Thomas Pesquet : une sortie spatiale parfaite !

Thomas Pesquet a réalisé ce vendredi 13 janvier la première sortie spatiale de sa carrière en compagnie de l’astronaute américain Shane Kimbrough, qui en était, lui à sa quatrième EVA (Extra Vehicular Activity).

Rappel des objectifs de la sortie spatiale

Pour rappel, toute la puissance électrique de l’ISS est générée par les panneaux solaires, qui transforment la lumière du soleil en énergie électrique. Toutefois, pendant les périodes où l’ISS est en « nuit orbitale », les panneaux solaires ne peuvent plus produire d’énergie. A ce titre, il est nécessaire de stocker l’énergie dans des batteries, qu’il peut alors alimenter l’ISS pendant les périodes d’obscurité. Mais les premières batteries de l’ISS, qui ont été installées il y a plus de 10 ans, se font vieilles et moins performantes. Il faut donc les remplacer. Les 2 sorties de ce mois de janvier avaient pour but de remplacer 12 batteries nickel-hydrogène (Ni-H2) par 6 batteries plus modernes, plus légères, moins encombrantes et plus performantes, au lithium-ion (Li-Ion).

A savoir, une batterie Li-Ion remplaçant 2 batteries Ni-H2, il est nécessaire d’installer des plaques d’adaptation à la place d’un emplacement libre d’une batterie Ni-H2 pour raccorder 2 batteries Li-Ion.

Préalablement aux 2 EVA, le bras Canadarm-2, télécommandé du sol, a retiré les batteries à remplacer, déchargé les nouvelles batteries du cargo HTV-6 dans lequel elles sont arrivées, et effectué des pré-installations de ses nouvelles batteries.

Mais certaines taches de précisions ne pouvant être effectuées par le bras robotique de la Station, une intervention humaine est nécessaire à l’extérieur de la Station.

Les taches principales effectuées en un temps record

La sortie spatiale de Thomas et Shane a débuté officiellement avec près de 30 minutes d’avance sur le planning avec l’ouverture du sas à 11h22 UTC.

« Sortant du sas dans le vide de l’espace. Une autre vue incroyable de notre Station Spatiale #spacewalk. »

Hanging out

Thomas Pesquet (pas de bande rouge sur son scaphandre) à la sortie du sas (credit ESA/NASA)

Ils ont rapidement extrait les dernières plaques d’adaptation et finit d’installer et de connecter les trois dernières des six nouvelles batteries pour la Station. Le contrôle au sol a rapidement confirmé que les trois batteries nouvellement intégrées étaient en fonctionnement nominal, représentant un quart du système d’alimentation de l’ISS.

Where's Shane?

Shane Kimbrough (scaphandre avec des bandes rouges) en haut à droite (credit ESA/NASA)

Ils ont terminés ces activités principales avec 2 heures d’avance sur le planning initial.

Puis, les sorties spatiales demandant des jours de préparation, les contrôleurs au sol leur ont assignés d’autres taches supplémentaires. Shane a remplacé une caméra défectueuse et dégagé une zone de mains courantes en vue d’interventions futures en EVA. Quand à Thomas, il a pris des photos du  ‘Rat’s Nest’ (nid de rat), un lieux où il y a de nombreux câbles et de liaisons fluidiques dans une configuration un peu chaotique selon la NASA. Ces photos permettront de mieux préparer les sorties spatiales à ce niveau. Ils ont également déplacé des couvertures thermiques du sas vers le Noeud 3 de la Station. Ce Noeud comporte actuellement un adaptateur mais celui-ci sera déplacé vers le Noeud 2 en Mars et donc le sas devra alors être recouvert de couvertures thermiques.

Thomas et Shane ont pu également prendre quelques photos pour immortaliser ce moment rare dans la vie d’un astronaute.

Dangling my feet in space

Thomas Pesquet  : « Concrètement, une sortie extravéhiculaire, c’est ça : 400 km de vide sous les pieds » (Credits: ESA/NASA)

Space Selfie

Thomas Pesquet  :  » Le selfie de l’espace, passage obligé ! À part ça je vous assure, c’est un sentiment inoubliable d’être son propre vaisseau spatial !  » (Credits: ESA/NASA)

La sortie dans l’espace a officiellement pris fin à 17h20 UTC, après 5 heures et 58 minutes.

« Nous sommes allés dehors pour un #spacewalk aujourd’hui avec @Thom_astro. Si incroyable d’être une partie d’une Equipe énorme qui a fait tout cela arrive. »

 

Toutes les photos de l’EVA sur cette expo Flickr

Revoir la sortie spatiale en vidéo :

  • Extrait de l’EVA sur NASA TV

  • Commentaires en français par l’équipe du CNES, Michel Vio et Sébastien Rouquette et des experts dont les astronautes français Jean Jacques Favier et Philippe Perrin :

  • Sur la chaîne Stardust avec des commentaires en français et la réponse à des questions du chat

La sortie spatiale par mes tweets et certains du CNES :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *