Les lancements de la semaine du 20 au 26 juin : PSLV et 20 satellites, Atlas 5 / MUOS 5 et Long March 7

Cette semaine, 3 lancements dont une nouvelle fusée chinoise.

Record de satellites lancés par une PSLV

Le 22 juin à 3h56 UTC,  une fusée indienne PSLV a décollé du Satish Dhawan Space Center (Sriharikota) avec à son bord 20 charges utiles.

20 satellites dont Cartosat-2 juste avant la fermeture de la coiffe de la PSLV-C34 (credit ISRO)

20 satellites dont Cartosat-2 juste avant la fermeture de la coiffe de la PSLV-C34 (credit ISRO)

Le plus grand satellite emporté est Cartosat-2, d’une masse de 725 kg, qui a été placé sur une orbite polaire héliosynchrone à 505 km d’altitude. Ce satellite d’observation indien enverra des images utiles pour les applications cartographiques, les applications urbaines et rurales, l’utilisation des terres côtières et de la réglementation, la gestion des services publics tels que la surveillance du réseau routier, la distribution d’eau, etc…

Les 19 satellites co-passagers proviennent du monde entier : Inde (2), Canada (2), Allemagne (1), Indonésie (1) et États-Unis (13). Il s’agit de micro-satellites ou de cubesats (informations de la brochure du lancement).

Le poids total de tous les 20 satellites transportés à bord de PSLV-C34 était de 1288 kg.

 

 

Le lancement en vidéo : 

Un nouveau lancement d’Atlas 5 pour l’armée américaine

A 14h30 UTC depuis Cap Canaveral (Floride, Etats Unis), une fusée Atlas 5 a décollé pour mettre sur orbite de transfert géostationnaire (3841 x 35707 km) presque 3 heures après le T0, un satellite de télécommunications militaires américain MUOS.

Le satellite MUOS 5 en intgération finale (credit Lockheed Martin)

Le satellite MUOS 5 en intgération finale (credit Lockheed Martin)

MUOS 5 est le cinquième et dernier satellite construit par Lockeed Martin de la série MUOS, Multi-User Objective System, de l’US Navy,  un système de communications militaires dans le monde entier fournissant une connectivité à bande étroite pour les utilisateurs mobiles en 3G. L’un des atouts de MUOS est d’avoir une capacité de communications dans des régions de haute latitude, normalement pas possible lors de l’utilisation de satellites géostationnaires situés au-dessus de l’équateur. MUOS  est un gros satellite de 6740 kg, qui ne devrait rentrer en utilisation qu’en cas de problème avec les 4 précédents MUOS ou en cas de forte de demande du trafic (MUOS-3 lancé en janvier 2015, MUOS 4 en juillet 2015

En vidéo, les moments forts des derniers jours avant le lancement et le lancement lui-même :

La vidéo embarquée du lanceur :

Un nouveau lanceur chinois : Long March 7

Lisez l’article dédié : Long March 7, le nouveau lanceur chinois, et un nouveau pas de tir, Wenchang

Premier vol de la fusée Long March 7 (CZ-7) le 25/06/2016 (credit CAST)

Premier vol de la fusée Long March 7 (CZ-7) le 25/06/2016 (credit CAST)

 

Et retrouvez désormais toutes les semaines, la vidéo de l’actualité spatiale de la semaine par @SergentVicnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *