L’actualité des vols habités en septembre

Voici ma sélection de l’actualité spatiale de septembre. J’ai décidé de séparer les articles en 3 thèmes : vols habités (ISS, CSS et tourisme spatial), lanceurs et satellites, exploration et sciences dans l’espace.

Voici le volet Exploration et missions scientifiques.

Comme je suis très en retard, ce sera très synthétique.

Vols habités

Station Spatiale Internationale (ISS), Station spatiale chinoise (CSS), tourisme spatial

Deux sorties spatiales sur le segment russe

Le 3 septembre, Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov ont réalisé une sortie spatiale, VKD49 (VKD = ВКД = Внекорабельная деятельность = activité hors-vaisseau en russe), de 7 heures et 54 minutes. Ils ont connecté les câbles du système d’alimentation du module Zvezda au module Nauka, et connecté un câble Ethernet. Ils ont aussi monté une main courante.

Extrait du live NASA sur la VKD 49

Le 9 septembre, les 2 cosmonautes réalisaient une nouvelle sortie malgré le déclenchement d’une alarme incendie au petit matin. Une batterie qui était sur un chargeur a dégagé un peu de fumée. Un détecteur de fumée a alors levé une alarme et un système de filtration de l’air a été mis en route. « Tous les systèmes fonctionnent normalement, la composition de l’air à bord correspond aux paramètres standards » a déclaré Roscosmos.

La VKD 50 a duré 7 heures et 20 minutes. Ils ont terminé la connexion du câble Ethernet LAN de Nauka, installé 2 câbles de télévision et un câble du système de rendez-vous Kurs-P entre Zvezda et Nauka. Ils ont également installé une expérience de biologie à l’extérieur de la Station.

Spacewalk
Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov lors de la VKD 50 photographiés par Thomas Pesquet depuis l’intérieur de l’ISS (crédit ESA/NASA)

Corrections d’orbite à l’ISS

Le 11 septembre, à 18h54 UTC, les moteurs du module Zvezda du segment russe de l’ISS ont fonctionné pendant 31 secondes. Après avoir effectué cette manœuvre, la hauteur de l’orbite de la station avait augmenté de 750 mètres.

Le 24 septembre, l’altitude orbitale de la Station a été abaissée de 1,2 km. Les moteurs du module de service Zvezda ont été allumés pendant 47,5 secondes.

L’altitude orbitale de la Station spatiale internationale a été ajustée en vue de l’arrivée du vaisseau Soyouz MS-19 et du retour sur Terre du vaisseau Soyouz MS-18.


Record de sorties pour Thomas Pesquet

Le 12 septembre, Thomas Pesquet réalisait une 4e sortie spatiale dans le cadre de la mission Alpha, l’EVA 77, en compagnie de l’astronaute japonais Aki Hoshide [voir sur la page de Mission Alpha].

C’était la première sortie spatiale à l’ISS sans aucun astronaute américain ni russe.

Spacewalkers Thomas Pesquet and Akihiko Hoshide
Aki Hoshide, scaphandre à rayures rouges et Thomas Pesquet, scaphandre sans rayures, lors de l’EVA 77 (crédit NASA)

Thomas bat à cette occasion le record européen de Luca Parmitano en termes de durée cumulée dans l’espace en sortie spatiale.

Infographie ESA sur les sorties spatiales d’astronautes européens au 12/09/2021

Une caméra 360° a été placée à l’extérieur de l’ISS pour capturer cette sortie de façon inédite. On attend avec impatience les images !

Astronaut Thomas Pesquet retrieves a 3D virtual reality camera
Thomas Pesquet récupère une caméra de réalité virtuelle 3D du sas à l’intérieur du module de laboratoire Kibo. La caméra a filmé Thomas Pesquet et le commandant Akihiko Hoshide lors de la sortie dans l’espace du 12 septembre (crédit NASA)

Inspiration4, une mission 100% privée sur orbite

Du 16 au 18 septembre, 4 astronautes non professionnels ont orbité autour de la Terre.

A (re)découvrir dans les articles dédiés :


Retour sur Terre pour Shenzhou-12

Les 3 taïkonautes qui ont passé un peu plus de 3 mois dans la station spatiale chinoise, sont bien rentrés sur Terre le 17 septembre.

A (re)lire dans l’article spécifique :


Un second cargo pour la CSS

A peine, les taïkonautes revenus sur Terre, la Chine envoyait un nouveau cargo de ravitaillement à la station spatiale chinoise (CSS). Lundi 20 septembre, le cargo Tianzhou-3 a décollé à bord d’une Long March 7.

Séparation du cargo Tianzhou-3 du lanceur

Tianzhou-3 s’est ensuite amarré automatiquement avec le module Tianhe-1, module de base de la CSS environ 6 heures et demie plus tard, soit un rendez-vous rapide. 

Amarrage de Tianzhou-3 à la CSS

Cet amarrage rapide est facilité par les satellites de navigation BeiDou. Tianzhou-3 transportait de nombreuses fournitures pour le prochain équipage du Shenzhou-13, qui devrait décoller en octobre pour une mission de 6 mois.


Début d’installation finale pour ERA

Le 22 septembre, le boîtier de commande du bras robotique européen ERA installé sur le module Nauka a été activé pour la première fois par Pyotr Dubrov. Les premières télémétries ont bien été reçues à l’ESA.

Pyotr Dubrov dans le module Nauka lors des premières activités sur le bras robotique ERA dans le module Nauka (crédit Roscosmos)

Test de la propulsion électrique sur la CSS

Sur la CSS, 4 moteurs à propulsion électrique ont été testés pour la première fois entre les 23 et 24 septembre sur le module Tianhe. Ce système consomme peu de carburant contrairement à la propulsion « classique » dite « chimique ».

Image du système de propulsion électrique en fonctionnement sur Tianhe. A droite, le panache bleu qui se produit à l’allumage d’un moteur à xénon (source)

Déplacement du Soyouz MS-18 et test de l’amarrage à Nauka

Le 28 septembre, le Soyouz MS-18 s’est amarré au module Nauka. Un premier amarrage réussi au nouveau module russe à découvrir dans cet article :

C’était la première fois que cette écoutille de Nauka était ouverte dans l’espace :

Ecoutille côté Nauka ouverte pour accéder au Soyouz MS-18 (crédit Roscosmos)

Retour sur Terre pour Dragon CRS-23

Le 30 septembre, le cargo de ravitaillement Dragon CRS-23, arrivé à l’ISS le 29 août, s’est désamarré de l’ISS et est revenu sur Terre quelques heures après. Il a amerri au large des côtes de Floride où il a été récupéré rapidement par le bateau Go Searcher de SpaceX pour le ramener à Port Canaveral.

KSC-20210930-PH-SPX01 SpaceX_0001
Amerrissage et récupération réussie pour le cargo Dragon CRS-23 (crédit SpaceX)

Il transportait au retour près de 2,3 tonnes de spécimens de recherche et de cargaison, dont les plus fragiles ont rapidement été transportés par hélicoptère à la NASA pour des études en laboratoires. Il s’agit souvent d’expériences en biologie qui sont congelées à bord de la Station.


Autres actualités

Mission de presque 1 an à venir pour Mark Vande Hei et Pyotr Dubrov

Durant le mois, on a eu confirmation que Pyotr Dubrov et Mark Vande Hei vont voir leur mission prolongée dans l’ISS en raison des prochaines arrivées à l’ISS avec des équipages un peu particuliers. Les équipages des Soyouz MS-19 et Soyouz MS-20 vont en effet amener des astronautes « touristes » pour de courtes durées dans l’ISS. Avec Soyouz MS-19, il y aura l’actrice russe Yulia Peresild et le réalisateur Klim Shipenko. Dans le Soyouz MS-20, c’est l’entrepreneur japonais Yusaku Maezawa qui prendra place à bord avec son assistant Yozo Hirano.

