ISS : un cargo Progress MS-02 remplace un autre Progress

Forte activité à la Station Spatiale internationale ces derniers jours : après l’arrivée du cargo Cygnus OA-6 le 26 mars, c’est au tour des cargos Progress de faire leur « chorégraphie » spatiale.

Le Progress M29-M s’en est allé

Le cargo Progress M-29M qui s’était arrimé à l’ISS le 1er octobre, a été chargé ses dernières semaines des « poubelles » de l’ISS (matériel obsolète ou en panne, déchets solides et liquides). Le 30 mars à 14h15 UTC, le cargo automatique s’est désarrimé et s’est éloigné de la Station, sur une orbite inférieure.

En vidéo : 

Sa désorbitation finale n’a pas eu lieu immédiatement après cette séparation. Le cargo ne se consumera dans l’atmosphère terrestre que vers le 8 avril. En effet, une expérience à bord, nommée Izgib (la courbure en russe), va mesurer des micro-accélérations dans différentes attitudes et positions du cargo et l’influence de l’environnement thermique du Progress sur ces mesures.

Progress MS-02, le remplaçant

Pour poursuivre l’approvisionnement de l’ISS, un cargo Progress remplace rapidement celui qui vient de partir.

Le cargo Progress MS-02 a décollé le 31 mars à 16h23 UTC depuis le Cosmodrome de Baïkonour à bord d’une fusée Soyouz 2-1A.

Depuis l’ISS, l’équipage a pu observer ce lancement, qui est effectué 5 minutes après le passage de la Station au-dessus du pas de tir, pour optimiser la « course-poursuite » du cargo.

Après un peu moins de 9 minutes de vol, le cargo était séparé du lanceur à une altitude d’environ 200 km.

Le lancement en vidéo : 

Ce cargo, le deuxième de la nouvelle génération des Progress, n’a pas réalisé un vol court de quelques heures pour s’arrimer à la Station mais a mis 2 jours, afin de tester ses systèmes à bord. L’arrimage à l’ISS a eu lieu ce samedi 2 avril à 19h58 UTC.

Le Progress MS-02 amène à l’ISS 2400 kg de fret dont 540 kg d’ergols pour la Station, 420 kg d’eau et 330 kg de nourriture pour l’équipage.

Il amène également le cubesat TOMSK-TPU-120, qui doit être lancé au cours d’une sortie dans l’espace par un cosmonaute. La structure de ce cubesat 3U a été fabriquée par imprimante 3D. La principale mission du satellite est de l’éducation, il a été développé par l’Université polytechnique de Tomsk, avec laquelle RSC Energia coopère dans le cadre d’un accord de partenariat stratégique. Avec ses capteurs internes, il enregistrera les fluctuations de température à bord du satellite et suivra exactement le fonctionnement des batteries et autres composants électroniques à bord. Toutes ces données doivent être envoyées sur Terre en temps réel, ce qui permettra aux scientifiques d’en apprendre davantage sur la fabrication du satellite et d’aider les étudiants à optimiser la conception du satellite.

L’arrivée du Progress MS-02 ou 63 (dénomination américaine) à l’ISS en vidéo : 

Après le lancement de MS-01 en décembre, ce 2e cargo de la nouvelle génération de vaisseaux spatiaux russes (les vaisseaux habités Soyouz TMA vont bientôt être remplacés par des Soyouz MS) confirme la mise en service de nouveaux systèmes de communications et de navigation. Les récepteurs GPS et Glonass à bord permettent à ces nouveaux vaisseaux Soyouz et Progress de faire la détermination à bord de leur orbite et le nouveau système KURS-NA de radionavigation réduit le nombre d’antennes. Une nouvelle antenne installée sur le Progress MS permet de communiquer avec les 5 satellites relais Luch en orbite géostationnaire pour une liaison continue avec le centre de contrôle au sol. Il y a aussi d’autres changements comme l’ajout de boucliers contre les débris externes, et des compartiments externes qui peuvent être utilisés pour libérer de petits CubeSats en orbite.

Configuration de l'ISS Après le départ du Progress M-29M et l'arrivée du Progress MS-02 (ou 63) le 03/04/2016 (credit NASA)

Configuration de l’ISS Après le départ du Progress M-29M et l’arrivée du Progress MS-02 (ou 63) le 03/04/2016 (credit NASA)

Le prochain cargo devant s’accoster à la Station est un cargo Dragon, le 10 avril (article à venir).

4 réflexions sur “ISS : un cargo Progress MS-02 remplace un autre Progress

  1. Pingback: Les lancements du 28 mars au 3 avril : Long March / Beidou, Soyouz / Progress et New Shepard | Rêves d'Espace

  2. Pingback: ISS : Fin des tests en vol et de mission pour le Progress MS-01 | Rêves d'Espace

  3. Pingback: Un nouvel équipage en route pour l’ISS avec un nouveau vaisseau Soyouz | Rêves d'Espace

  4. Pingback: ISS : l’Expedition 48 de retour sur Terre | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *