Première sortie spatiale ce vendredi 15 janvier pour l’astronaute européen Tim Peake

Les sorties spatiales, ou EVA pour Extra-Vehicular Activities, sont nécessaires à la Station Spatiale Internationale pour sa maintenance ou l’ajout de nouveaux équipements en extérieur.

2 Tim pour l’EVA 35 le 15 janvier

La  prochaine sortie spatiale, l’EVA 35, est planifiée ce vendredi 15 janvier. L’astronaute américain Tim Kopra, qui a réalisé l’EVA précédente fin décembre (EVA 34) sera accompagné cette fois-ci de l’astronaute européen Tim Peake.

Tim Kopra et Tim Peake réaliseront l'EVA 35 le 15/01/16 (crédit NASA)

Tim Kopra et Tim Peake réaliseront l’EVA 35 le 15/01/16 (crédit NASA)

Tim Kopra sera EV1 et portera un scaphandre à rayures rouges. Tim Peake sera EV2.

Ils seront aidés par Scott Kelly et Sergei Volkov pour l’habillage en scaphandre. Ils surveilleront l’état d’avancement de la sortie depuis l’intérieur de la Station. Au sol, c’est l’astronaute Reid Wiseman, Expedition 41 (avec Alexander Gerst), qui guidera les 2 astronautes.

Selon le planning des activités, la sortie spatiale devrait durer dans les 6 heures et 30 minutes. Le début officiel est planifié à ce jour à 12h55 UTC (13h55 heure de Paris).

A suivre sur NASA TV

Tim Peake lors d'un entrainement à la sortie dans l'espace à la NASA (Credit NASA / ESA)

Tim Peake lors d’un entrainement à la sortie dans l’espace à la NASA (Credit NASA / ESA)

Objectif : remplacer un équipement défaillant

Leur objectif principal  : remplacer un équipement de shunt défaillant qui permet le réglage de la puissance des générateurs solaires de la Station. L’ISS possède huit de ces unités et la défaillance d’une seule nest pas critique

Depuis plusieurs jours, les 2 Tim préparent leurs scaphandres et leur outillage pour la sortie. Selon les opérations à mener, ce dernier doit être adapté.

Tim Peake prépare son scaphandre avant la sortie spatiale du 15 janvier (Credit NASA /ESA)

Tim Peake prépare son scaphandre avant la sortie spatiale du 15 janvier (Credit NASA /ESA)

Les grandes étapes de leur sortie spatiale

Pré-respiration 100% Oxygène avant l'EVA29, afin d'empêcher les problèmes auxquels les plongeurs peuvent être également confrontés (source Terry Virts via Twitter)

Pré-respiration 100% Oxygène avant l’EVA29, afin d’empêcher les problèmes auxquels les plongeurs peuvent être également confrontés (Photo de Reid Wiseman par Terry Virts)

Le jour-même de la sortie, deux heures avant la sortie à l’extérieur de l’ISS, ils réaliseront le « prebreathing » ». La pression à lintérieur de leurs scaphandres est inférieure à celle de la Station qui est pressurisée au niveau de la mer. Comme pour les plongeurs en bouteilles, les astronautes doivent purger leur corps de l’azote pour éviter que celui-ci ne se change en bulles dans leur sang et qu’ils aient un accident de dépressurisation.

Une fois leur corps adapté, les 2 astronautes entreront dans le sas où la pression sera descendue; Quand le sas vers l’extérieur sera ouvert la sortie spatiale débutera officiellement.

À lextérieur, les astronautes vérifient tout d’abord que tout est en ordre. Notamment, que leur outillage est bien attaché à leur scaphandre et qu’ils sont eux-même attachés en permanence aux supports spécifiques à l’extérieur de la Station, comme des alpinistes.

Il faudra ensuite environ 3 heures d’opération pour se rendre dans la zone où se trouve l’équipement défaillant, le déconnecter, le démonter et le remplacer par un neuf. Les équipes au sol effectueront des contrôles pour vérifier que l’équipement neuf est bien focntionnel avant que les 2 astronautes n’entament la deuxième partie de leur EVA.

L’une des tâches « secondaires » sera de dérouler et fixer un câble de 28 mètres le long du module Destiny de l’ISS. Et s’il reste du temps, les planificateurs au sol auront toujours des tâches à leur donner.

Les mains de Gennady Padalka sur fond de lever de soleil lors de l'EVA 41 du 10 août 2015, par la caméra installée sur la combinaison du cosmonaute (source Roscosmos)

Les mains de Gennady Padalka sur fond de lever de soleil lors de l’EVA 41 du 10 août 2015, par la caméra installée sur la combinaison du cosmonaute (source Roscosmos)

Régulièrement pendant les opérations, ils vérifient l’état de leur scaphandre, leur vaisseau spatial autonome, et particulièrement leurs gants qui pourraient s’user prématurément ou se déchirer.

Pendant toute la sortie dans l’espace, il ny aura aucune pause repas, et aucune pause « pipi ». Il pourront boire à la paille de leau qui est stockée dans une poche de leur scaphandre. Le travail est fatigant car les astronautes luttent contre un scaphandre pressurisé qui devient raide dans le vide de lespace. De plus, l’ISS faisant une orbite autour de la Terre toutes les 90 minutes, ils sont à la lumière et au chaud pendant 45 minutes suivis de la nuit et du froid spatial les 45 minutes suivantes.

Après un nettoyage et des ultimes vérifications, le sas est pressurisé en environ cinq minutes. C’est la fin officielle de l’EVA. Scott Kelly et Sergei Volkov les attendront pour les aider à retirer leur scaphandre.

 

« Test d’ajustement final du scaphandre avant l’EVA de vendredi; C’est simplement génial ! »

 

Sources principales de l’article : Tim Peakes spacewalk overview

Une réflexion sur “Première sortie spatiale ce vendredi 15 janvier pour l’astronaute européen Tim Peake

  1. Pingback: Succès de l’EVA 35 avec Tim Peake et Tim Kopra mais … | Rêves d'Espace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *