Le Dragon #SpX3 en route vers l’ISS

Après des semaines de reports successifs, et un dernier report le 14 avril suite à une fuite d’hélium sur son 1er étage, la fusée Falcon 9 a bien décollé de Cap Canaveral ce vendredi 18 avril à 19h25 UTC.

image

10 minutes après le décollage, le troisième cargo Dragon de Space X qui devrait s’accoster à l’ISS ce dimanche à partir de 13h (heure de Paris), s’est séparé du 2e étage de la Falcon 9.

image

Et moins de 12 minutes après le lancement, les panneaux solaires étaient déployés

image

Pour rappel, à contrario des cargos ATV et Progress et des vaisseaux Soyouz qui s’arriment directement à l’ISS [docking en anglais], le Dragon sera attrapé par le bras robotique Canadarm et ensuite accouplé au module Harmony de l’ISS [berthing en anglais].

schéma représentant le point d'accostage des cargos Dragon sur l'ISS au  niveau du module Harmony (source NASA)

schéma représentant le point d’accostage des cargos Dragon sur l’ISS au niveau du module Harmony (source NASA)

A bord du cargo Dragon SPX3 ou CRS-3, 1518 kg de fret pressurisé dont les habituels fournitures pour l’équipage de l’ISS (nourriture fraîche, habillement, matériel pour les sorties extra-véhiculaires, …), du matériel informatique et du matériel de rechange pour la Station, mais aussi du matériel pour les expériences scientifiques.

Quelques unes des expériences emportées :

  • Veg-01 ou Veggie (Vegetable Production System ) est notamment très intéressante : faire pousser des laitues dans l’ISS sous 0g. Ce sera le plus grand volume disponible à ce jour pour la croissance de plantes sur la station. Si après analyses, les plantes sont jugées conformes aux normes de sécurité alimentaire, elles seront consommée par les membres de l’équipage. Une étape de plus pour des voyages plus longue durée avec une source d’alimentation renouvelée.
Une version prototype de Veggie avec des plantes de laitue romaine rouge (source : NASA / Gioia Massa)

Une version prototype de Veggie avec des plantes de laitue romaine rouge (source : NASA / Gioia Massa)

  •  OPALS (Optical Payload for Lasercom Science). Cette charge utile optique complétera les expériences déjà menées par les russes ou bien à bord de la sonde lunaire Ladee de transmission de données depuis l’espace vers la Terre grâce à une liaison laser. Un faisceau laser, des centaines de milliers de fois plus étroit par rapport aux ondes radio, pourrait améliorer les taux de données de communication par un facteur de 10 à 100.

Mais le Dragon CRS-3 amène aussi des jambes à Robonaut, l’un des robots à bord de l’ISS :
Robonaut ‘Waltz’: Space Station Droid’s Legs Get …

Pour compléter :

Infographie au sujet de certaines expériences emportées par le Dragon CRS-3 sur l'ISS (source Space.com)

Infographie au sujet de certaines expériences emportées par le Dragon CRS-3 sur l’ISS (source Space.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *