Photo du jour : Rosetta repère Philae dérivant sur la comète

Ces images incroyables montrent le voyage stupéfiant du lander de Philae de Rosetta comme il s’est approché et puis a rebondi de son premier atterrissage sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 12 novembre 2014.
Crédit ESA/Rosetta/MPS pour OSIRIS regroupent MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Crédit ESA/Rosetta/MPS pour OSIRIS regroupent MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Cette série d’images a été captée par la caméra OSIRIS de Rosetta sur une période de 30 minutes au moment du premier atterrissage. L’heure de chacune des images est marquée sur les vignettes correspondantes et est en temps universel GMT. Une comparaison de la zone de contact peu avant et après ce premier contact avec la surface est également fourni.
Les images ont été prises avec la caméra à angle étroit OSIRIS de Rosetta quand le vaisseau spatial était à 17,5 kilomètres du centre de comète, ou approximativement 15,5 kilomètres de la surface. Elles ont une résolution de 28 cm/pixel et les vignettes agrandies sont 17 x 17 M.
De gauche à droite, les images montrent Philae descendant vers la comète avant atterrissage. L’image prise après l’atterrissage, à 15h43 GMT, confirme que le lander était mobile, confirmé par les informations renvoyées par l’expérience CONSERT, et à une vitesse d’environ 0,5 m/s.
L’emplacement final de Philae n’est toujours pas connu, mais après avoir atterri et rebondi une nouvelle fois à 17h25 GMT, il  s’est stabilisé à 17h32 GMT. L’équipe d’imagerie est confiante que la combinaison des données de CONSERT avec OSIRIS,  des images NAVCAM de l’orbiteur avec les images de la surface et proche de la surface des caméras ROLIS et CIVA de Philae, indiquera bientôt le lieu d’atterrissage final du lander.

Un montage vidéo à également été fait par Ciel et Espace :

D’autres articles parlent de cette image. Ma sélection :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *