Axiom-1, première mission 100% privée dans l’ISS

Une nouvelle mission vient de débuter dans la Station Spatiale Internationale : AX-1. C’est la première mission commerciale entièrement privée dans l’espace.

4 astronautes sont arrivés à l’ISS ce samedi 9 avril à bord d’un vaisseau Crew Dragon : Michael López-Alegría, Larry Connor, Eytan Stibbe et Mark Pathy. Ils vont passer 8 jours dans l’ISS.

Amarrage du Crex Dragon à l’ISS le 9 avril (crédit NASA TV)

Pour la première fois, les 4 passagers du Crew Dragon ayant rejoint l’ISS ne font partie d’aucune agence spatiale.

Une première : 4 astronautes non professionnels

Jusqu’à présent, les 11 touristes spatiaux de l’ISS avaient profité des places sur les missions russes Soyouz et étaient accompagnés d’astronautes professionnels de l’agence spatiale russe Roscosmos ou de la NASA. AX-1 ne comprend pas d’astronaute professionnel en exercice au sein d’une agence gouvernementale.

Le commandant de la mission, Michael López-Alegría, est un ancien astronaute de la NASA. Il a déjà passé 257 jours dans l’espace en 4 vols. Il a pris sa retraite de la NASA en 2012 avant de rejoindre Axiom Space en 2017. Il détient les records de la NASA pour le plus grand nombre de sorties spatiales (EVA), 10, et de temps d’EVA cumulé (67 heures 40 minutes).

Larry Connor, 72 ans, est le pilote de la mission. C’est un investisseur immobilier américain, dirigeant le groupe Connor, et un grand sportif. Il a participé notamment à de multiples compétitions acrobatiques aériennes. Il devient le premier pilote privé d’une mission spatiale et la seconde personne la plus âgée à effectuer un vol orbital après le célèbre John Glenn.

Les 2 spécialistes de mission sont l’investisseur et philanthrope canadien Mark Pathy et l’ancien pilote de chasse israélien Eytan Stibbe. 

Mark Pathy, qui devient le 11e astronaute canadien, est président et directeur d’une société d’investissement et de financement basée à Montréal.

Eytan Stibbe devient le deuxième astronaute israélien, après Ilan Ramon, astronaute tragiquement décédé lors de l’accident de la Navette Spatiale Columbia en 2003. Stibbe a servi sous Ilan Ramon dans l’armée de l’air israélienne. Stibbe a annoncé qu’il emporterait une copie du journal de bord de Ilan Ramon qui a survécu au crash de la Navette.

Photo des scaphandres des 4 astronautes de AX-1 (crédit SpaceX)

Ces astronautes privés ont été qualifiés médicalement par la NASA avant d’être approuvés pour le vol. Ils ont effectué des entraînements avec la NASA, des partenaires internationaux et SpaceX afin de connaître un minimum sur les systèmes, les procédures et la préparation aux situations d’urgence de la Station Spatiale et du vaisseau Crew Dragon.

Pendant les 8 jours prévus à bord de l’ISS, les 4 astronautes effectueront quelques expériences scientifiques et des actions de sensibilisation qu’ils ont personnellement choisies.

Larry Connor va effectuer l’essentiel de ses expériences en collaboration avec la Mayo Clinic et la Cleveland Clinic, pour lesquelles il apporte son soutien et son financement de longue date. Il fournira des données sur l’impact des voyages spatiaux sur les cellules sénescentes, les cellules qui ont cessé de se diviser, et la santé cardiaque. Avec des IRM haute résolution pré et post-mission, il sert de sujet d’étude des effets de l’environnement du vol spatial sur les tissus rachidiens et cérébraux.

Mark Pathy travaille avec l’Agence spatiale canadienne et l’Hôpital de Montréal pour enfants sur des études sur la douleur chronique et les troubles du sommeil pendant les voyages spatiaux. Pathy dirigera des activités d’observation de la Terre pour approfondir l’analyse de l’impact du changement climatique, de l’urbanisation et d’autres facteurs sur l’écologie et l’habitation humaine en Amérique du Nord, parrainée par l’Université Western et la Société géographique royale du Canada.

Eytan Stibbe travaille pour le compte de la Fondation Ramon et de l’Agence spatiale israélienne. Stibbe mènera des expériences et des activités éducatives et artistiques pour connecter les jeunes générations en Israël et dans le monde entier sur les valeurs de paix, d’innovation et de responsabilité sociale.

Mark Pathy, Larry Connor, Michael López-Alegría, Eytan Stibbe dans le Crew dragon lors d’un essai au sol (crédit SpaceX)

Le coût de la mission a été évalué à 55 millions de dollars par personne. Face aux détracteurs, Larry Connor a demandé aux détracteurs des vols spatiaux privés de “penser à long terme” pour des vols accessibles dans 25 ans ou plus. De son côté, Michael López-Alegría a déclaré « Ce n’est pas un groupe démographique très démocratique en ce moment à cause du coût des vols, mais nous prévoyons pleinement que les coûts commenceront à baisser. À un moment donné, nous serons en mesure de les offrir à l’homme de la rue. Ça va prendre du temps mais c’est le but, et il faut bien commencer quelque part  » (source CNBC).

La privatisation de l’ISS vient de franchir une nouvelle étape avec la mission AX-1

Avec la fin programmée des Navettes Spatiales, la NASA a ouvert la route vers la Station Spatiale Internationale à des opérateurs privés pour son ravitaillement par des cargos privés (programme Commercial Ressuply Services) puis pour l’acheminement de ses astronautes avec le programme Commercial Crew Program (CCP).

En 2019, la NASA a décidé d’autoriser des missions privées à visiter l’ISS. En 2020, la NASA et l’entreprise Axiom Space ont signé une commande pour que la première mission d’astronautes privée vers la Station Spatiale Internationale.

Axiom Space a acheté à SpaceX la capacité du lanceur Falcon 9 et l’exploitation du vaisseau spatial Crew Dragon. L’entreprise privée a acheté à la NASA des services pour le séjour dans l’ISS : nourriture, livraison de fret dans l’espace, le stockage et d’autres ressources en orbite. La NASA devrait facturer à chaque personne 35 000 $ par jour à bord, en compensation des services nécessaires tels que la nourriture et l’utilisation des données. La NASA aurait acheté à Axiom la capacité de renvoyer des échantillons scientifiques pris de l’ISS qui doivent être conservés au froid pour leur retour vers la Terre en Crew Dragon.

 Axiom prévoit d’effectuer plusieurs missions de séjours privés dans l’ISS par an. L’entreprise a déjà annoncé le commandant et le pilote de la mission Ax-2 : l’ancienne astronaute de la NASA, Peggy Whitson, et John P. Shoffner, pilote expérimenté.

En fait, Axiom Space utilise des missions comme Ax-1 comme précurseurs de la série de modules commerciaux qu’elle construit pour l’ISS dans le cadre du plan de la NASA pour le développement de l’économie en orbite terrestre basse, NASA’s Plan for Commercial LEO Development. Ces modules formeront le cœur d’une station spatiale commerciale qui se détachera de l’ISS lorsqu’elle atteindra la fin de sa vie, actuellement prévue entre 2028 et 2030 [je ferai un article sur le futur de l’ISS pour détailler ces points].

Projet d’Axiom Space en cours de développement pour la connexion de modules privés à l’ISS (crédit Axiom Space)

Une réflexion sur “Axiom-1, première mission 100% privée dans l’ISS

  • 9 avril 2022 à 17 h 26 min
    Permalien

    Toujours très intéressant, comme d’habitude. Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.