Actualités de la semaine : lancements réussis chinois, Falcon 9 et retour de satellites russes sur Terre

Les articles se font rares en ce moment. Vous m’en excuserez, mais je suis très occupée à l’organisation du SpaceUp Toulouse …

A son bord les petits satellites Chuangxin 1-04 et Ling Qiao, d’environ 100 kg chacun.

Chuangxin 1-04 est un petit satellite d’observation de la Terre pour recueillir et transmettre des données sur l’hydrologie, la météo, l’énergie électrique, et les secours en cas de catastrophe. Le satellite Ling Qiao est un satellite de communication expérimental.

Il s’agissait de la 192e mission de la série chinoise Long March.

  • Le dimanche 7 septembre à 5h00 UTC, une fusée Falcon 9 de SpaceX s’est élancé de Cap Canaveral en Floride.

Le satellite de télécommunication Asiasat-6 ou de son nom commercial Thaicom-7 a été mis avec succès sur orbite géostationnaire.

Ce lancement avait été initialement planifié au 27 août, mais reporté à cause de l’échec d’une fusée prototype Falcon 9R.

Il s’agit du 2e lancement en 1 mois d’un satellite commercial pour Space X et le 5e lancement depuis le début de l’année.

 

La capsule Foton M4 après l'atterrissage. (Crédit photo: Roscosmos)

La capsule Foton M4 après l’atterrissage. (Crédit photo: Roscosmos)

Cette capsule a ramené sur Terre les expériences menées à bord dans l’espace. La principale expérience était l’étude de l’accouplement en apesanteur de 5 geckos.

« Malheureusement, tous les geckos sont morts« , a déclaré l’agence spatiale Roskosmos dans un bref communiqué.

La cause et l’heure de la mort seront déterminées par des experts, même si un fonctionnaire Roscosmos a déclaré à l’agence de nouvelles Itar-Tass que les geckos étaient a priori morts au moins une semaine avant l’atterrissage, les corps ayant été partiellement momifiés. Le responsable a ajouté que l’hypothermie était une possibilité, mais pas la seule. Les geckos sont des reptiles à sang-froid. (source spacepolicyonline.com).

La mission a eu plus que sa part de problèmes: Foton-M4 a cessé de répondre aux commandes peu de temps après son lancement, et bien que le contact ait été rétabli, le satellite a été laissé sur une orbite plus elliptique que prévu [voir mise à jour de l’article Photos/vidéo du jour : lancement Soyouz / Foton-M4]. De plus, des problèmes de communication auraient surgi la semaine dernière. En conséquence, les responsables de la mission ont ramené le satellite plus tôt que prévu

Cependant, la mission n’est pas un échec complet.  Les mouches drosophiles qui ont accompagné les geckos ont survécu et ont réussi à se reproduire avec succès dans l’espace..

Ce n’était pas la première expérience lancée pour étudier le sexe d’animaux dans l’espace. Les scientifiques ont envoyé des grenouilles, des souris et des salamandres en orbite pour en savoir plus sur la façon dont ils font l’acte en apesanteur. En 1994, des poissons japonais ont été les premiers vertébrés à se reproduire dans l’espace. (source www.space.com)

 

Auparavant, à une date inconnue, 2 petites boites de film étaient déjà revenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *