L’impact d’un lanceur sur la Lune vu par LRO

Vous souvenez-vous que des astronomes avaient détecté qu’un étage de lanceur allait impacter la Lune en mars 2022 ?

Rappel :

L’impact s’est bien produit le 4 mars 2022. La mission Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA a repéré plus tard le cratère résultant de cet impact près du bassin de Hertzsprung sur la face cachée de la Lune.

L’agence spatiale chinoise n’a toujours pas confirmé qu’il s’agissait bien d’un étage du lanceur Long March 3C de la mission Chang’e5 T1.

Un corps de fusée a heurté la Lune le 4 mars 2022, près du cratère Hertzsprung, créant un double cratère d’environ 28 mètres de large dans la dimension la plus longue. Image agrandie 3 fois (crédits: NASA / Goddard / Arizona State University)

Le cratère est en fait deux cratères, un cratère à l’est (18 mètres de diamètre) superposé à un cratère à l’ouest (16 mètres de diamètre).

« Ce double cratère était inattendu et peut indiquer que le corps de la fusée avait de grandes masses à chaque extrémité » selon la NASA. « En règle générale, une fusée usée a une masse concentrée à l’extrémité du moteur; le reste de l’étage de la fusée se compose principalement d’un réservoir de carburant vide. L’origine du corps de la fusée restant incertaine, la double nature du cratère peut indiquer son identité« .

Le cratère du corps de fusée s’est formé dans une zone complexe (flèche, 5,226° N, 234,486° E, Élévation de 1863 mètres) où l’éjection du Bassin Oriental recouvre le bord nord-est dégradé du bassin de Hertzsprung (536 kilomètres de diamètre). Mosaïque LROC WAC de 110 kilomètres de large, nouveau cratère double non visible à cette échelle (crédit NASA / GSFC / Arizona State University)

Avant l’impact réel sur la Lune sur le 4 mars 2022, Bill Gray, le « découvreur de l’évènement », avait calculé une prédiction pour le lieu de l’impact, tout comme le Jet Propulsion Laboratory (JPL). Les prévisions différaient d’environ 8 km, ce qui était assez proche. Le lieu d’impact réel était incertain d’une douzaine de kilomètres, principalement parce que les dernières observations ont été faites environ 4 semaines avant l’impact (l’objet était ensuite trop proche du Soleil dans le ciel pour pouvoir pointer un télescope vers lui).

Comme l’explique Bill Gray, » le problème est que les engins spatiaux et les déchets spatiaux sont doucement poussés par la lumière du soleil, d’une manière qui dépend de la façon dont les objets sont orientés. C’est une petite poussée, mais au cours des quatre semaines, nous avons su qu’elle pouvait pousser l’objet d’une douzaine de kilomètres dans un sens ou dans l’autre, dans une direction mal déterminée. C’est un peu comme prédire où un sac poubelle vide ira dans une tempête de vent« .

Au final le cratère d’impact a été trouvé à 8 km de l’endroit où le JPL l’a placé et à environ 16 km de l’endroit prédit par Bill.

Trouver un petit cratère parmi des hordes de cratères n’est toutefois pas si facile car il faut les bonnes conditions de réverbérations de lumière sur les bords du cratère.

Ce GIF animé confirme l’emplacement du double cratère du corps de fusée nouvellement formé. L’image précédente est la vue de LRO de 28 février 2022. L’image après date du 21 mai 2022. La largeur du cadre est de 367 mètres, environ 401 mètres (crédit: NASA / Goddard / Arizona State Universit).

Image de couverture : Image pleine résolution (100 cm pixels) centrée sur le nouveau cratère double impact de fusée. Largeur d’image 1100 mètres (crédit NASA / GSFC / Arizona State University).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :