Les lancements entre le 5 et le 18 octobre : Long March 2D et 3B, Atlas V, Proton

Après une interruption du blog, comme promis, le retour de l’actualité des lancements.

La Chine continue ses lancements sur un rythme soutenu

Après 5 lancements en septembre, les lanceurs chinois ont réalisé leurs 10e et 11e tirs réussis en 2015.

Mercredi 7 octobre, une Long March 2D a mis sur orbite quatre satellites commerciaux d’observation de la Terre.

4 satellites ont été lancés dans le cadre d’une constellation : Jilin-1, un satellite optique de détection à distance de résolution de 70 cm, deux satellites pour l’imagerie vidéo Lingqiao-A et Lingqiao-B  et un autre pour des tests de technique d’imagerie LQSat. A terme, il serait prévu que cette constellation soit composée de 60 satellites en orbite d’ici 2020 pour être en mesure de capturer des vues de tout point de la Terre toutes les 30 minutes, et même 138 satellites en 2030 qui offriraient une capacité d’imagerie d’un point donné sur la planète toutes les 10 minutes, soit plus qu’aucune constellation occidentale prévue à ce jour (information spaceflight101.com et nasaspaceflight.com).

Jilin-1, le plus gros des 4 satellites lancés le 7 octobre par une Long March 2D d'une masse d'environ 420 km et d'une résolution d'environ 70 cm (Credit: Chinese Academy of Sciences)

Le plus gros des 4 satellites Jilin-1 lancés le 7 octobre par une Long March 2D d’une masse d’environ 420 km et d’une résolution d’environ 70 cm (Credit: Chinese Academy of Sciences)

Le lancement a eu lieu à 4h13 UTC depuis le centre de lancement des satellites de Jiuquan

Samedi 17 octobre, une fusée Long March 3B a mis sur orbite de transfert géostationnaire le satellite APSTAR-9.

Lancement Long March 3B / APStar-9 le 15 octobre 2015. (Photo Credit: Chinanews.com/Weibo)

Lancement Long March 3B / APStar-9 le 15 octobre 2015. (Photo Credit: Chinanews.com/Weibo)

Ce satellite de communications fabriqué pour le compte d’un opérateur de satellites basé à Hong Kong, APT Satellite Company Limited, a pour mission de diffuser la télévision pour les régions d’Asie-Pacifique, de l’Inde à Hawaii et du Japon à la Nouvelle-Zélande, et connecter à Internet les passagers sur les navires et les avions.

Ce lancement a eu lieu à 16h16 UTC depuis le centre de lancement des Satellites de Xichang (Chine).

Une fois de plus, des morceaux de fusée sont retombés dans la campagne chinoise causant quelques dégâts.

image

Atlas V : 2e lancement en 6 jours

Depuis la base Air Force de Vandenberg en Californie (USA), après un 100e vol réussi le 2 octobre,  ULA a mis sur orbite basse des satellites militaires pour le NRO (National Reconnaissance Office) le 8 octobre à 12h49 UTC.

A bord, selon les experts, la charge utile principale classifiée était constituée de 2 satellites militaires NROL-55, qui permettent de suivre les navires en mer par leurs transmissions radio (Naval Ocean Surveillance System – NOSS) depuis une orbite estimée à 1000 km d’altitude.

Logo de la mission NROL-55 (source NRO)

Logo de la mission NROL-55 (source NRO)

ULA et le NRO ont confirmé la présence à bord de charges utiles secondaires : 13 cubesats. 9 ont été lancés dans le cadre du programme de GRACE du NRO tandis que les quatre satellites de la NASA étaient lancés dans le cadre d’un programme éducatif Elana (détails sur cette page en anglais).

Le prochain vol de la fusée Atlas 5 depuis Cap Canaveral est prévu pour le 30 octobre pour lancer un satellite GPS 2F-11, et le prochain lancement Atlas à Vandenberg est prévu en Mars 2016 pour lancer Mars InSight, l’atterrisseur géophysique de la NASA qui fera l’objet d’un article à part entière.

Proton : retour à la normale des cadences de lancement

La fusée Proton a décollé avec succès du Cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) à 20h40 UTC le vendredi 16 octobre.

Après 9 heures et 13 minutes de vol, le satellite de télécommunications Turksat 4B, construit par Mitsubishi Electric, a été mis sur orbite de transfert géostationnaire. Il couvrira une zone allant de l’Europe à l’Afghanistan, y compris la Turquie, le Moyen-Orient, mais aussi l’Afrique (plus de détails dans le Launch kit).

Il s’agissait du sixième lancement d’une Proton en 2015, dont un échec. Après un lancement en septembre, un tir gouvernemental est attendu en novembre, puis un tir ILS prévu en décembre.

 

 

2 réflexions sur “Les lancements entre le 5 et le 18 octobre : Long March 2D et 3B, Atlas V, Proton

  1. NB : je sais que Jilin est une grande ville de Chine, capitale de la province du même nom, mais que signifie Lingqiao ?

    NB : ainsi donc, une fusée Proton a lancé Turksat-4B… comme quoi, en dépit des frictions russo-turques à la frontière turco-syrienne (sachant que la Turquie est l’un des trois principaux alliés du soi-disant EI alias Daesh… je vous laisse deviner quels sont les deux autres), les affaires continuent en vertu du principe bien connu « Business is business ! »

  2. Pingback: Les lancements entre le 5 et le 18 octobre : Lo...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *