Le module BEAM sur l’ISS : c’est gonflé !

Le module gonflable BEAM de l’ISS a été mis en configuration déployée le 28 mai pour une période de tests de 2 ans. Mais cela ne s’est pas fait sans difficultés.

Un premier essai infructueux

Attaché à l’ISS depuis le 16 avril après son arrivée à la Station avec le cargo Dragon CRS-8 le 10 avril, le centre de contrôle de Houston et l’astronaute américain Jeff Williams ont entrepris le gonflage du module BEAM le 27 mai.

En configuration pliée, le module mesure 2,4 mètres de diamètre sur 1,7 mètre de longueur. En configuration déployée, il mesure 3,2m de diamètre sur 4 mètres de long, soit 16 mètres cubes de volume interne.

Configuration de l'ISS comprenant le module BEAM (credit NASA)

Configuration de l’ISS comprenant le module BEAM (credit NASA)

Les 2 premières étapes du gonflage se sont correctement déroulées : fermeture de la vanne qui assurait la mise sous vide du module et le déclenchement des actuateurs pyrotechniques pour libérer les sangles de maintien du module en position repliée pendant le décollage dans le cargo Dragon. Puis le panneau rigide à l’avant du module a été libéré également pour favoriser son mouvement pendant le déploiement.

L'astronaute Jeff Williams surveille le déploiement de BEAM à partir du module Tranquility de l'ISS (Crédit: NASA TV)

L’astronaute Jeff Williams surveille le déploiement de BEAM à partir du module Tranquility de l’ISS (Crédit: NASA TV)

Jeff Williams a ensuite commencé à actionner manuellement la valve d’introduction de l’air pendant de brefs instants afin de contrôler la pression à l’intérieur du module et éviter toute contrainte au niveau de l’interface entre le module et la Station.

Le déploiement stoppé de BEAM le jeudi 26 mai (credit NASA TV)

Le déploiement stoppé de BEAM le jeudi 26 mai (credit NASA TV)

Mais après un premier déploiement dans le sens de la longueur, et un renflement autour de la circonférence de BEAM, le gonflage s’est arrêté malgré une pression plus élevée que prévue à l’intérieur de BEAM. La NASA et Bigelow Aerospace, le constructeur de BEAM, ont alors décidé d’arrêter le déploiement, sept heures après le début des opérations.

Une dépressurisation du module a ensuite été effectuée afin de permettre au tissu polymère du module de se détendre. En effet, une hypothèse émise par Bigelow est que le déploiement se soit arrêté trop tôt en raison de l’adhérence des différentes couches de tissu de BEAM  entre elles, à cause du maintien en position repliée plus long que prévu (dû au report de tir du Dragon CRS-8 notamment).

La deuxième tentative a été réussie

Le 28 mai, les opérations de gonflage ont repris avec Jeff Williams aux commandes manuelles de la vanne d’entrée d’air. L’air a été rentré lors d’ouvertures brèves de la vanne, avec un temps d’attente entre chaque ouverture pour permettre au module de se stabiliser et de continuer de se déployer entre deux, et pour permettre également aux contrôleurs au sol de vérifier la bonne santé de l’ISS et une bonne pression interne de BEAM.

Après environ 8 heures d’activités, le module BEAM a été déployé totalement. Au final, Jeff Williams a ouvert la vanne 25 fois pour un temps total de 2 minutes et 27 secondes.

Différentes étapes du déploiement du module BEAM sur l'ISS (credit NASA TV)

Différentes étapes du déploiement du module BEAM sur l’ISS (credit NASA TV)

Puis, la pressurisation finale a été enclenchée et terminée au bout de 10 minutes, pour équilibrer la pression entre la Station et BEAM.

Photos de l'astronome amateur Philip Smith montrant le module BEAM sur l'ISS avant et après gonflage

Photos de l’astronome amateur Philip Smith montrant le module BEAM sur l’ISS avant et après gonflage

Des contrôle d’étanchéités sont en cours afin de s’assurer de l’intégrité de la structure de BEAM.

Il est prévu que Jeff Williams rentre dans le module le 6 juin si tout se passe comme prévu, afin d’installer des capteurs pour mesurer l’environnement dans le module.

Le time-lapse du gonflage du module BEAM :

La vidéo complète des opérations du 28 mai :

Tous les articles du site sur le module : #BEAM 

Une réflexion sur “Le module BEAM sur l’ISS : c’est gonflé !

  1. Pingback: 16 ans de Station Spatiale Internationale en 16 Gifs | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *