Un succès presque total pour SpaceX, son Dragon et sa Falcon

C’est finalement le Samedi 10/01 à 10h47 heure de Paris que s’est élancée la fusée de SpaceX pour un vol un peu spécial, comme nous vous le décrivions dans l’article Envol du Dragon #Spx5 vers l’ISS et test opérationnel pour la Falcon 9R.

Lancement Falcon 9R de SpaceX emportant le cargo Dragon SpX5 le 10/01/15 (credit NASA)

Lancement Falcon 9R de SpaceX emportant le cargo Dragon SpX5 le 10/01/15 (credit NASA)

L’étage supérieur avec à son bord le cargo Dragon a poursuivi sa route nominalement vers la station, si bien que la NASA et SpaceX ont décidé d’annuler leur conférence de presse commune prévue 1h après le lancement.

La retransmission du lancement nous a offert de belles images comme celles du carburant flottant en microgravité, filmé par une caméra embarquée sur le second étage, ou bien le déploiement des panneaux solaires du cargo Dragon, tout juste 10 minutes après le tir.

Carburant flottant en microgravité après la séparation du deuxième étage (source NASA TV via imgur)

Carburant flottant en microgravité après la séparation du deuxième étage (source NASA TV via imgur)

Déploiement d'un des 2 panneaux solaires du Dragon SpX5 (source NASA TV)

Déploiement d’un des 2 panneaux solaires du Dragon SpX5 (source NASA TV)

Au même moment, le premier étage entammait sa rentrée dans l’atmosphère pour tenter d’atterrir sur la barge déployée au large des côtes de Floride. Avant le décollage, la probabilité de succès annoncée était inférieure à 50%. Malgré tout, le système de palmes hypersoniques a parfaitement effectué son travail en orientant le premier étage droit sur sa cible. Malheureusement, arrivées à cours de fluide hydraulique, celles-ci ont cessé de fonctionner juste avant le contact, entraînant un choc brutal avec la plateforme.

La prochaine tentative, qui devrait avoir lieu d’ici fin janvier avec le lancement du Deep Space Climate Observatory ou DSCOVR, s’appuiera sur une quantité plus importante de fluide, ce qui devrait permettre un atterrissage parfaitement maîtrisé.

La plateforme devrait néamoins nécessiter quelques réparations, d’après les dires mêmes d’Elon Musk, CEO de SpaceX, puisque l’impact semble avoir déterioré certains équipements sur le pont de ce drone naval unique en son genre.

Retour de la barge de SpaceX au port

Retour de la barge de SpaceX au port, quelques dégâts semblent visibles sur le flan droit du pont.

Malheureusement, le lancement ayant eu lieu de nuit et en présence d’épais nuages au dessus de l’Atlantique, les équipes de SpaceX n’ont pas pu obtenir d’images de la rentrée hypersonique du premier étage ou de son impact sur la barge. Voici cependant, pour vous faire une idée, les images capturées par un avion suiveur lors d’un test effectué l’été dernier (il s’agissait ici d’un amerrissage, il n’y avait pas de barge).

Mise à jour 17/01/15 : Vidéo du jour : l’atterrissage raté de la Falcon 9R sur la barge

Les yeux se sont ensuite tournés à nouveau vers le ciel et le cargo Dragon qui a poursuivi sa route jusqu’à l’ISS.

Il a été attrapé lundi matin par le bras manipulateur Canadarm2 piloté par le commandant de l’ISS, l’astronaute Barry Wilmore. C’est ce qu’annonçait en début d’après-midi le cosmonaute Anton Shkaplerov, également à bord de la station.

Le chargement de ce cargo (plus de 2 tonnes de charge utile), est comme à l’habitude constitué de ressources pour les 6 astronautes mais également de matériel scientifique, notamment l’instrument CATS, dont nous vous parlions dans l’article précédent, ou le nécessaire pour produire des protéines en microgravité, dans le cadre d’un programme de recherche sur la maladie d’Alzheimer.

La Station Spatiale Internationale adopte donc une nouvelle configuration qui ne devrait pas évoluer d’ici au désamarrage du Dragon prévu le 10 Février, qui devrait être suivi de près par celui de l’ATV-5 Georges Lemaître mi Février [articles à venir].

Emplacement des différents vaisseaux sur l'ISS après l'accostage du Dragon SpX5 (source : NASA)

Emplacement des différents vaisseaux sur l’ISS après l’accostage du Dragon SpX5 (source : NASA)

 

D’autres photos :

et d’autres photos sur le Flickr de Cap Canaveral

Une réflexion sur “Un succès presque total pour SpaceX, son Dragon et sa Falcon

  1. Pingback: Jason 3, le mesureur des mers bientôt en orbite | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *