SLS / Artemis 1 : de nouvelles dates de tir prévisionnelles

Après une tentative de lancement du 3 septembre reportée suite à une fuite de carburant, le lanceur SLS est resté sur son pas de tir LC-39B au centre spatial Kennedy en Floride.

La NASA a annoncé ce 8 septembre que les investigations sur la fuite au niveau de la déconnexion rapide de l’alimentation en hydrogène liquide pour le remplissage en carburant du réservoir de l’étage central du SLS, le TSMU [voir image ci-dessous] ont été menées.

Localisation des différents ombilicaux qui relient le SLS à la tour de lancement (crédit NASA)

Il a été décidé d’effectuer les réparations sur le pas de tir, sans retour pour le moment au bâtiment d’assemblage (VAB).

Le SLS au Launch Pad 39B jeudi 8 septembre au Kennedy Space Center alors que les équipes travaillent pour remplacer les joints sur une interface, appelée déconnexion rapide, entre la ligne d’alimentation en carburant à hydrogène liquide de la tour de lancement et la fusée (crédit : NASA / Tchad Siwik)

Les techniciens ont construit une enceinte en forme de tente autour de la zone de travail pour protéger le matériel et les équipes des conditions météorologiques et autres conditions environnementales au Launch Pad 39B. Ils ont commencé à remplacer deux joints, l’un sur la ligne utilisée pour remplir et drainer l’hydrogène liquide de l’étage central, et un autre sur la ligne de purge utilisée pour rediriger une partie du carburant pendant les opérations de remplissage.

Test de libération et de rétractation ombilicale le 19 septembre 2021 à l’intérieur du bâtiment d’assemblage des véhicules (VAB) en préparation de la mission Artemis I. Pendant le test, plusieurs bras ombilicaux se sont connectés au Space Launch System (SLS) et à la tour de lancement mobile. Ils se sont éloignés de la fusée, comme ils le feront le jour du lancement. Les ombilicaux fournissent l’énergie, les communications, les carburants à la fusée et au vaisseau spatial Orion lorsqu’ils sont sur le pas de tir jusqu’à ce qu’ils se déconnectent et se rétractent au décollage (crédit NASA).

Une fois le travail terminé, les ingénieurs reconnecteront les lignes et effectueront les premiers tests pour évaluer les nouveaux joints. Ces tests cryogéniques, pendant lesquels l’étage central et l’étage de propulsion cryogénique provisoire (ICPS) seront chargés d’oxygène liquide et d’hydrogène liquide comme pour un lancement, seront effectués au plus tôt le 17 septembre.

La NASA a soumis une demande d’extension de la durée de vie du système d’autodestruction en vol (Flight Termination System).

La NASA a précisé qu’elle pourrait envisager une nouvelle tentative de lancement sur les dates suivantes :

  • 23 septembre à partir de 10h47 UTC pour une fenêtre de tir de 2 heures – Amerrissage le 18 octobre.
  • 27 septembre à partir de 15h37 UTC pour une fenêtre de tir de 70 minutes – Amerrissage le 5 novembre.

Ces dates sont prévisionnelles et pourraient être revues en fonction des autres activités comme le lancement de l’équipage Crew-5 vers l’ISS prévu le 3 octobre.

La NASA a confirmé que le lanceur et le vaisseau spatial Orion sont en bon état tout en restant sur la rampe de lancement.

Image de couverture : crédit United Launch Alliance

2 réflexions sur “SLS / Artemis 1 : de nouvelles dates de tir prévisionnelles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.