Ils ne reviendront sur Terre qu’en mars ou avril 2022. Ils devraient passer environ 353 jours dans l’espace. Mark Vande Hei devrait dépasser le record américain en un seul vol de Scott Kelly.

The Soyuz MS-18 crew
Mark Vande Hei, Oleg Novitskiy, et Pyotr Dubrov dans leurs tenues Sokol le 21 septembre en répétition pour la relocalisation du Soyouz MS-18 (Crédit: NASA)

Starliner OFT-2 en 2022 ?

En conférence de presse ce mois-ci, la NASA a laissé entendre que la mission OFT-2 de la capsule Starliner de Boeing serait probablement repoussée à 2022. Son lancement prévu pour la dernière fois le 4 août dernier avait été reporté suite à des anomalies sur le système de propulsion [voir résumé d’août]

Préparation en cours du module Pritchal pour l’ISS

Le « noeud » Pritchal qui doit être ajouté au module Nauka est arrivé à Baïkonour. Il a subi avec succès en septembre des tests d’étanchéité. Lancement prévu en novembre.

Virgin Galactic peut reprendre les vols

Alors que Virgin Galactic avait dévié du plan de vol lors du vol suborbital du 20 juillet, une enquête était en cours par la Federal Aviation Administration. Finalement, on apprenait le 29 septembre que la FAA autorisait de nouveau Virgin Galactic à reprendre ses vols. Virgin Galactic a apporté les « modifications nécessaires » à ses communications pendant les opérations de vol spatial, a noté la FAA. La société a déclaré avoir mis à jour ses calculs “pour étendre l’espace aérien protégé” lors de futures missions, ainsi que pris des “mesures supplémentaires” pour que la FAA reçoive des “notifications de mission en temps réel”. source CNBC

Un prochain vol New Shepard habité annoncé

Le prochain vol habité de NewShepard a été annoncé pour le 12 octobre. La capsule embarquera à nouveau 4 passagers fortunés. Les 2 premiers ont été communiqués : Chris Boshuizen (qui a co-fondé la société d’images par satellites Planet) et Glen de Vries (qui a co-fondé Medidata, société de logiciels de recherche clinique).

Chris Boshuizen et Glen de Vries, futurs passagers de New Shepard

Mise à jour 04/10/2021 – Les 2 autres passagers sont désormais connus : l’acteur William Shatner (le capitaine James T. Kirk dans Star Trek notamment) et Audrey Powers, une employée de Blue Origin depuis 2013 qui a joué un grand rôle dans la certification pour les vols habités du lanceur.

Image bonus

L’ISS depuis la Terre par l’astronome amateur Maksim Khisamutdinov :

Publicités

1 Comment

  1. / La VKD 50 a duré 7 heures et 20 minutes.
    NB : 7h20 selon astronaut.ru (entre autres) mais 7h25 selon spacefacts.de et astronautilus.pl (entre autres). Pour ma part, je retiens la durée de 7h25.

    NB : avec un total de 39h54 en 6 EVA, Thomas Pesquet occupe actuellement la 32e place dans le classement des astronautes ou cosmonautes ayant effectué des EVA (ou VKD). Il est précédé de 7 Russes ou ex-soviétiques et de 24 Américains.

    NB : Chris Boshuizen deviendra donc le premier astronaute australien… même s’il ne s’agira que d’un vol suborbital.

    (Paul D. Scully-Power et « Andy » Thomas sont nés australiens mais naturalisés US et donc considérés comme américains. Le premier astronaute US d’origine australienne aurait d’ailleurs dû être Philip K. Chapman (05.03.1935 – 05.04.2021) du groupe 6, « The Excess Eleven » (1967) mais sa mission éventuelle fut annulée suite à l’annulation du programme AAP faisant elle-même suite à l’annulation des missions Apollo 18, 19 et 20).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.