisseau Shenzhou-13 est Zhai Zhigang, le premier taïkonaute à avoir effectué une sortie spatiale en 2008 lors de Shenzhou-7, le 3e vol habité chinois. Zhai a 56 ans. Avant d’être sélectionné dans le premier groupe d’astronautes chinois en 1998, il était pilote dans l’armée de l’air de l’Armée populaire de libération depuis 1985 avec plus de 1000 heures de vol.

Photo : la première EVA chinoise par Zhai Zhigang

Wang Yaping est la 2e femme astronaute chinoise et réalise ici son 2e vol. Elle a 41 ans et était auparavant pilote d’avion de transport dans l’armée chinoise. Wang a été sélectionnée dans le deuxième groupe de taïkonautes chinois en 2010 et a volé en 2013 à bord de Shenzhou-10. Elle a séjourné 15 jours dans l’espace et est très connue en Chine pour avoir donné un cours à des élèves depuis la station Tiangong-1. Depuis son premier vol, Wang est devenue maman d’une fillette qui a aujourd’hui 5 ans.

Elle devrait devenir la première Chinoise à faire une sortie spatiale durant cette mission.

Ye Guangfu a 41 ans. Il a été sélectionné pour rejoindre le deuxième groupe d’astronautes chinois en 2010. En 2016, Ye et cinq autres astronautes des États-Unis, de Russie, d’Espagne et du Japon ont passé six jours dans des grottes sardes pendant la formation souterraine de l’Agence spatiale européenne (ESA) CAVES (Cooperative Adventure for Valuing and Exercising human behavior and performance Skills). C’est son premier vol spatial

Photo de ESA CAVES 2016 (de gauche à droite) : le cosmonaute Sergei Korsakov, l’astronaute de l’ESA Pedro Duque, le taïkonaute Ye Guangfu, l’astronaute de la JAXA Aki Hoshide et les astronautes de la NASA Ricky Arnold et Jessica Meir (crédit ESA)

Amarrage en 6 heures à la CSS

L’équipage avait pris place à bord du vaisseau environ 2 heures avant le décollage.

Les 3 taïkonautes de Shenzhou-13 en train de quitter le lieu de leur préparation finale Ils ont revêtu leurs combinaisons de vol et vont se diriger vers le lanceur (live CGTN)

Le décollage a eu lieu à bord d’une Long March 2F à 16h23 UTC depuis le centre de lancement des vols habités de Jiuquan.

Décollage Long March 2F / Shenzhou-13 (crédit CMSE)

Moins de 10 minutes après le décollage, le vaisseau était séparé du lanceur qui l’avait placé sur une orbite avec un apogée de 340 km.

Les panneaux solaires ont été rapidement déployés et le vaisseau a commencé sa course poursuite pour rejoindre la CSS pour un amarrage prévu en mode automatique.

A gauche, image simulée du déploiement des panneaux solaires du vaisseau. A droite, les 3 taïkonautes dans le vaisseau, en route pour la CSS.

Un peu plus de 6 heures après le décollage, le vaisseau Shenzhou-13 et son équipage s’est amarré à la CSS au module Tianhe côté Nadir.

Illustration de l’amarrage à la CSS de Shenzhou-13 (crédit CMS)

L’équipage de Shenzhou-13 est rentré dans la CSS à 1h58 UTC, soit 9 heures et 35 minutes après son décollage de Jiuquan.

Pendant 6 mois, l’équipage devrait effectuer 2 à 3 sorties spatiales pour préparer l’arrivée des prochains modules de la station.

Ils vont aussi capitaliser sur la vie en longue durée en apesanteur car jusqu’à présent les missions étaient de courtes durées, moins d’un mois avec Tiangong-1 et Tiangong-2 et seulement 3 mois pour la mission précédente de l’équipage de Shenzhou-12.

Ils devraient aussi réaliser plusieurs expériences scientifiques et Wang Yaping devrait faire un cours depuis la station à des élèves sur Terre.

Après la mission habitée Shenzhou-13, il reste six missions (dont deux habitées, les Shenzhou-14 et 15) avant que la Chine n’achève une station spatiale entièrement opérationnelle d’ici la fin 2022.

Le décollage du vaisseau à revoir, commenté en français par moi-même :

Image de couverture : Le vaisseau spatial Shenzhou-13 au sommet d’une fusée Long March-2F décollage le 16 octobre 2021 (crédit CFP) + live CCTV

Publicités

1 Comment

  1. NB : il s’agissait de la première phase de ESA CAVES-16, en septembre 2016. La seconde phase, à la fin octobre 2016, regroupait Luca Parmitano, Pedro Duque et Matthias Maurer (qui ne sera officiellement sélectionné par l’ESA qu’en 2017).

    C’est pourquoi je me demande si Ye Guangfu et Matthias Maurer ont vraiment participé à la même simulation de vol spatial.

    NB : je me demande bien pourquoi on ne connaît toujours pas les noms des « doublures » de cet équipage. Je suppose seulement que Liu Yang était celle de Wang Yaping.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.