Blue Origin : premier atterrissage réussi d’une fusée !

« Les fusées ont toujours été du consommable. Plus maintenant. »
C’est par ces mots que commence le communiqué de Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin, ce 24 novembre.

Blue Origin vient de réaliser une première mondiale : envoyer un étage de fusée dans l’espace et la faire atterrir verticalement sur le sol.

Le véhicule suborbital New Shepard a décollé du site d’essai de l’entreprise au Texas à 12h21 heure locale le 23 novembre. Il a atteint une altitude de 100,5 km [la limite de l’espace a été fixée à 100 km] et une vitesse maximale de Mach 3,72. La capsule spatiale, inhabitée, s’est séparée du lanceur et a atterri grâce à des parachutes Le module de propulsion a quant a lui effectué un atterrissage vertical motorisé.

La vidéo : 

Dans la première partie de la vidéo, on voit le décollage de la fusée New Shepard avec à son sommet, la capsule habitable. Puis une séquence animée montre ce que pourrait être le vol après le largage de cette capsule avec un équipage à bord. Ils réaliseraient alors 4 à 5 minutes de vol suborbital en micro-pesanteur. Ensuite, retour sur Terre de la capsule à l’aide de parachutes.

Décollage de la fusée New Shepard de Blue Origin le 23/11/15 (credits Blue Origin)

Décollage de la fusée New Shepard de Blue Origin le 23/11/15 (credits Blue Origin)

Puis la vidéo continue sur le retour sur Terre du lanceur. A une altitude de 1,49 kilomètres, le moteur BE-3 a été ré-allumé pour un atterrissage contrôlé. Le déploiement de ses jambes d’atterrissage a été effectué dans les derniers instants du vol et le lanceur a touché le sol à une vitesse de 7 kilomètres par heure avec ajustement de la trajectoire finale.

Atterrissage réussi de la fusée New Shepard de Blue Origin le 23/11/15 (credits Blue Origin)

Atterrissage réussi de la fusée New Shepard de Blue Origin le 23/11/15 (credits Blue Origin)

Ce test était similaire à un vol en avril dernier [lire Vol suborbital réussi de « New Shepard » : l’envol de Blue Origin ?], lorsque le lanceur a atteint une altitude maximale d’environ 93 kilomètres. Mais en raison d’un problème hydraulique sur le module de propulsion, l’atterrissage n’avait pu se faire de manière contrôlée.

Un vol secret

Contrairement à SpaceX par exemple, Blue Origin ne fait pas trop de publicité sur ses lancements. Ce vol d’essai n’a pas été annoncé à l’avance, et il n’a été communiqué que 18 heures après qu’il ait eu lieu. Cependant, au cours des dernières semaines, des responsables de la compagnie avaient déclaré qu’ils prévoyaient de procéder à un vol de test de New Shepard avant la fin de l’année.

Le vol suborbital commercial pour objectif

Ce vol réussi permet à Blue Origin de rester sur son objectif de vols commerciaux de charges utiles de recherche d’ici le milieu de 2016. Le véhicule est également conçu pour transporter des personnes, mais Blue Origin n’a pas révélé un calendrier pour les vols habités.
Dans ce même communiqué du 24 novembre, Jeff Bezos a déclaré : « Nous avons fondé Blue Origin pour semer une présence humaine durable dans l’espace, pour nous aider à nous déplacer au-delà de cette planète bleue qui est l’origine de tous que nous connaissons. Nous poursuivons cette vision patiemment, pas à pas. Nos fantastiques équipes dans le Kent, à Van Horn [au Texas] et à Cap Canaveral travaillent dur, pas simplement pour construire des véhicules spatiaux, mais pour rendre plus proche le jour où des millions de gens pourront vivre et travailler dans l’espace.
Félicitations à toute l’équipe de Blue Origin pour cet incroyable accomplissement d’aujourd’hui. Gradatim ferociter !  » [traduction de cette devise latine dont Jeff Bezos a fait sienne : pas à pas, avec fougue !]

Les félicitations des concurrents mais …

Virgin Galactic

Félicitations à Blue Origin pour le vol d’hier. Nous sommes reconnaissants de vivre à une époque où de nombreux groupes travaillent à ouvrir l’espace.

Blue Origin a Virgin Galactic pour concurrent direct pour les vols commerciaux destinés au grand public. Toutefois Virgin Galactic fait face à des soucis de fabrication et de planning après son échec de l’an dernier [article Tragique accident de SpaceShipTwo, l’avion spatial de Virgin Galactic]. Mais qui sait si Virgin ne reviendra pas encore plus fort ?

SpaceX

Blue Origin a des ambitions moins grande que SpaceX par exemple son concurrent direct actuel sur la réutilisation d’une fusée. La New Shepard ne réalise qu’un vol suborbital alors que SpaceX compte réutiliser le premier étage d’un lanceur qui réalise des vols amenant des satellites sur des orbites de transfert géostationnaires (GTO).

 

Elon Musk, patron de SpaceX, a tout de même twitté ses félicitations, avec toutefois, un peu de moquerie sur cet exploit comparé à ce que SpaceX a déjà réalisé ou envisage de faire :

« Félicitations à Jeff Bezos et l’équipe de Blue Origin pour avoir effectué un atterrissage vertical de son lanceur »

« Il est, cependant, important de clarifier la différence entre « l’espace » et « orbite », comme c’est décrit ainsi par https://what-if.xkcd.com/58/.
Aller dans l’espace demande environ Mach 3, mais l’orbite GTO exige environ Mach 30. L’énergie nécessaire est le carré, soit 9 unités pour l’espace et 900 pour l’orbite. »

Réponse à Jeff Bezos qui a twitté « un des animaux les plus rares : une fusée réutilisée. Atterrissage contrôlé pas facile, mais bien fait, peut sembler facile. »
Elon Musk a répondu « Pas tout à fait « rare ». La fusée Grasshopper de SpaceX a fait 6 vols suborbitaux il y a 3 ans et est toujours là. »

« Jeff n’est peut-être pas au courant que le vol suborbital VTOL de SpaceX a commencé en 2013. L’amerrissage orbital en 2014. L’atterrissage orbital sur le sol prochainement. »

[Nota : la Grasshopper de SpaceX n’est allée qu’à une altitude de quelques kilomètres, lire article Lancement de Falcon 9 – Dragon SPX-3]

 » Mais le crédit pour la 1ere fusée suborbitale réutilisable revient au X-15 https://en.m.wikipedia.org/wiki/North_American_X-15 …
Et Burt Rutan à des fins commerciales https://en.m.wikipedia.org/wiki/SpaceShipOne …« 

Elon Musk, mauvais joueur ?  Qu’en pensez-vous ?

Blue Origin vient de réaliser un vol historique et vole la vedette à Space X sur ce terrain pour une fois. Blue Origin est bien présent dans la course aux vols suborbitaux et commerciaux. A suivre …

D’autres articles à lire de mes amis :

5 réflexions sur “Blue Origin : premier atterrissage réussi d’une fusée !

  1. Pingback: Les événements spatiaux à ne pas manquer en 2016 | Rêves d'Espace

  2. Pingback: Blue Origin : « lancer, atterrir et repéter  ou comment avoir un lanceur réutilisable | «Rêves d'Espace

  3. Pingback: Et de 3 pour Blue Origin ! Atterrissage de son lanceur à nouveau réussi | Rêves d'Espace

  4. Pingback: Blue Origin : test d’éjection d’urgence réussi  | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *