Rosetta : fin de mission annoncée sur la comète le 30 septembre

La mission européenne Rosetta va s’achever le 30 septembre avec une descente contrôlée à la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Fin de mission pour Rosetta en septembre (credit ESA)

Fin de mission pour Rosetta en septembre (credit ESA)

Rosetta en fin de vie

La comète s’éloignant du Soleil en direction de l’orbite de Jupiter, la sonde Rosetta reçoit de moins en moins d’énergie solaire nécessaire à son fonctionnement. Au 30 septembre, Rosetta sera à environ 573.000.000 km du Soleil et 720 millions de km de la Terre. Le temps de communication avec la Terre sera alors d’environ 40 minutes. En outre, à partir du 1er octobre, les communications vont devenir réduites en raison d’une conjonction, la comète et la sonde se retrouvant derrière le Soleil vu de la Terre.

Où sera Rosetta le 30/09/2016 ? A voir sur http://sci.esa.int/where_is_rosetta/

Où sera Rosetta le 30/09/2016 ? A voir sur http://sci.esa.int/where_is_rosetta/

Alors qu’en 2011, les ingénieurs avaient mis le satellite dans un mode d’hibernation spécifique pour 31 mois pour survivre à son éloignement du Soleil, placer de nouveau la sonde en hibernation en 2016 n’a pas de sens compte tenu de la quantité réduite de carburant à bord de la sonde après 2 ans d’orbite.

De plus, n’oublions pas que la mission a fêté ses 12 ans dans l’environnement hostile de l’espace.

Rappel des grandes étapes de la mission :

La mission de Rosetta et Philae en infographie (credit AFP)

La mission de Rosetta et Philae en infographie (credit AFP)

L’odyssée de Rosetta est à retrouver aussi dans une animation d’Airbus Defence and Space, maître d’oeuvre de la mission.

Une tentative d’atterrissage

Ce 30 septembre, les ingénieurs au sol vont programmer une tentative d’atterrissage à vitesse réduite. Celle-ci offre la possibilité de recueillir des données scientifiques uniques, y compris des images de très haute résolution, à une distance sans précédent de la comète.

La manœuvre finale a commencé 6 semaines avant la date finale avec des orbites excentriques. Le dernier jour, il y aura un changement de trajectoire finale à une distance d’environ 20 km environ 12 heures avant l’impact. L’impact aura lieu à environ 50 cm/s, à peu près la moitié de la vitesse d’atterrissage de Philae en novembre 2014.

Lors de la trajectoire finale, l’antenne à gain élevé de Rosetta pointera vers la Terre, ce qui permettra de recevoir les télémétries et des données scientifiques lors de la descente. Cependant, une fois que l’impact aura eu lieu, il est hautement improbable qu’il y ait encore des communications avec Rosetta.

En effet, il est plus que probable que la sonde ne survive pas. En effet, elle n’a pas été conçue dans ce sens. La structure et ses longs panneaux solaires ne résisteront pas à l’impact sur la comète. Sous la très faible gravité de la comète, la sonde peut culbuter, et s’endommager davantage.

En animation : 

Un héritage de données sans précédent

Rosetta a étudié le noyau et l’environnement de la comète alors qu’elle se déplaçait autour du Soleil, a fait des observations spectaculaires d’éruptions de gaz et de poussières lors de la périhélie, ce qui n’avait jamais été observé.

Cette série d'images de la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko a été capturé par Rosetta, le 12 Août 2015, quelques heures avant que la comète atteigne le point le plus proche du Soleil le long de son orbite de 6,5 ans, ou périhélie. Les images ont été prises à environ 330 km de la comète. L'activité de la comète, à son intensité maximale autour du périhélie et dans les semaines qui suivent, est clairement visible dans ces images spectaculaires. (credits ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA)

Cette série d’images de la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko a été capturé par Rosetta, le 12 Août 2015, quelques heures avant que la comète atteigne le point le plus proche du Soleil le long de son orbite de 6,5 ans, ou périhélie. Les images ont été prises à environ 330 km de la comète.
L’activité de la comète, à son intensité maximale autour du périhélie et dans les semaines qui suivent, est clairement visible dans ces images spectaculaires. (credits ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA)

Philae a trouvé un riche éventail de molécules organiques, soutenant la théorie selon laquelle les comètes pourraient avoir amené la vie sur Terre.

Les scientifiques ont des années de travail devant eux pour l’analyse approfondie des données récoltées par Rosetta et Philae.

Rosetta va rejoindre Philae à la surface de la comète après 2 ans de séparation.

Novembre 2014, dernier adieu de la sonde Rosetta à l'atterrisseur Philae avant séparation (credit ESA)

Novembre 2014, dernier adieu de la sonde Rosetta à l’atterrisseur Philae avant séparation (credit ESA)

Pour compléter, une vidéo Euronews sur cette fin de mission (en français) :

Retrouvez tous les articles sur Rosetta et Philae : #Rosetta #Philae

Des centaines de photos prises par Rosetta sur https://planetgate.mps.mpg.de/

 

2 réflexions sur “Rosetta : fin de mission annoncée sur la comète le 30 septembre

  1. Pingback: Rosetta, c’est fini ! Mais la science continue | Rêves d'Espace

  2. Pingback: L’actualité de la semaine du 19 septembre : reports Soyouz MS-02 et Atlas 5, Mars 160. | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *